La langue française

Dénationalisation

Définitions du mot « dénationalisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNATIONALISATION, subst. fém.

A.− [Concerne une pers.] Action de dénationaliser, fait de se dénationaliser, de perdre la nationalité et les caractéristiques qui lui sont attachées. Acte de dénationalisation attestant que Lucien Baumann avait cessé de posséder la nationalité d'Alsacien (L. Daudet, Av.-Guerre,1913, p. 39).
B.− [Concerne une entreprise] Action de dénationaliser une entreprise, de la faire passer du secteur public au secteur privé. À gauche, on accuse le gouvernement de procéder à la « dénationalisation » de deux sociétés du secteur public (Le Nouvel Observateur,juin 1976, no606, p. 33).
Prononc. : [denasjɔnalizasjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. [s.d. « action de dénationaliser » (Lamartine, sans réf. ds Dochez et Lar. 19e)]; 1853 (Land. Compl.); 2. 1923 écon. (Mercure de France, 1ersept., 571 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. de dénationaliser*; suff. -(a)tion*. Sens 1 en 1812 en ital. denazionalisazione ds DEI et en 1814 en angl. denationalization ds NED. Sens 2 en 1921 ds NED Suppl.2. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

dénationalisation \de.na.sjɔ.na.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’enlever ou de perdre la nationalité.
    • Un trône de famille fut érigé en Westphalie pour consommer la dénationalisation germanique, et Napoléon crut sa domination consolidée en Allemagne parce qu’il n’y comptait plus que des vassaux couronnés par sa main ou des ennemis anéantis par ses armes. — (Louis de Carné, La Chute du grand empire, Revue des Deux Mondes, 1860)
    • Les deux premiers cas de dénationalisation en masse concernent plusieurs millions de Russes et d’Arméniens qui, par décrets ou traités, sont non seulement interdits de retour mais déchus de leur nationalité. — (Dzovinar Kévonian, Réfugiés et diplomatie humanitaire: les acteurs européens et la scène proche-orientale pendant l’entre-deux-guerres, Éditeur Publications de la Sorbonne, 2004)
    • Cette tendance a collé de près à la montée des transnationales ou à la dénationalisation progressive du capital. — (Gary Teeple, La globalisation du monde et le déclin du réformisme social, Éditeur Presses Université Laval, 2004)
  2. (Politique) Action de privatiser une entreprise publique.
    • Le plus radical des modes de privatisation est la vente d’entreprises publiques ou la dénationalisation qui exprimeront avec le plus de netteté la volonté de rejeter les interventions publiques dans l’économie. — (Martin Kuengienda, L’Afrique doit-elle avoir peur de la mondialisation? :approche géopolitique du développement durable, Éditions L’Harmattan, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉNATIONALISATION (dé-na-si-o-na-li-zasion) s. f.
  • Action de dénationaliser.

    Action de changer de nation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dénationalisation »

Composer de dénationaliser et du suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dénationalisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dénationalisation denatjɔ̃alisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dénationalisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dénationalisation »

  • Pour résoudre cette quadrature du cercle, il faudrait que l’État apaise ce phénomène de dérégulation et de dénationalisation «en développement des zones franches», en promouvant un tourisme plus humain et plus vert, «en développant aussi les sociétés de service», ou investisse plus sur la matière grise de ces étudiants bien formés, estime le chercheur de l’IREMAM. , Tataouine : le malentendu entre les Tunisiens et l’État - Vatican News
  • Certes, la longévité du pouvoir communal est une tendance de fond – en moyenne, les maires font deux mandats et demi –, mais elle a été encore accentuée lors de ce scrutin par deux phénomènes. Tout d’abord, par la pandémie, la « prime Covid » qui a favorisé un réflexe légitimiste. Ensuite, par la relocalisation du scrutin municipal et sa dénationalisation, qui ont favorisé les élus en place. Alternatives Economiques, « Les partis politiques jouent leur survie au niveau local » | Alternatives Economiques
  • L’arrivée au pouvoir du président Chadli Bendjédid à la suite du décès brutal du président Houari Boumédiène en 1979, donne un net coup d’arrêt à cette politique. Elle ouvre la porte aux importateurs qui devaient inonder le marché de produits étrangers – du nécessaire au superflu. Ce virage vers l’économie libérale, suivi par un fort endettement, l’Algérie en ressentira un peu plus tard les effets, avec la dénationalisation d’une partie de ses entreprises publiques, accompagnée d’un cortège de licenciements et de chômeurs. Elle passe à un cheveu d’un plan drastique de rééchelonnement de sa dette que voulait lui imposer le FMI, en pleine «décennie noire» de tentative de prise du pouvoir par les islamistes. Kapitalis, Bélaïd Abdesselam, «père» de l’industrialisation algérienne - Kapitalis

Traductions du mot « dénationalisation »

Langue Traduction
Anglais denationalization
Espagnol desnacionalización
Italien snazionalizzazione
Allemand denationalisierung
Chinois 非国民化
Arabe التجريد من الجنسية
Portugais desnacionalização
Russe денационализация
Japonais 変性
Basque denationalization
Corse denationalizazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « dénationalisation »

Source : synonymes de dénationalisation sur lebonsynonyme.fr

Dénationalisation

Retour au sommaire ➦

Partager