La langue française

Couillard

Sommaire

  • Définitions du mot couillard
  • Étymologie de « couillard »
  • Phonétique de « couillard »
  • Évolution historique de l’usage du mot « couillard »
  • Traductions du mot « couillard »
  • Synonymes de « couillard »

Définitions du mot « couillard »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUILLARD, adj. et subst. masc.

I.− Adj., pop. Qui a de gros testicules. Bélier couillard. Regardez-les! Non! Son Excellence le Suprême-Préfet! Sérieux comme un âne couillard! (Claudel, Tête d'or,1901, p. 231).
II.− Subst. masc.
A.− MAR. (cf. couillon). ,,Garcette par laquelle le fond d'une voile carrée est retroussé et serré sur la vergue`` (Gruss 1952).
B.− TYPOGR. ,,Filet maigre, utilisé pour séparer deux informations ayant un lien entre elles`` (Voyenne 1967). Cf. Coston, A.B.C. journ., 1952, p. 193.
Prononc. et Orth. : [kuja:ʀ]. En typogr. s'écrit aussi couyard. Étymol. et Hist. xiies. « qui a de gros testicules » (Gloss. Tours, 328 ds T.-L.); d'où p. anal. de forme (v. Gay et Jal1) plusieurs sens techn. 1. ca 1400 « machine de guerre » (Chr. de Pisan ds Gay); 1421 (doc., ibid.); 2. mar. [xvies. d'apr. Jal1]; 1643 (Clairac, ibid.); 3. 1866 typogr. (Lar. 19eoù le mot est qualifié de ,,vieux``). Dér. du rad. de couille*; suff. -ard*. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 322.

Wiktionnaire

Adjectif

couillard \ku.jaʁ\

  1. Qui a de gros testicules.
    • Ponocrates et Eudémon s’esclaffèrent si violemment qu’ils crurent en rendre l’âme à Dieu, ni plus ni moins que Crassus en voyant un âne couillard qui mangeait des chardons — (François Rabelais, Gargantua)

Nom commun

couillard \ku.jaʁ\

  1. (Typographie) Filet maigre utilisé pour séparer deux informations ayant un lien entre elles.
  2. (Typographie) (Par extension) Ornement également appelé cul-de-lampe.
  3. (Militaire) (Histoire) Engin militaire offensif, utilisé au Moyen Âge pour détruire les fortifications.
  4. (Marine) Garcette permettant de maintenir une voile repliée sur sa vergue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COUILLARD (kou-llar, ll mouillées) s. m.
  • Terme de marine. Sorte de cargue supplémentaire.

    Pièce d'un moulin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUILLARD, s. m. (Marine.) corde qui tient la grande voile à la grande attaque du grand mât. Ce mot n’est plus usité.

Couillard, (Charpent.) On appelle ainsi deux pieces, qui, dans la construction d’un moulin, entretiennent les traites qui supportent la cage de la chaise qui est au-dessous : elles ont chacune trois piés de long. Voyez l’art. Coupe des Bois.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « couillard »

 Dérivé de couille avec le suffixe -ard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « couillard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couillard kwilar

Évolution historique de l’usage du mot « couillard »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « couillard »

Langue Traduction
Anglais couillard
Espagnol couillard
Italien couillard
Allemand couillard
Chinois 库利亚德
Arabe كويلارد
Portugais couillard
Russe couillard
Japonais couillard
Basque couillard
Corse couillard
Source : Google Translate API

Synonymes de « couillard »

Source : synonymes de couillard sur lebonsynonyme.fr
Partager