La langue française

Délabrant

Sommaire

  • Définitions du mot délabrant
  • Phonétique de « délabrant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « délabrant »
  • Citations contenant le mot « délabrant »
  • Traductions du mot « délabrant »
  • Antonymes de « délabrant »

Définitions du mot délabrant

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLABRER, verbe trans.

A.− [Le compl. d'obj. désigne une chose]
1. Vx. [L'obj. désigne un vêtement, un tissu] Déchirer, mettre en lambeaux. À force de tendre et de détendre cette tapisserie, on l'a toute délabrée (Ac.1798-1878).
Rem. Ce sens attesté ds Ac. 1798-1878 ne figure ds la docum. que ds des emplois pronom. et au part. passé passif.
Emploi pronom. à sens passif. S'abîmer, tomber en lambeaux. Cette défroque qui a passé sur trois ou quatre corps en se délabrant me fait toujours mal à voir (Taine, Notes Anglet.,1872, p. 41).D'uniformes point. Leurs vêtements [des paysans] se délabraient (Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 16).
2. Plus usuel. [L'obj. désigne une constr.] Mettre en mauvais état, réduire à l'état de ruine. Synon. dégrader, détériorer.Deux ans d'absence ont délabré ma masure (Hugo, Corresp.,1872, p. 322).Les vieux murs du château que délabraient les ouragans de la saison (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 524).
Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. désigne une constr. et, p. ext., une chose concr.] Ce second étage ne nous servait à rien; il se délabrait (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 903).Le foyer déserté, (...) les choses familières à mon enfance se délabraient sans doute à l'abandon (Loti, Rom. enf.,1890, p. 81).
P. anal., littér. Défaire l'apparence, l'ordonnance de (quelque chose). Décor grandiose que délabre l'automne (Lorrain, Âmes automne,1898, p. 59).
B.− Au fig. [L'obj. désigne une pers., un de ses organes ou états] . Altérer profondément, atteindre, détruire. Ce régime austère qui délabrait sa santé et le conduisait lentement au tombeau! (Ponson du Terr., Rocambole, t. 2, 1859, p. 315).La fatigue, qui délabrait les jambes, tirait la face, ravageait le front (Zola, Œuvre,1886, p. 334).Un pareil brouet délabrait irrémédiablement les intestins (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 278):
1. ... le paupérisme se caractérise par la faim lente, dont parle Fourier (...) qui sans cesse mine le corps, délabre l'esprit, démoralise la conscience abâtardit les races... Proudhon, La Guerre et la Paix,1861, p. 349.
2. ... je cherche sur le visage de Jean la grimace héroïque et douloureuse qui dut délabrer celui de Max quand il lut (...) ma lettre d'adieu... Colette, L'Entrave,1913, p. 73.
Emploi abs. Tous les traits enfantins encore, vieillis par le désir qui délabre et ennoblit (Colette, Ingénue libert.,1909, p. 142).
Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. désigne une pers., physiquement ou moralement] Il est à craindre que votre poitrine ne se délabrât tout à fait (Lamennais, Lettres Cottu,1832, p. 234).Elle avait (...) vu son visage se délabrer lentement dans l'accès presque continuel d'une de ces fièvres (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 306).Les institutions se délabrent (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 331).La morale se délabre et se consume (Audiberti, Quoat,1946, 2etabl., p. 78).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. délabre, région. (Canada, etc.). Ruine, détérioration (d'une chose). Cf. délabrement. Attesté presque exclusivement ds la loc. en délabre(s). Ces antiques bâtiments voûtés qui tombaient en délabres (Pourrat, Gaspard, 1925, p. 16). Au fig. Il n'y a point de surveillance, point d'ordre ni d'économie dans cette maison : tout y est en délabre (J. Humbert, Nouv. gloss. genev., 1852, p. 143).
Prononc. et Orth. : [delɑbʀe], (je me) délabre [delɑ:bʀ ̥]. [ɑ] post., partic. en position accentuée, est présent dans de nombreux mots de ce type empruntés à des lang. étr. telles que l'ital. ou les lang. germ. : il cabre, macabre, candélabre, sabre (cf. G. Straka, Syst. des voyelles du fr. mod., Strasbourg, Inst. de Phonét., 1950, p. 21). Seuls Littré et Dub. transcrivent [a] ant. DG donne [a] comme var. à [ɑ]. Admis ds Ac. 1694-1718 s.v. deslabrer; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1561 (Maumont, Zonare, 53 E ds Fr. mod., t. 5, p. 74). Peut-être dér. de l'a. fr. label, lambel « ruban », v. lambeau, issu prob. de l'a. b. frq. *labba, *lappa « lambeau », cf. a. h. all. lappa « id. » (Graff t. 2, col. 38), m. h. all. et m. b. all. lappe (Lexer, Lubben), all. Lappen. Délabré pourrait être dér. de label par l'intermédiaire de (dé)labelé, devenu, par dissimilation, délabré. Pour une hyp. moins probable (lat. dolabra « sorte de houe », d'où, en Suisse, délabra « partager » puis fr. délabrer), v. REW4, no2717, EWFS2et Pat. Suisse rom. t. 5, qui ne la retient pas. Fréq. abs. littér. : 30. Bbg. Gloss. des pat. de la Suisse romande. Genève, 1972, t. 5, p. 228.

