La langue française

Dépresseur

Définitions du mot « dépresseur »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPRESSEUR, subst. masc.

A.− ANAT. Muscle ou nerf qui a pour fonction de déprimer. Dépresseur de la capsule auditive, dépresseur vésical.
B.− PSYCHO-PATHOL. Substance qui déprime, qui ralentit l'activité mentale, fait baisser le tonus émotionnel; qui calme, qui endort. Synon. antidépressif, thymoanaleptique, énergisant psychique (d'apr. Méd. Biol. t. 1, 1970, p. 212); anton. antidépresseur (régulateur des oscillations entre les deux pôles, pathétique et apathique).
En appos. avec valeur d'adj. Médicaments dépresseurs (Londe dsNouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1928, p. 577).
C.− TECHNOL. Réactif utilisé dans le traitement des minerais pour augmenter l'aptitude à flotter des particules.
Rem. Attesté ds Lar. 20e-Lar. encyclop., Rob. Suppl. 1970 et Quillet 1965 qui note : ,,on dit aussi déprimant``.
Étymol. et Hist. [1491 depresseur des orgueilleux (Orose, vol. I, fo152b, éd. 1491 ds Gdf.)]; rare av. 1879 nerf depresseur (M. Duval, Cours de physiologie, 274 ds Quem. Fichier). Dér. sav. formé sur le rad. du lat. depressus « abaissé »; suff. -eur*. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 42. − Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Nom commun

dépresseur \de.pʁɛ.sœʁ\ masculin

  1. (Pharmacologie) Substance qui ralentit l’activité du système nerveux central.
    • Le barbiturique est un médicament agissant comme dépresseur du système nerveux central, et dont le spectre d’activité s’étend du sédatif à l’anesthésie.
    • Ce médicament agit comme un dépresseur du système nerveux central et peut entraîner somnolence, vertiges, sensation de fatigue et de désorientation, évanouissement et troubles visuels. — (Conseil de l’Europe. Groupe de coopération en matière de lutte contre l’abus et le trafic illicite des stupéfiants, Circulation routière et substances psychoactives: actes du séminaire organisé par le Groupe Pompidou, Strasbourg, 18-20 Juin 2003, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « dépresseur »

(Siècle à préciser) Formé sur dépression avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépresseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépresseur deprɛsœr

Évolution historique de l’usage du mot « dépresseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépresseur »

  • "Elle va appuyer sur le bouton de la plénitude, qu'on appelle chez les humains la 'sérotonine.' Ce qui va se produire par la formation de cellules sérotoniques, c'est tout un processus vertueux qui va agir en nous comme un anti-dépresseur, comme un effet marijuana mais sans effets indésirables. Nous pouvons même en abuser car cette bactérie stimule aussi les neurones qui jouent un rôle dans notre réponse immunitaire. En étant davantage en contact avec la terre nous serions mieux dans notre peau et plus armés pour lutter contre les maladies. Europe 1, Toucher la terre aurait un effet anti-dépresseur

Images d'illustration du mot « dépresseur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépresseur »

Langue Traduction
Anglais depressant
Espagnol depresivo
Italien sedativo
Allemand depressivum
Chinois 抑郁症
Arabe مثبط
Portugais depressor
Russe подавитель
Japonais うつ病
Basque depressant
Corse diprimente
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépresseur »

Source : synonymes de dépresseur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dépresseur »

Dépresseur

Retour au sommaire ➦

Partager