Démériter : définition de démériter


Démériter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMÉRITER, verbe intrans.

A.− [Le suj. désigne une pers.] Se comporter de façon à encourir la réprobation ou la mésestime d'autrui; se rendre indigne de quelqu'un ou de quelque chose. Démériter du sport (Lar. encyclop., Lar. Lang. fr.). Anton. mériter.
Vieilli. Démériter de qqn.Perdre son estime en abusant de la confiance qu'il nous avait témoignée. Démériter de ses amis (Caput1969).
Usuel. Démériter auprès de, aux yeux de qqn. Perdre son estime par sa manière d'agir ou d'être.
Rare [En parlant d'une œuvre hum.] :
1. C'est une belle question de peser pourquoi, maintenant, les œuvres sur la guerre ont démérité aux yeux du public... Barrès, Mes cahiers,t. 14, 1922-23, p. 245.
Absol. Démériter (en qqc.).Perdre le droit à l'estime du fait de sa conduite répréhensible. Il n'a pas démérité. Ils m'ont demandé s'ils avaient démérité, s'ils avaient manqué à leur service (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 12).
B.− THÉOL. Se comporter de manière à encourir la réprobation divine, un châtiment divin, de manière à être privé de la grâce de Dieu :
2. ... Dieu tolère le mal, conséquence du libre arbitre dont il a voulu doter les anges et les hommes, pour qu'ils puissent mériter ou démériter... Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1033.
Rem. Dans ce sens le verbe peut except. être trans. (avec un compl. d'obj. interne). Perdre par sa conduite répréhensible le bénéfice d'une grâce divine. Une parenté profonde unit la nature et notre esprit. Nous l'avons déméritée par une chute historique (ou transhistorique) (Mounier, Traité caract., 1946, p. 389).
Prononc. et Orth. : [demeʀite]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1524 « encourir la réprobation » contexte relig. (J. Bouchet, Annales d'Aquitaine, fo57 vods Gdf. Compl.). Dér. de démérite* d'apr. mériter*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. Gohin 1903, p. 312.

Démériter : définition du Wiktionnaire

Verbe

démériter intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire quelque chose qui prive de l’estime, de la bienveillance, de l’affection de quelqu’un.
    • Je n’ai point démérité de vous, auprès de vous. - (Absolument) En quoi ai-je démérité?
      • (Transitif) …, et votre compassion est trop religieuse, pour que je la perde jamais, car jamais je ne démériterai vos bontés. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. (Théologie) Faire quelque chose qui prive de la grâce de Dieu.
    • À son âge, on est capable de mériter et de démériter. - Pour mériter et démériter, il faut agir avec liberté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Démériter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMÉRITER. v. intr.
Faire quelque chose qui prive de l'estime, de la bienveillance, de l'affection de quelqu'un. Je n'ai point démérité de vous, auprès de vous. Absolument, En quoi ai-je démérité? Il signifie, en termes de Théologie, Faire quelque chose qui prive de la grâce de Dieu. À son âge, on est capable de mériter et de démériter. Pour mériter et démériter, il faut agir avec liberté.

Démériter : définition du Littré (1872-1877)

DÉMÉRITER (dé-mé-ri-té) v. n.
  • 1Agir de manière à perdre l'estime, la bienveillance. Démériter de quelqu'un. Démériter auprès de quelqu'un.
  • 2En style dogmatique, faire quelque chose qui prive de la grâce de Dieu. Dieu a donné aux hommes le libre arbitre, pour pouvoir démériter s'ils le veulent, Fénelon, t. III, p. 333. L'atome à qui Dieu aura donné la pensée peut mériter ou démériter, Voltaire, Ph. ignor. 29.

SYNONYME

DÉMÉRITER AUPRÈS, DÉMÉRITER DE. Démériter auprès de quelqu'un, c'est faire quelque chose qui, sans le toucher directement, prive cependant de sa bienveillance. Démériter de quelqu'un, c'est abuser de la confiance qu'il nous avait accordée et dont nous jouissions.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « démériter »

Étymologie de démériter - Littré

Dé… préfixe, et mériter. L'ancien français disait demerir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de démériter - Wiktionnaire

démérite + -er
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démériter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démériter demerite play_arrow

Conjugaison du verbe « démériter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe démériter

Évolution historique de l’usage du mot « démériter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démériter »

  • Le PSVD’Olt s’est incliné sans démériter sur le score de 3 à 1 hier soir face à une très belle équipe de Montauban qui fait partie des favoris du championnat et qui restait sur huit matchs sans défaite. ladepeche.fr, Pradines. Le PSVD’Olt s’incline sans démériter - ladepeche.fr
  • Si le Foreversharp est loin de démériter, le OneBlade de Philips marque des points sur la qualité de son ergonomie et celle, plus aboutie, de son rasage. D'un autre côté, son niveau sonore reste légèrement plus élevé que celui de son concurrent. Le Foreversharp marque aussi sa différence du fait d’une lame annoncée comme inusable et qu’il n’est pas nécessaire de remplacer, simplement d’entretenir. Le remplacement des lames du OneBlade selon l'usage de l'appareil peut occasionner une dépense supplémentaire d’une trentaine d’euros à l’année. , Duel de rasoirs électriques à moins de 35 € : Philips OneBlade vs Rowenta Forever Sharp - Les Numériques

Traductions du mot « démériter »

Langue Traduction
Corse demerito
Basque demerit
Japonais デメリット
Russe выговор
Portugais demérito
Arabe النقص
Chinois 缺点
Allemand fehler
Italien demerito
Espagnol desmérito
Anglais demerit
Source : Google Translate API

Antonymes de « démériter »


Mots similaires