Wiktionnaire

Forme de verbe

délabrant \de.la.bʁɑ̃\

  1. Participe présent du verbe délabrer.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLABRER. v. tr.
Mettre en mauvais état, soit par un long usage, soit par vétusté, soit par manque de soin. Mobilier délabré. Le temps a délabré cette église. Une machine qui s'est délabrée à force de servir. Un domaine laissé à l'abandon ne tarde pas à se délabrer. Dans ce climat malsain, ma santé se délabre. Un estomac délabré. Ses affaires se délabrent.

Phonétique du mot « délabrant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délabrant delabrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « délabrant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délabrant »

  • En effet, elle fait partie de notre arsenal du traitement de la douleur. Sachant qu’elle intervient en dernier recours ou en association avec une démarche de fertilité. Sachant que ces gestes chirurgicaux sont potentiellement à risque, voire délabrant, du fait de l’atteinte de l’endométriose à d’autres organes, on peut être amené à accomplir des gestes au niveau digestif et vésical associés. , Edition Besançon | Gynécologie : l’« après chirurgie » au centre de toutes les attentions
  • Toutes les dernières données disponibles montrent que l’économie du pays dans un état délabrant. En effet, la dernière note de la politique monétaire de la banque de la République d’Haïti(BRH) a présenté une situation alarmante de l’économie nationale. Selon cette note, sur le plan national, l’économie a fortement pâti du ralentissement des activités durant les mois d’octobre et de novembre 2019. Pour plus d’un, l’absence d’un gouvernement légitime a en grande partie impacté négativement les cadres macro-économiques du pays. Après plus de 11 mois, le président de la République, Jovenel Moïse a finalement doté le pays d’un nouveau gouvernement légitime. Les membres de ce nouveau gouvernement entrent dans un contexte où l’économie nationale se retrouve dans une situation catastrophique. Pour faire face à cette situation, ces derniers devraient travailler pour redorer l’image de l’économie du pays. De fait, ils devraient prendre des décisions devant être à même de remembrer l’économie du pays. L’une des mesures importantes à prendre est de mettre en place un nouveau budget. Car, pour une frange des économistes haïtiens, dans un bref délai, ce gouvernement devrait doter le pays d’un nouveau budget pour remplacer la loi de finances rectificative 2017-2018 qui, selon les cadres de la société haïtienne, ne reflète point la réalité actuelle. Il devrait également travailler pour diminuer le déficit budgétaire et réduire le financement monétaire. Car, le déficit budgétaire est l’une des causes de la hausse du taux de change et l’accélération du taux de l’inflation. Ce nouveau gouvernement devrait aussi prendre en compte la hausse de l’inflation et du taux de change. Car, de jour en jour le pouvoir d’achat de la population haïtienne diminue considérablement. En effet, selon les derniers rapports, plus de 4 millions d’Haïtiens se trouvent en situation d’insécurité alimentaire. Et, la situation risque de s’aggraver dans les prochains jours. Pour lutter contre ce fléau, l’administration Moïse/Jouthe devrait renforcer le secteur agricole. De ce fait, si l’on se réfère des données fournies par la Banque centrale, ce secteur agricole, en octobre et novembre 2019, le pays a fait face à des déficits pluviométriques relativement importants, lesquels ont conduit à des résultats en dessous de la normale, notamment en termes de récoltes de maïs et de haricots. En outre, selon la Coordination nationale de la Sécurité alimentaire (CNSA), ces développements et les hausses de prix qu’ils ont alimentés ont contribué à porter à 3,67 millions le nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire d’urgence, soit environ 35 % de la population en 2019. À part de la lutte contre l’insécurité alimentaire, le nouveau gouvernement devrait travailler afin de traduire le taux du chômage