La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cosaquerie »

Cosaquerie

Définitions de « cosaquerie »

Wiktionnaire

Nom commun - français

cosaquerie \kɔ.za.kʁi\ féminin

  1. Guérilla.
    • Cette expédition ne fut qu'une cosaquerie.
    • La révolte de Pougatchev garda en permanence des marques de la cosaquerie. — (Michel Vergé-Franceschi, ‎Jean-Pierre Pouss, Ruptures de la fin du XVIIIe siècle: les villes dans un contexte général de révoltes et révolutions, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COSAQUERIE (ko-za-ke-rie) s. f.
  • Incursion brusque et rapide. Cette expédition ne fut qu'une cosaquerie.

    Fig. et populairement, action brutale et méchante.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cosaquerie »

Cosaque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de cosaque, avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cosaquerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cosaquerie kɔsakœri

Évolution historique de l’usage du mot « cosaquerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cosaquerie »

  • [23]  Christian Seignobos, « Boko Haram : innovations guerrières depuis les monts Mandara : cosaquerie motorisée et islamisation forcée », Afrique contemporaine, 252, 2014, pp. 149-169. Club de Mediapart, De quoi Boko Haram est-il le nom? | Le Club de Mediapart
  • Créé dans les années 90, Spas, qui rassemble plus de 5000 membres actifs, fait aujourd'hui partie des nombreuses associations à l'origine du renouveau cosaque depuis une quinzaine d'années. Cosaques enregistrés, Cosaques d'Ukraine, Cosaques libres, Cosaques de la Nouvelle Ukraine, Spas, scouts du mouvement Plast, membres des différentes fédérations de hopak, cosaques indépendants ou simples citoyens à la recherche de leurs racines, ils seraient aujourd'hui environ 2 millions, sur plus de 45 millions d'habitants, à se définir comme Cosaques. «Mais il y a autant de manières de se sentir cosaque que de Cosaques en Ukraine, lance en souriant Igor Kobzar, un des plus célèbres entraîneurs de hopak du pays. Certains ont besoin d'arborer un uniforme, de porter le tchoub, ou une chemise de lin brodée aux couleurs de leur famille ou de leur région, quand d'autres ne mettent en avant aucun signe distinctif. L'essence même de la cosaquerie est la défense de la liberté et l'envie de vivre en homme libre. Etre cosaque, c'est être fier de ses racines, c'est être un patriote ukrainien, croire en Dieu, mais aussi être ouvert aux autres. On ne naît pas cosaque, on le devient. C'est d'abord une démarche individuelle et spirituelle. Les Cosaques ont fait l'Ukraine et l'on ne peut comprendre notre histoire sans eux.» Le Figaro.fr, Cosaques : le retour des «gardiens de l'Ukraine»
  • Les sphères gouvernementales mirent leurs espoirs dans la cosaquerie jusqu’à la dernière heure. Mais, moins aveugles, les politiciens du camp de droite comprenaient que l’affaire, de ce côté-là encore, se présentait très mal. Les officiers cosaques étaient presque tous des korniloviens. Les cosaques du rang tendaient toujours plus à gauche. Dans le gouvernement, pendant longtemps, l’on ne comprit pas cela, estimant que la froideur des régiments cosaques à l’égard du palais d’Hiver provenait de la vexation infligée à Kaledine. Mais, finalement, il devint clair, même pour le ministre de la Justice, Maliantovitch, que Kaledine « n’avait derrière lui que les officiers cosaques tandis que les cosaques du rang, de même que tous les soldats, étaient tout simplement enclins au bolchevisme ». , L’Art de l’Insurrection - World Socialist Web Site
  • Les nationalistes ukrainiens cultivent la nostalgie de l'État indépendant des cosaques zaporogues, qui s'affirme aux XVIe et XVIIe siècles, entre la Pologne, la Lituanie et la Russie. Le nom même d'Ukraine désigne une région frontière, et les cosaques étaient des libres paysans-soldats peuplant cet espace échappant au contrôle des États. L'épisode de la cosaquerie indépendante devient donc synonyme de liberté personnelle et de liberté du peuple ukrainien. , Ukraine: les différentes Églises au cœur de la (re)définition identitaire – Religioscope

Images d'illustration du mot « cosaquerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cosaquerie »

Langue Traduction
Anglais cossack house
Espagnol casa cosaca
Italien casa dei cosacchi
Allemand kosakenhaus
Chinois 哥萨克房子
Arabe بيت القوزاق
Portugais casa cossaca
Russe казачий дом
Japonais コサックハウス
Basque koxka etxea
Corse casa di cazzacca
Source : Google Translate API

Synonymes de « cosaquerie »

Source : synonymes de cosaquerie sur lebonsynonyme.fr

Cosaquerie

Retour au sommaire ➦

Partager