La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « coronène »

Coronène

Définitions de « coronène »

Wiktionnaire

Nom commun - français

coronène \kɔ.ʁɔ.nɛn\ masculin

  1. (Chimie) Molécule formée de la réunion en cercle de 7 molécules de benzène.
    • Au cours de la deuxième guerre mondiale , les Allemands ont fabriqué du coronène en tant que sous - produit obtenu dans des usines complexes destinées à fabriquer de l'essence synthétique et d'autres carburants liquides [...] — (L'Industrie chimique belge, Volume 25, page 1116, 1960)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « coronène »

Du latin corona («couronne») avec le suffixe -ène, car cette molécule ressemble à une couronne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coronène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coronène kɔrɔ̃ɛn

Évolution historique de l’usage du mot « coronène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coronène »

  • Kaiho et son équipe ont prélevé des échantillons de roches sédimentaires marines d’Autriche et du Royaume-Uni et ont analysé les molécules organiques et le mercure (Hg) qu’ils contiennent. Ils ont trouvé quatre benzo discrets[e]pyrène + benzo[ghi]enrichissements pérylène + coronène -Hg. Actualité Houssenia Writing, La basse température volcanique a inauguré le refroidissement global et la prospérité des dinosaures - Actualité Houssenia Writing
  • “Nous pensons qu’il s’agit du produit de grandes éruptions volcaniques car l’anomalie de coronène s’est formée par combustion à une température inhabituellement élevée”, explique Kaiho selon lequel, fondamentalement, seuls deux événements peuvent produire un tel enrichissement de coronène dans les roches : le magma à haute température ou l’impact d’astéroïdes ou de comètes.Et, selon l’équipe de chercheurs, ce qui a causé l’extinction des créatures marines et terrestres est plutôt le changement climatique qui a suivi la production d’aérosols d’acide sulfurique dans la stratosphère et de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, événements causés à leur tour par les énormes éruptions volcaniques et la combustion d’hydrocarbures souterrains à très haute température. La crise de l’écosystème terrestre puis celle de l’écosystème marin, et donc l’extinction massive elle-même, ont duré, selon les chercheurs, environ 60 000 ans.if(typeof __ez_fad_position != 'undefined'){__ez_fad_position('div-gpt-ad-mlactu_fr-medrectangle-4-0')}; MLActu, Extinction du Permien-Trias, une nouvelle étude confirme les éruptions volcaniques mondiales | MLActu

Coronène

Retour au sommaire ➦

Partager