dans le pays. Il importe de rappeler qu’au cours de l’année 2019, des milliers de personnes ont perdu leur emploi à cause des mouvements sociopolitiques. Puisque plusieurs entreprises sont obligées de fermer leurs portes et de réduire le nombre de leurs personnels. De plus, selon l’association des industries d’Haïti (ADIH), le secteur textile a perdu plus de 3000 emplois en raison de la crise politique. La nécessité d’une réforme économique en profondeur Selon l’Organisation des Nations unies, l’économie du pays risque de s’effondrer. Une situation qui inquiète plus d’un. Pour le Fonds monétaire international (FMI), c’est une nécessité d’entamer une réforme économique en profondeur dans le pays. Sans une réforme majeure, selon le FMI, le taux de croissance économique s’accélérait, mais resterait négative cette année et inférieur à 1,5 %. La réactivation de l’accord de prêt signé entre Haïti et le FMI En mars 2019, l’État haïtien a paraphé un accord de prêt estimé à 229 millions de dollars américains avec le Fonds monétaire international. Après le renvoi du gouvernement de Jean Henry Céant par la Chambre des députés, le FMI a décidé de geler ce prêt. Pour la réactivation de cet accord, les cadres de ladite instance exigeaient un gouvernement légitime. Maintenant, le pays a finalement ce gouvernement exigé par le FMI. Selon plus d’un, cette nouvelle équipe gouvernementale devrait travailler pour la réactivation de ce prêt, car cette somme d’argent va permettre d’augmenter la devise en dollar américain sur le marché haïtien. Une telle situation provoquera une baisse du taux de change et de l’inflation. Que peut-on espérer de Joseph Jouthe sur le plan économique pour les deux prochaines années ? Cluford Dubois lenational.org/, Les défis économiques à relever dans le pays par cette nouvelle équipe gouvernementale
  • « Pendant longtemps, on a considéré que la perte de la fonction sexuelle était le prix à payer pour guérir ou pour gagner quelques années de survie », souligne le Pr Stéphane Droupy, chef du service d’urologie du CHU de Nîmes. « Ce n’est plus le cas aujourd’hui. » Les progrès de la cancérologie ont en effet permis de mettre au point des chirurgies plus conservatrices. Les radiothérapies et chimiothérapies néo-adjuvantes ont par ailleurs permis de « faire régresser la tumeur avant l’intervention afin que le geste chirurgical soit le moins délabrant possible ». SudOuest.fr, Cancer : préserver la sexualité des patients
  • « Avant, on abordait le rein, on ouvrait, l’opération demandait plusieurs heures, et c’était délabrant pour le rein. Cet outil est polyvalent. Par sa finesse et sa précision, il permet d’aller dans le rein, dans des endroits inaccessibles. L’engin est si fin qu’il permet de faire pratiquement demi-tour dans le rein. On entre dans les cavités. On va chercher le calcul, on l’attrape, on le traite au laser », explique l’un des urologues, ravi de l’arrivée de ce matériel innovant dans le service. www.leberry.fr, La clinique Guillaume-de-Varye a un nouvel outil de traitement des calculs rénaux - Saint-Doulchard (18230)
  • Florent arrive à la barre en boitant légèrement. Le jeune homme vient raconter ce qui lui est arrivé le 30 octobre 2012 à Louey, au sein de l'entreprise Nestadour, qu'il a intégrée en tant qu'intérimaire. Il est là depuis déjà plusieurs semaines quand le drame survient : «J'avais placé des tubes en métal sur le pont roulant pour les acheminer vers l'atelier peinture, explique le jeune homme. Mais un autre pont avait été laissé en travers et une grande poutre métallique en arc de cercle a accroché le mien. Elle est tombée directement sur mon pied. Et la chaussure de sécurité n'y a rien fait évidemment.» 