La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « désulteur »

Désulteur

Définitions de « désulteur »

Wiktionnaire

Nom commun - français

désulteur \de.syl.tœʁ\ masculin

  1. (Antiquité) Cavalier qui sautait d’un cheval sur un autre.
    • Les Romains avaient des désulteurs très habiles.
    • Les désulteurs étaient des cavaliers qui, chez les Scytes, les Indiens et les Numides, allaient au combat avec deux chevaux et sautaient tour à tour de l’un sur l’autre avec une grande agilité. — (Ephrem Houël, Histoire du cheval chez tous les peuples de la terre: depuis les temps les plus anciens jusqu’à nos jours, Volume 1, 1848)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉSULTEUR (dé-sul-teur) s. m.
  • Terme d'antiquité. Cavalier qui sautait d'un cheval sur un autre. Les Romains avaient des désulteurs très habiles.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉSULTEUR, s. m. (Hist. anc.) en latin desultor, nom qu’on donnoit à ceux qui sautoient avec beaucoup d’adresse & d’agilité d’un cheval sur l’autre, soit dans la course équestre, soit à la guerre quand la nécessité le requéroit. On appelloit les chevaux desultorii, & les cavaliers desultores ; sur quoi je supprime toute l’érudition répandue à ce sujet dans les lexicographes. Il me suffira de remarquer que la course à cheval passa des Grecs aux Romains, après avoir été réduite en regle ; mais il falloit que cet établissement fût bien ancien chez les Grecs, puisque Pindare, dans sa premiere Ode, célebre la victoire remportée dans cette course par Hiéron, roi de Syracuse. D’un autre côté, les nations que les Grecs nommoient barbares, les Indiens, les Scythes, les Numides, moins curieux de jeux que d’incursions, étoient en usage d’avoir à la guerre des desulteurs, c’est-à-dire des cavaliers qui menoient avec eux plusieurs chevaux pour en changer au besoin, & alors ils sautoient en courant à bride abattue d’un cheval sur l’autre. Cette pratique demandoit sans doute beaucoup d’habitude & d’adresse, dans un tems sur-tout où les chevaux étoient sans selle & sans étriers. Les Tartares & les Polonois sont encore dans l’usage des anciens Scythes, & les hussards en tiennent quelque reste. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « désulteur »

Lat. desultor, de desultare, fréquentatif de desilire, de de, et salire, sauter (voy. SAILLIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin desultor (« voltigeur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Désulteur

Retour au sommaire ➦

Partager