La langue française

Débandement

Sommaire

  • Définitions du mot débandement
  • Étymologie de « débandement »
  • Phonétique de « débandement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « débandement »
  • Citations contenant le mot « débandement »
  • Images d'illustration du mot « débandement »
  • Traductions du mot « débandement »

Définitions du mot débandement

Trésor de la Langue Française informatisé

Débandement, subst. masc.[En parlant princ. des troupes] Action de se débander. Il y eut dans l'armée un débandement général (Gattel, Nouv. dict. port. lang. fr.,1797).Attesté ds la plupart des dict. gén., avec la mention ,,peu us.`` ds Quillet 1965. [debɑ ̃dmɑ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. 1555 [publ. 1606] (Du Villars, Mém., VI ds Gdf. Compl.); de débander2, suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Nom commun

débandement \de.bɑ̃d.mɑ̃\ masculin

  1. (Militaire) Action de se débander, en parlant de troupes.
    • Ce fut le dernier moment du peu d’ordre qu’il y eut en cette bataille ; tout ce qui suivit ne fut que trouble, confusion, débandement, fuite, déconfiture. — (Louis de Rouvroy duc de Saint-Simon, ‎Yves Coirault, Mémoires ; Additions au Journal de Dangeau: 1701-1707, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉBANDEMENT. n. m.
Action de se débander, en parlant de Troupes.

Littré (1872-1877)

DÉBANDEMENT (dé-ban-de-man) s. m.
  • Action des troupes qui se débandent. Nous entendîmes un vacarme épouvantable ; c'était un débandement de l'armée qui, cherchant de l'eau, avait trouvé ce village, Saint-Simon, 29, 87. Ce fut le dernier moment du peu d'ordre qu'il y eut en cette bataille [de Turin] ; tout ce qui suivit ne fut que trouble, confusion, débandement, fuite, Saint-Simon, 163, 155.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « débandement »

 Dérivé de débander avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « débandement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
débandement debɑ̃dœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « débandement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « débandement »

  • Sauf que, pendant que Gaspard savoure son Ruinart, dans les autres appartements de l'immeuble de "Monsieur", c'est le grand débandement. Un militaire hyper-testostéroné aplatit le nez d'un écrivain qui n'écrit rien, le rottweiler n'en finit pas d'aboyer, quant à la locataire aux jupes ras le bonbon de la chambre de bonne, elle vient d'être virée et songe sérieusement à se suicider, sous les yeux de son chat au nom ridicule, Essuie-plume. Tous ces gens au bout du rouleau font tourner Berlingault au mécène : finalement, il promet l'héritage à tout l'immeuble, mais à une condition... : qu'ils soient heureux. Bonne action, marché grotesque ou dernière fantaisie de vieux croco toqué ; toujours est-il que les intéressés acceptent de jouer la commedia della felicità, tandis que ce bon vieux Gaspard manoeuvre de tout son esprit fidèle, mais servile, pour les en empêcher. Le Point, Emmanuelle de Boysson joue (bien) la comédie du bonheur - Le Point

Images d'illustration du mot « débandement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « débandement »

Langue Traduction
Anglais discharge
Espagnol descarga
Italien scarico
Allemand erfüllen
Chinois 卸货
Arabe إبراء الذمة
Portugais descarga
Russe разряд
Japonais 退院
Basque alta
Corse scaricamentu
Source : Google Translate API
Partager