800 kg, ça ne pardonne pas. Florent est conduit à l'hôpital, mais malgré les soins reçus, il faudra lui amputer les cinq orteils de son pied gauche : «un écrasement délabrant» de son pied a été décrit par les médecins. Ce qu'on reproche à Nestadour, c'est l'absence de formation à la sécurité. A la barre, Florent continue d'expliquer : «C'est un autre ouvrier qui m'a expliqué comment ça marchait quand je suis arrivé. Et c'est tout. J'ai commencé le jour même.» Pas de plan écrit, pas de temps réel pour une formation adéquate à la sécurité. Mais Nestadour se défend, via son nouveau directeur : «Il y a eu une erreur de manipulation du pont. Et la formation était prévue pour lui la semaine suivante.» La présidente Gadoullet coupe sèchement : «La formation, c'est avant qu'il fallait la faire ! Pas après l'accident. Et on ne peut pas faire de la formation à la sauvette par l'ouvrier d'à côté.» Quant à l'expert mandaté sur les lieux, il n'a été prévenu que trois semaines plus tard. Pour y voir quelque chose, c'était coton. En revanche, ce qui était particulièrement clair, c'est qu'aucune trace de formation écrite, pourtant obligatoire, n'a été trouvée. «Les choses ont changé et ont été améliorées, plaide Nestadour. Nous avons nommé un responsable de la sécurité et formé spécialement un formateur.» Pour Me Arcaute, partie civile : «C'était l'école de la débrouille. Florent va payer toute sa vie cette incurie». Élodie Goyard, la procureure, ne va pas dire autre chose : «La défense va nous plaider la relaxe en disant que les explications des anciens suffisent. C'est faux ! J'observe qu'il a fallu pas moins de deux accidents dramatiques, dont un mortel, pour que tout rentre dans l'ordre. J e me demande aussi si des choix d'économies n'ont pas été faits au détriment de la sécurité, ce qui représente tout de même quelque 30 000 € par an. On est en droit de se poser la question». Pour la défense de Me Tassigny, c'est effectivement la relaxe qui est demandée : «Celui qui forme le mieux, c'est celui qui a déjà occupé le poste. Il y a un intérêt collectif à se former, c'est évident». Pas pour le tribunal : Nestadour est déclaré coupable et condamné à 5 000 € d'amende, dont 2 500 avec sursis et devra verser à Florent 800 € au titre de l'article 475-1. ladepeche.fr, Les orteils écrasés par 800 kg de ferraille - ladepeche.fr
  • Ah! Ils ne viennent pas d'Afrique ceux-là? leur kiltir n'est pas le maloya? ils n'écrasent pas dans les bals la poussière? leurs ancêtres ne sont pas des esclaves?Enfin il s'agit de spécificité comme le yab, le chinois et l'arabe. Chacun sa trame , faut changer ce qu'on tente d'imprimer aux visiteurs Etrangers sur cette nation. Certain historien dit célèbre avait tout faux; c'est vrai ce n'est pas parce qu'on crie très fort qu'on a la vérité. On n'a qu'à voir et entendre ce poète local qui se prend pour Victor Hugo en délabrant sur le terrain politique dernièrement à la télé. Nullité Clicanoo.re, [Société] Miss Tamil Réunion, une élection pour valoriser la culture tamoule | Clicanoo.re
  • Cette ancienne pension de jeunes filles, qui servit à Rodin de lieu d’exposition permanente et qu’il légua à l’état français à sa mort (1917) avec l’ensemble de ses collections, ce magnifique bâtiment XVIIIème était  resté “dans son jus” en se délabrant au fil des ans, avec des planchers défoncés des huisseries totalement vétustes et des infiltrations dans les plafonds, il y avait donc péril en la demeure du maître, l’un des musées français les plus visités (le huitième pour être précis). Magcentre, La mue du musée Rodin (Paris) | Magcentre
  • « On trouve en fait que le système actuel est trop porté sur le curatif, alors que préventif est moins délabrant, précise Amine Jafari. Il pousse ainsi les patients vers des soins plus lourds. » Comme les prothèses, que le gouvernement souhaite plafonner. Le cœur du problème, aux yeux des étudiants mobilisés, néanmoins toujours en cours. , Strasbourg: Après la banderole sur la cathédrale, jusqu'où ira la grève des étudiants en dentaire?

Traductions du mot « délabrant »

Langue Traduction
Anglais dilapidated
Espagnol arruinado
Italien cadente
Allemand baufällig
Chinois 破旧的
Arabe متداعية
Portugais dilapidado
Russe полуразрушенный
Japonais 老朽化した
Basque kalamastran
Corse dilapidatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « délabrant »

Partager