La langue française

Coxalgie

Sommaire

  • Définitions du mot coxalgie
  • Étymologie de « coxalgie »
  • Phonétique de « coxalgie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coxalgie »
  • Citations contenant le mot « coxalgie »
  • Traductions du mot « coxalgie »

Définitions du mot coxalgie

Trésor de la Langue Française informatisé

COXALGIE, subst. fém.

Douleur localisée à la hanche.
PATHOL. Tuberculose de l'articulation coxofémorale provoquant une claudication. Coxalgie hystérique, méditerranéenne :
Je n'avais guère été, jusqu'alors, courir dans les rues avec les gamins du bourg. Une coxalgie dont j'ai souffert jusque vers cette année 189..., m'avait rendu craintif et malheureux. Je me vois encore poursuivant les écoliers alertes dans les ruelles qui entouraient la maison, en sautillant misérablement sur une jambe... Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes,1913, p. 12.
Rem. L'adj. correspondant est coxalgique (cf. Littré). Relatif à la coxalgie. Emploi subst. Personne atteinte de coxalgie.
Prononc. et Orth. : [kɔksalʒi]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1823 ([L. Jacques], Dict. des termes de méd., Paris). Dér. du lat. coxa « hanche »; élément suff. -algie*. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

coxalgie \kɔk.sal.ʒi\ féminin

  1. (Médecine) Maladie de l’articulation de la hanche.
    • Une coxalgie, dont j'ai souffert jusque vers cette année 189… m’avait rendu craintif et malheureux. (Alain Fournier; « Le grand Meaulnes »)
  2. (Médecine) Douleur de la hanche.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COXALGIE. n. f.
T. de Médecine. Maladie de l'articulation de la hanche.

Littré (1872-1877)

COXALGIE (ko-ksal-jie) s. f.
  • Terme de médecine. Douleur ou maladie de la hanche.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coxalgie »

Mot hybride, composé du latin coxa (« hanche »), et du mot grec « douleur ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot hybride, composé du latin coxa, cuisse, et du grec ἄλγος, douleur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coxalgie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coxalgie kɔksalʒi

Évolution historique de l’usage du mot « coxalgie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coxalgie »

  • La coxalgie infantile ou synovite réactive de la hanche est un processus inflammatoire de la hanche qui provoque des douleurs, particulièrement dans la partie antérieure de la cuisse et du genou, à cause de l'irritation du nerf obturateur. Elle touche principalement les enfants de 3 à 10 ans et les hommes (le rapport hommes/femmes est de 2 : 1). La synovite est généralement monolatérale (sur une seule jambe), et plus rarement bilatérale. On diagnostique cette maladie avec le “test de Thomas" (test de flexion de la hanche effectué directement par le pédiatre) auquel peut éventuellement s'ajouter une échographie. Pour les enfants de plus de 5 ans, une radiographie du bassin peut également s’avérer utile. L'échographie et la radiographie permettent d’exclure des causes plus importantes telles que la maladie de Perthes. Il s'agit d'un processus dégénératif nécrotique dû à une mauvaise vascularisation osseuse qui compromet la croissance de l'extrémité supérieure du fémur et nécessite un traitement plus approfondi. aufeminin, Rhume de hanche chez l’enfant : symptômes et traitement
  • En pianotant sur Google, on peut retrouver quelques photos en noir et blanc de Mileva. La jeune femme n’était pas jolie, un visage fermé et négligé auquel la jeunesse n’avait même pas accordé ses charmes passagers. A cela s’ajoutait ce pied qui claudiquait… Mileva Maric était née avec une coxalgie que l’époque ne savait pas soigner. Une infirmité que partageaient sa sœur et de nombreux Slaves nés comme elles dans les environs de Titel, en Yougoslavie. Ces disgrâces avaient certainement déterminé un tempérament solitaire qui l’éloignait des préoccupations de son âge. Mileva appartenait au monde du savoir, aux mathématiques qui l’emportaient vers une essence métaphysique. Mais la fin du XIXe siècle restait fermée aux ambitions d’une jeune femme dotée d’une intelligence hors du commun. Son père, un autodidacte qui saisit le génie de sa progéniture, finance la poursuite de ses études à l’école polytechnique fédérale de Zurich : Mileva Maric est alors la seule femme inscrite en 1896 dans la section mathématiques et physique. Elle est aussi la plus âgée. Libération.fr, Mileva Einstein, l’inconnue de l’équation - Culture / Next
  • Eduard Einstein était né en 1910 à Zurich. Albert avait publié cinq ans auparavant son célèbre article qui entre autres, présentait la théorie de la relativité restreinte. Enfant sensible et fragile, Eduard souffrit beaucoup, comme son frère Hans-Albert, de la séparation de ses parents qui survint en 1914. Il n’a alors que quatre ans. Sa mère Mileva, qui boitait (une coxalgie) était l’amour de jeunesse d’Einstein, la brillante mathématicienne rencontrée sur les bancs de l’université. Mais le couple capota et Albert retrouva Elsa, mariée un temps à Max Löwenthal et habitant Berlin. Elsa était la double cousine germaine d’Albert, leurs mères étaient sœurs et leurs pères étaient cousins germains. , Eduard Einstein, fils d'Albert et psychotique - La Libre
  • Ann Sullivan avait vécu sous le traumatisme des souvenirs de l’émigration de ses parents, John et Alice Sullivan pendant la grande famine irlandaise entre 1845 et 1649. À leur arrivée aux États-Unis, les Sullivan ont rejoint la colonie irlandaise de Feedin Hills dans le Massachusetts, où les conditions de vie étaient très rudes. Alice Sullivan n’est pas arrivée à élever ses trois enfants : May, Anne et Jimmie. À sa mort, sa famille s’est dispersée malgré les efforts du père pour garder la cohésion familiale. May a été prise en charge par des parents adoptifs, alors que Anne qui avait des problèmes de vues et son frère Jimmie victime de la coxalgie ont été envoyés à l’hospice de Tewksbury. Jimmie est décédé quatre mois après son admission en 1876. Drapeau Rouge, Qui était Ann Sullivan ? - Drapeau Rouge
  • Son intérêt croise alors celui de la famille, elle-même en cours de recherches. « Geneviève de Wouilt est née à Lorient en 1882 et décédée d’une crise cardiaque à Vannes en 1959. Elle a exercé son talent de portraitiste au 6 rue Féty et vécu de son art », explique Christine Barbedet. Elle en sait un peu plus sur son ascendance. « Son grand-père est né en Angleterre, car ses parents vivant à la cour de Versailles ont fui la Révolution. C’était un secret de famille ». Elle sait aussi qu’elle était née avec une coxalgie qui la faisait boiter et qu’elle ne s’est pas mariée. « À cause de son handicap ou de son indépendance d’esprit ? » s’interroge-t-elle. Le Telegramme, Peinture. Qui était Geneviève de Wouilt ? - LeTelegramme Soir

Traductions du mot « coxalgie »

Langue Traduction
Anglais coxalgia
Espagnol coxalgia
Italien coxalgia
Allemand coxalgie
Chinois 痛症
Arabe كوكسالجيا
Portugais coxalgia
Russe коксалгия
Japonais 股関節痛
Basque coxalgia
Corse coxalgia
Source : Google Translate API
Partager