La langue française

Diploé

Sommaire

  • Définitions du mot diploé
  • Étymologie de « diploé »
  • Phonétique de « diploé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « diploé »
  • Citations contenant le mot « diploé »
  • Traductions du mot « diploé »

Définitions du mot diploé

Trésor de la Langue Française informatisé

DIPLOÉ, subst. masc.

ANAT. Tissu spongieux compris entre les deux lames de tissu compact des os plats, notamment dans la boîte crânienne. Les deux tables ne sont séparées que par un diploé très-rare, et très-facile à enlever (Cuvier, Anat. comp.,t. 2, 1805, p. 473).
Prononc. : [diplɔe]. Étymol. et Hist. 1538 « tissu spongieux » (J. Canappe trad. de la Grande Chirurgie ds Guy de Chauliac ds Sigurs, p. 274); 1560 notamment entre les 2 tables des os du crâne (Paré, Livre III, chap. 4, éd. Malgaigne, p. 210). Empr. au gr. δ ι π λ ο η ́ « chose double ou qui paraît partagée en deux » notamment « suture du crâne » (Hippocrate), cf. 1478 ad disploam (G. de Chauliac ds Fr. mod., t. 33, p. 205). Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

diploé \di.plɔ.e\ masculin

  1. (Anatomie) Tissu osseux et spongieux situé entre les deux lames interne et externe d’os compact qui forment les os dits « plats ».
    • Diploé de la voûte crânienne humaine.
    • Enfin, un de ces noyaux cancéreux occupe l’intérieur du diploé emprisonné entre les deux lames compactes. — (Bulletins et mémoires de la Société Anatomique de Paris, Volume 9, 1834)
  2. (Vieilli) (Anatomie) Ensemble des deux tables de tissu compact dont les os du crâne sont formés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DIPLOÉ (di-plo-é) s. m.
  • 1 Terme d'anatomie. Nom donné autrefois aux deux tables de tissu compacte dont les os du crâne sont formés.
  • 2Aujourd'hui, nom exclusivement donné à la substance spongieuse qui sépare ces deux tables.

    Tissu de même nature que l'on trouve dans l'épaisseur des os plats en général.

HISTORIQUE

XVIe s. Les costes à leur milieu ont vestige de diploé pour la reception des veines et arteres qui leur baillent nourrissement, Paré, II, 4. Au crane sont deux tables, entre lesquelles est le diploé, qui est une substance spongieuse où s'internent plusieurs veines et arteres, et quelque similitude de chair, Paré, III, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DIPLOÉ, s. m. terme d’Anatomie, substance spongieuse & qui sépare les deux tables du crane, & forment avec elles le crane. Voyez Crane.

La substance du diploé étant spongieuse, s’imbibe aisément du sang, & se trouve partagée en une infinité de petites cellules de différentes grandeurs, qui reçoivent les petites branches des arteres de la dure-mere, & donnent issue aux petites veines qui vont se rendre dans ses sinus. Chambers. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « diploé »

Emprunté au grec ancien διπλοῄ diploos (« double », « d’aspect dédoublé »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Διπλόη, diploé, féminin διπλόος, double.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « diploé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diploé diplɔe

Évolution historique de l’usage du mot « diploé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diploé »

  • A la mandibule, on retrouvait une fonte osseuse en lame de couteau et un éffondrement de la hauteur verticale, qui en postéro-latéral semblait refouler le nerf infra-alvéolaire jusqu’au bord basilaire. Les grandes reconstructions maxillaires imposaient une grande quantité de matériel, quelle que soit la technique. En autogreffe, l’os pariétal était alors un excellent site donneur. La technique a été trés bien décrite par Paul Tessier. Il s’agissait d’un prélèvement trés sécure utilisé couramment pour les reconstructions maxillo-faciales en apposition modelante. Le principe était le prélèvement de la table externe par clivage dans le plan de la diploé en respectant totalement la corticale interne. L’imagerie 3D s’imposait, scanner au début puis cone beam large champ, afin d’éliminer une contre indication : os fin ou absence de diploé. [Figure 10] LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Autogreffe osseuse retour d'experience (2002 – 2014)
  • La paroi crânienne se constitue de deux lames osseuses, dures, l'une extérieure, l'autre interne, séparées par une substance spongieuse que l'on nomme le diploé. Au voisinage même du trou de trépanation, il découpe incomplètement un morceau, de dimensions pareilles, emprunté à la table externe; puis il renverse cette lame osseuse et la rabat sur la charnière naturelle qu'il a laissée de façon qu'elle vienne boucher exactement l'orifice de trépanation. Le Figaro.fr, La trépanation soigne les plaies du crâne (1916)
  • Ces canaux relient les canaux de Havers et font communiquer le périoste et la médulla (diploé), et inversement (Fig. 1). LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Y a-t-il des fondamentaux en anesthésie ?

Traductions du mot « diploé »

Langue Traduction
Anglais graduated
Espagnol graduado
Italien laureato
Allemand absolvierte
Chinois 毕业的
Arabe تخرج
Portugais graduado
Russe закончил
Japonais 卒業した
Basque graduatu
Corse graduatu
Source : Google Translate API
Partager