La langue française

Décepteur

Sommaire

  • Définitions du mot décepteur
  • Étymologie de « décepteur »
  • Phonétique de « décepteur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décepteur »
  • Citations contenant le mot « décepteur »
  • Traductions du mot « décepteur »

Définitions du mot « décepteur »

Wiktionnaire

Nom commun

décepteur \de.sɛp.tœʁ\ masculin

  1. Celui qui déçoit.
    • Il y aurait une comparaison à faire entre les fautes du décepteur et la chute d’Adam. — (Claude Lévi-Strauss, Histoire de Lynx, 1991)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉCEPTEUR (dé-sè-pteur) s. m.
  • Celui qui déçoit.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si sachiés que cis [ceux-là] font bone uevre, Qui les deceveors deçoivent, la Rose, 7381.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décepteur »

Du latin deceptor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. deceptum, supin de decipere, tromper (voy. DÉCEVOIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décepteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décepteur desɛptœr

Évolution historique de l’usage du mot « décepteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décepteur »

  • Mais le Joker n'a pas toujours été ce fou meurtrier. Ce n'est en réalité que depuis les années 1970 que les auteurs de comics lui ont attribué une maladie mentale. Auparavant, c'était un bouffon, un clown, souvent drôle, et parfois inquiétant. La création de ce personnage renvoie notamment à l'archétype plus ancien du « décepteur » (« trickster » en anglais) qu'étudient les ethnologues et les anthropologues depuis le début du XXe siècle, de Robert Lowie à Claude Lévi-Strauss. Ceux-ci ont en effet remarqué dans nombre de mythes la présence de personnages usant de farces et de ruses plus que de force. Le décepteur, qu'il se nomme Renart dans le roman médiéval éponyme du XIIe siècle ou Loki dans la mythologie nordique, est un marginal, souvent honni par ceux qui dominent le corps politique, car il refuse de suivre les règles établies. Le Point, Le Joker, Quasimodo moderne  ? - Le Point
  • Il s’agit d’une personnalité chaotique, à la fois bonne et mauvaise, une sorte de médiateur entre le divin et l’homme. Indispensable à la société, le décepteur accompagne l’adaptation des êtres face à l’apparition des événements nouveaux. Il revêt une fonction sociale, celle du bouc émissaire. Il agit sur les rapports humains, qui se compliquent pendant les périodes de transitions, tout en donnant l’impression d’agir également sur les causes extérieures (crise économique ou politique, intrusion de la technologie dans le quotidien, etc.). The Conversation, Le robot-humanoïde Sophia, révélateur de notre rapport à l’intelligence artificielle
  • Il s’agit d’une personnalité chaotique, à la fois bonne et mauvaise, une sorte de médiateur entre le divin et l’homme. Indispensable à la société, le décepteur accompagne l’adaptation des êtres face à l’apparition des événements nouveaux. Il revêt une fonction sociale, celle du bouc émissaire. Contrepoints, Sophia, révélatrice de notre rapport à l’intelligence artificielle | Contrepoints

Traductions du mot « décepteur »

Langue Traduction
Anglais deceiver
Espagnol engañador
Italien ingannatore
Allemand betrüger
Chinois 欺骗者
Arabe المخادع
Portugais enganador
Russe обманщик
Japonais だまし屋
Basque abusari
Corse ingannatore
Source : Google Translate API
Partager