La langue française

Corroierie

Définitions du mot « corroierie »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORROIERIE, subst. fém.

PEAUSS. Industrie, technique du corroyage* des cuirs et des peaux; travail du corroyeur*. Les matières grasses de corroierie. Dans un cagibi, à la violente odeur de corroierie, reposaient des générations de bottes et de bottines (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 77).
P. compar. Il [le malade] suait, il sentait sa propre odeur, son horrible odeur de corroierie (Sartre, Sursis,1945, p. 29).
P. méton. Atelier ou bâtiment dans lequel se fait le corroyage des cuirs et des peaux :
Je pense en ce moment à cette banlieue que j'ai traversée, dimanche, toute pleine de corroieries de tanneries et de fumiers qui puaient au soleil. Alain-Fournier, Correspondance[avec J. Rivière], 1906, p. 7.
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀwaʀi]. Ds Ac. depuis 1878. Ac. 1878 : corroirie. Corroierie est la forme la plus attestée ds les dict. gén. dont Ac. 1932. Comparer ce mot et soierie qui prennent e entre -oi- et -rie avec : armoirie, plaidoirie, voirie, etc. Cependant Ac. 1878 écrit corroirie; cf. aussi Besch. 1845 et Nouv. Lar. ill. Cette forme est donnée à titre de var. vieillie ds Lar. 20eet à titre de var. privilégiée ds Guérin 1892; var. corroyerie ds Lar. 19e. Étymol. et Hist. 1247 courroierie (document ds Gdf. Compl.). Dér. de corroyer*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

corroierie \kɔ.ʁwa.ʁi\ féminin

  1. Industrie, métier du corroyeur.
  2. Atelier où l’on corroie les cuirs.
    • Les corroieries étaient moins importantes et moins nombreuses car elles correspondaient à une qualification industrielle de luxe dont les débouchés demeuraient limités. — (Jean Vidalenc, La société française de 1815 à 1848, Volume 2, 1970)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORROIERIE. n. f.
Industrie du corroyeur ou Atelier où l'on corroie les cuirs.

Littré (1872-1877)

CORROIERIE (ko-roi-rie) s. f.
  • Atelier, art du corroyeur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et est accordé que nus ne poie [appuye] riens, hors de l'uis, de denrées qu'il vende, quant à corroieries, Liv. des mét. 226.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « corroierie »

 Dérivé de corroi avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Corroyer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « corroierie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corroierie kɔrwaœri

Évolution historique de l’usage du mot « corroierie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corroierie »

  • Pol Chevallier, né à Longeville en 1853, d’une famille de bourreliers, était un industriel qui avait créé l’ancienne corroierie, rue des Alliés, au coin de la rue de l’Orme. Fabriquant des courroies pour les machines agricoles et des articles en cuir pour l’armée (cartouchières, ceinturons, harnais, etc.), elle a employé jusqu’à une vingtaine de personnes et fermé dans l’entre-deux-guerres. Le bâtiment existe toujours et appartient à un cultivateur. , Edition Bar le Duc | Qui est donc « l’ange gardien » du cimetière ?
  • Enfin, les peaux sont suspendues dans la corroierie pour y être séchées. Suit encore une succession d’opérations manuelles ou mécaniques afin d’obtenir du cuir pleine fleur, du pleine fleur grainé ou encore du veau velours ou du nubuck regraissé… Ce dernier cuir, très haut de gamme, fait d’ailleurs la fierté de Nathalie Gal, puisque sa tannerie est la seule au monde à proposer cette finition. SudOuest.fr, Gal tanne la fine fleur de la peau
  • Si, à cette époque, le textile constitue la locomotive du développement roannais, il convient cependant de citer d’autres industries qui ont concouru à la richesse de la ville : les tanneries qui, en 1827 deviennent la propriété de Desbenoit et Vadon-Moyne. Vers 1840 Eugène Fortier-Beaulieu installe une corroierie. Vers la même époque, Claude Desbenoit s’associe à Fressonnet et Bonneton pour créer une importante maison de cuir pour chaussures, bourrellerie, sellerie. En 1834, les frères Montgolfier abandonnent leur usine de Renaison pour s’installer sur la Loire, en aval du saut du Perron. , Roanne | Les débuts de l’industrie textile à Roanne

Images d'illustration du mot « corroierie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « corroierie »

Langue Traduction
Anglais corrugation
Espagnol corrugación
Italien ondulazione
Allemand wellung
Chinois 瓦楞纸
Arabe تمويج
Portugais ondulação
Russe рифление
Japonais 波形
Basque corrugation
Corse corrugazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « corroierie »

Source : synonymes de corroierie sur lebonsynonyme.fr

Corroierie

Retour au sommaire ➦

Partager