La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « debentur »

Debentur

Définitions de « debentur »

Wiktionnaire

Nom commun - français

debentur \de.bɛ̃.tyʁ\ masculin

  1. (Histoire) Quittance donnée par les officiers des cours souveraines quand ils recevaient leurs honoraires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DEBENTUR (dé-bin-tur) s. m.
  • Terme de l'ancienne administration financière. Quittance donnée par les officiers des cours souveraines quand ils recevaient leurs honoraires.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DEBENTUR, s. m. (Jurisprud.) terme latin qui étoit usité à la chambre des comptes pour exprimer le certificat que chaque officier des cours souveraines donnoit au payeur des gages de la compagnie pour toucher les gages qui lui étoient dûs. On l’appelle ainsi parce que dans le tems qu’on rédigeoit les actes en latin, ce certificat commençoit par ces mots, debentur mihi, &c. Le contrôleur du thrésor vérifioit ces debentur. Ils n’ont plus lieu depuis que l’on a fait des états des gages des officiers. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « debentur »

(Siècle à préciser) Du latin debentur (« ils sont dus »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cette quittance était ainsi nommée parce qu'elle commençait par ces mots latins : debentur mihi, me sont dus… de debere, devoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « debentur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
debentur dœbɑ̃tyr

Évolution historique de l’usage du mot « debentur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Debentur

Retour au sommaire ➦

Partager