Décousure : définition de décousure


Décousure : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOUSURE, subst. fém.

A.− Vx. Partie décousue d'un vêtement, d'une étoffe. L'eau, la neige y entraient souvent par une décousure inaperçue (Balzac, L. Lambert,1832, p. 56).Cela n'est pas déchiré, ce n'est qu'une décousure (Ac.1878-1932).
B.− VÉN. [Correspond à découdre B] Blessure d'un chien causée par un coup de défense de sanglier, ou un coup d'andouillers de cerf (d'apr. Duchartre 1973 et Vén. 1974).
Prononc. et Orth. : [dekuzy:ʀ]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. 1611 « partie décousue » (Cotgr.); 2. 1655 vén. (Salnove, Vén., p. 333 ds La Curne). Dér. du rad. de décousu, part. passé de découdre*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 1.

Décousure : définition du Wiktionnaire

Nom commun

décousure \de.ku.zyʁ\ féminin

  1. Endroit décousu de quelque linge ou de quelque étoffe.
    • Puis, les agrafes et les ficelles destinées à retenir le soulier partaient, […]. Enfin, l’eau, la neige y entraient souvent par une décousure inaperçue , par un béquet mal mis, et le pied se gonflait. — (Honoré de Balzac, Histoire intellectuelle de Louis Lambert, Bruxelles : Hauman, Cattoir & Cie, 1837, p.42)
  2. (Chasse) Plaie faite aux chiens par le sanglier, le cerf etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décousure : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOUSURE. n. f.
Endroit décousu de quelque linge ou de quelque étoffe. Cela n'est pas déchiré, ce n'est qu'une décousure. Il se dit aussi des Plaies faites aux chiens par le sanglier, le cerf.

Décousure : définition du Littré (1872-1877)

DÉCOUSURE (dé-kou-su-r') s. f.
  • 1Partie décousue.
  • 2 Terme de chasse. Plaie faite au chien par les défenses du sanglier.

HISTORIQUE

XVIe s. Les chiens qui chassent le sanglier sont très subjects à estre blessez ; il est donc très necessaire de les sçavoir panser promptement ; ils sont ordinairement blessez au ventre ; mais pourveu que ce ne soient que decousures, encore que les boyaux leur sortent n'estant offensés, ils se guarissent facilement, Salnove, Vén. p. 333, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décousure »

Étymologie de décousure - Littré

Décousu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de décousure - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de découdre, décousu et -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décousure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décousure dekusyr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « décousure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « décousure »

Langue Traduction
Corse unstitching
Basque unstitching
Japonais ステッチ解除
Russe unstitching
Portugais descostura
Arabe تفكيك
Chinois 拆线
Allemand absteppen
Italien scucitura
Espagnol descoser
Anglais unstitching
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires