La langue française

Défet

Définitions du mot « défet »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFET, subst. masc.

IMPR., le plus souvent au plur. Feuillets dépareillés d'un ouvrage d'édition, qui ne peuvent servir à former des exemplaires complets mais qui peuvent servir à compléter des exemplaires défectueux. Les exemplaires dits de passe, destinés à couvrir les défets en cours de fabrication (Civilis. écr.,1939, p. 1809):
Ses cuivres disparus, ne pouvant plus compléter même les exemplaires dépareillés de sa Flore qu'il possédait encore, il avait cédé à vil prix à un libraire-brocanteur planches et texte, comme défets. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 261.
Prononc. et Orth. : [defε]. Homon. défait. Ds Ac. 1762, puis Ac. 1835-1932. Enregistré au plur. ds Land. 1834. Étymol. et Hist. 1. Av. 1475 deffect « défaut, manque » (G. Chastellain, Souhaits au duc Charles de Bourg., VII, 335, Kerv. ds Gdf.), réputé « ancien » ds DG; 2. 1752 impr. (Trév.). Empr. au lat. class. defectus « disparition, défaut, manque ». Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

défet \de.fɛ\ masculin

  1. (Librairie) Une des feuilles superflues et dépareillées d’un ouvrage qui ne peuvent servir à former des exemplaires complets.
    • Durant des siècles, les relieurs ont utilisé ces défets pour renforcer des parties de volumes. — (Art & métiers du livre, Numéros 258 à 263, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFET. n. m.
T. de Librairie. Une des feuilles superflues et dépareillées d'un ouvrage qui ne peuvent servir à former des exemplaires complets.

Littré (1872-1877)

DÉFET (dé-fè) s. m.
  • Terme de librairie. Feuilles d'un livre qui ne se suivent pas et qui servent à compléter des exemplaires défectueux. Il faut voir dans les défets si on ne trouvera pas la feuille qui vous manque. On conserve les défets pour remplacer les feuilles qui viennent à se gâter dans les volumes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « défet »

Latin defectus, de deficere, manquer, de la préposition de, et facere, faire (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin defectus, dérivé de deficere (« manquer »), composé de la préposition de, et de facere, faire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défet defɛ

Évolution historique de l’usage du mot « défet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défet »

  • Mr gadiaga modou est un grand champion mes balla et plus fort k lui acceptons la défet et pason a autre chose Senego.com - Actualité au Sénégal, toute l'actualité du jour, Khadim Gadiaga ne digère pas la défaite de Modou Lô et déclare la "guerre" aux... - Senego.com

Traductions du mot « défet »

Langue Traduction
Anglais defect
Espagnol defecto
Italien difetto
Allemand defekt
Chinois 缺陷
Arabe خلل
Portugais defeito
Russe дефект
Japonais 欠陥
Basque akatsa
Corse difettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « défet »

Source : synonymes de défet sur lebonsynonyme.fr

Défet

Retour au sommaire ➦

Partager