La langue française

Cuissage

Sommaire

  • Définitions du mot cuissage
  • Étymologie de « cuissage »
  • Phonétique de « cuissage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cuissage »
  • Citations contenant le mot « cuissage »
  • Traductions du mot « cuissage »
  • Synonymes de « cuissage »

Définitions du mot « cuissage »

Trésor de la Langue Française informatisé

CUISSAGE, subst. masc.

[Dans une expr.] Droit de cuissage. Coutume qui conférait aux seigneurs du Moyen Âge le droit de passer une jambe nue dans le lit de la mariée ou, dans quelques localités, de coucher avec la femme d'un vassal ou d'un serf la première nuit des noces (ce droit, qui pouvait être racheté à prix d'argent, s'est changé en un impôt sur le mariage). Synon. droit de jambage :
− Et le droit de cuissage, dites donc? ... Ma parole! le seigneur fourrait la cuisse dans le lit de la mariée, et la première nuit il lui fourrait... Zola, La Terre,1887, p. 78.
P. plaisant. [En parlant du mariage, quand il procure des avantages matériels] Thorel (...) avait épousé la fille des Dumesnais, propriétaires d'une grande imprimerie (...). Et par droit de cuissage, Thorel accéda (...) à la direction (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 64).
Prononc. : [kɥisa:ʒ]. Étymol. et Hist. 1756 droit de cuissage (Voltaire, Essai sur les mœurs, 51 ds Littré); cf. 1577 (Du Verdier, Div. leçons, p. 96 ds La Curne). Dér. de cuisse*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

cuissage \kɥi.saʒ\ masculin

  1. Dépucelage.
    • Droit de cuissage.
    • Voilà où il conduisait ses enfants le dimanche, des enfants honnêtes, surveillés, et dont les envies mauvaises s’anémiaient toute la semaine dans le silence morne des cabinets. Il leur ouvrait ce champ d’horizon. Il les mettait tout un jour dans cette grande joie impudique, parmi ces gens qui vivaient avec leurs bêtes dans une atmosphère de rut, de cuissage et de chiennerie. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, pages 174-175.)
  2. (Figuré) Abus de droit, exploitation.
    • Le clivage gauche droite est un leurre, un lièvre, donné aux gueux d’électeurs pour détourner leur attention de cette stratégie d’importation massive de chair fraiche, utile pour sa main d’oeuvre de faible coût, pour le chômage inhibiteur des revendications sociales et pour les cuissages en tout genre des seigneurs sur les serfs. — (chat)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CUISSAGE (kui-sa-j') s. m.
  • Terme de droit féodal. Droit qu'avait le seigneur de mettre la jambe dans le lit de la nouvelle mariée la première nuit des noces, et aussi, dans quelques localités, droit de coucher avec la nouvelle mariée la première nuit : droits qui d'ordinaire étaient rachetés à prix d'argent. Les seigneurs avaient imaginé le droit de cuissage, Voltaire, Mœurs, 51.

HISTORIQUE

XVIe s. Je me suis laissé dire qu'il n'y a pas longtemps qu'aucuns seigneurs, mesme ecclesiastiques, avoient droict par ancienne coustume de mettre une jambe dans le lit où couchoit l'espousée la premiere nuit de ses noces ; il y en eut un le quel voulant outre-passer les limites de son devoir d'une effrenée lubricité, fist perdre cette coutume au pris de sa vie, Du Verdier, Div. leçons, p. 96. dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cuissage »

Du moyen français cuisage, signifiant "action de cuire —- des aliments céréaliers tels le pain, les pâtes, etc.", puis, par extension, ayant désigné le "droit de cuire le pain —- principalement —-(au four banal)".
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cuisse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cuissage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cuissage kµisaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « cuissage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cuissage »

  • Le début de la fin. Fin du droit de cuissage. Pour Weinstein aussi, tout aussi est parti de là : en 2016, accusé de harcèlement sexuel par plusieurs présentatrices et journalistes stars de la chaîne, Roger Ailes, le patron et fondateur de Fox News (pour le compte de Rupert Murdoch), finit par être licencié. Un an plus tard, en 2017, Weinstein tombait lui aussi. Et le hashtag #MeToo, lancé sans grand bruit dix ans plus tôt par la militante féministe américaine Tarana Burke, virait au succès planétaire. ladepeche.fr, "Scandale" : La fin du droit de cuissage... - ladepeche.fr
  • Le droit de cuissage demeure un mythe qui interpelle autant qu’il répugne. Si beaucoup d’auteurs ont écrit à son sujet, aucun d’entre eux n’a été capable d’attester de son existence. , Le droit de cuissage
  • Aujourd’hui, si le devoir conjugal nous semble aussi désuet que le droit de cuissage, la question du consentement dans le couple reste d’actualité. Est-on réellement libre de dire non quand il y a des sentiments ? Quand la fréquence des rapports sexuels semble dictée par une certaine norme sociale ? Comment définir le viol conjugal ? Le Monde.fr, Faut-il abolir le devoir conjugal ?
  • Une période et des mœurs fort heureusement révolus se dit-on, avant de se souvenir de Weinstein et des autres porcs qui abusent de leur pouvoir. Les choses ont-elles vraiment changé? Pas vraiment, et déjà parce que le droit de cuissage n’a jamais existé. Slate.fr, Le droit de cuissage n'a jamais existé | Slate.fr
  • Si les spécialistes du Moyen Age semblent parfois un peu étranges, c’est que certaines expressions dont le sens semble évident éveillent chez eux des réflexions décalées, qui tiennent au rapport particulier qu’ils entretiennent avec le passé. L’affaire Weinstein a ainsi fait réapparaître l’expression « droit de cuissage » pour désigner des formes très variées d’agression sexuelle. Or, en 1995, dans Le Droit de cuissage. La fabrication d’un mythe, XIIIe-XXe siècle (Albin Michel), Alain Boureau expliquait que l’expression renvoyait à une pratique précise : au Moyen Age, les seigneurs auraient eu le droit de déflorer les femmes de leurs hommes, vassaux ou dépendants. Le Monde.fr, Balance ton droit de cuissage
  • « Une collègue a été violée ici et on pense à elle, vous vous rendez compte ? Une mère de famille s’est fait violer ici même ! a lancé dans un silence assourdissant Aboubakar Traoré, représentant syndical CGT HPE. Le combat, on va le gagner ensemble, contre les violeurs, les harceleurs, contre la mafia d’Ibis, contre la mafia STN. Le combat qu’on mène, c’est un combat contre l’injustice et la sous-traitance. On leur demande de nettoyer 40 chambres par heure ! » Ces cadences infernales épuisent les femmes de chambre. « Nous sommes même obligées d’acheter notre matériel et de nettoyer nos tenues ! » s’indigne Blanche-Parfaite, une des employées. Au milieu des drapeaux de la CGT, la sénatrice communiste Laurence Cohen est venue apporter son soutien : « Les salaires sont insuffisants ! Stop à l’esclavage moderne et à l’impunité des agresseurs ! Est-on revenu au droit de cuissage ? » L'Humanité, Hôtellerie. Au Ibis Batignolles, « est-on revenu au droit de cuissage » ? | L'Humanité

Traductions du mot « cuissage »

Langue Traduction
Anglais cuissage
Espagnol cocina
Italien cuissage
Allemand cuissage
Chinois cu
Arabe cuissage
Portugais cuissage
Russe cuissage
Japonais 焼き物
Basque cuissage
Corse taglia
Source : Google Translate API

Synonymes de « cuissage »

Source : synonymes de cuissage sur lebonsynonyme.fr
Partager