La langue française

Coquettement

Sommaire

  • Définitions du mot coquettement
  • Étymologie de « coquettement »
  • Phonétique de « coquettement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coquettement »
  • Citations contenant le mot « coquettement »
  • Traductions du mot « coquettement »
  • Synonymes de « coquettement »

Définitions du mot « coquettement »

Trésor de la Langue Française informatisé

COQUETTEMENT, adv.

D'une manière coquette.
A.− [L'adv. détermine un verbe ou un adj. en relation avec une pers. (cf. coquet I A)]
1. Avec élégance et recherche. Comme vous êtes coquettement mise, ma mignonne! dit Camille (Balzac, Béatrix,1839-45, p. 172).
2. [Appliqué gén. à une femme, à ses propos, son comportement] Avec le souci de plaire, de séduire au moyen de toutes sortes de petits manèges. Ce regard coquettement tendre et ce sourire artificieusement ingénu (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 487).
P. méton. Par un manège raffiné. On lui parlait d'abord de choses et d'autres puis (...) adroitement, coquettement, on arrivait à la question de santé (Maupass., Mt-Oriol,1887, p. 188).
B.− P. ext. [En relation avec une chose (cf. coquet I B)]
1. [S'appliquant à une toilette, un vêtement] :
... il était habillé comme le serait Robinson accoutré par une modiste. Un charmant chapeau imperméable, à petites ailes, était coquettement posé sur sa chevelure lustrée; une cravate, imperméable aussi, lui serrait le cou... Toepffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 392.
2. [Appliqué à un arrangement, un intérieur, une maison, un jardin...] La chambre du comte était petite, mignonne, coquettement tendue d'une étoffe perse d'un gris chatoyant (Ponson du Terr., Rocambole,t. 3, 1859, p. 514).
Prononc. et Orth. : [kɔkεtmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1770 (J.-J. Rousseau, Confessions, 2epart., liv. VII, 1743-44, éd. Musset-Pathay des Œuvres ds Littré). Dér. de coquet, -ette*; suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér. : 80.

Wiktionnaire

Adverbe

coquettement \kɔ.kɛt.mɑ̃\

  1. D’une façon coquette.
    • Une jeune personne éblouissante, fort coquettement mise et fort leste. — (Jean-Jacques Rousseau, Confess. 2e part. liv. VII, 1743-1744.)
    • L’extérieur du chevalier du Temple était aussi changé, et, bien qu’il fût moins coquettement paré, son costume était aussi riche …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Leurs compagnes ouvraient leurs sacs, y prenaient un miroir et s'arrangeaient coquettement les cheveux. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COQUETTEMENT. adv.
D'une manière coquette. Cette femme est toujours coquettement parée. Par analogie, Cette ville est coquettement située sur le penchant d'une colline.

Littré (1872-1877)

COQUETTEMENT (ko-kè-te-man) adv.
  • D'une façon coquette. Une jeune personne éblouissante, fort coquettement mise et fort leste, Rousseau, Confess. 2e part. liv. VII, 1743-1744.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coquettement »

Dérivé de coquet, par son féminin coquette, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Coquette, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coquettement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coquettement kɔkɛtmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « coquettement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coquettement »

  • La benoîte urbaine se donne avec son subtile arôme de clou de girofle. L’amarante, coquettement surnommée « queue de renard », s’offre en quinoa généreuse et riche de protéine végétale. L’achillée millefeuille fleurit allègrement les salades. La mauve sylvestre donne du corps aux sauces et soupes avec ses mystérieuses propriétés mucilagineuses. Rue89 Bordeaux, Thomas Ferrand, le mage des mets sages et des herbes folles - Rue89 Bordeaux
  • Video Mia Khalifa baisse coquettement son pantalon et montre ses vêtements intimes | Instagram Breakingnews.fr, Video Mia Khalifa baisse coquettement son pantalon et montre ses vêtements intimes
  • En dépit de l’avertissement affiché sur le seuil de son appartement parisien, c’est en hôtesse ingambe et coquettement vêtue que Ginette Kolinka nous ouvre la porte, avant même le deuxième coup de sonnette. Le ras-de-marée promotionnel suscité par la parution de son livre, co-écrit avec la journaliste Marion Ruggieri, Retour à Birkenau (Grasset), est retombé mais sur la table encombrée de son séjour s’empilent le courrier et les dossiers qu’elle n’a pas encore eu le temps de lire : projet de scénario, proposition de rôle, invitations… Il va falloir, nous dit-elle, qu’elle s’y mette pour de bon. The Times of Israël, Ginette Kolinka, paroles de rescapée de la Shoah | The Times of Israël

Traductions du mot « coquettement »

Langue Traduction
Anglais flirtatiously
Espagnol coquetamente
Italien civettuola
Allemand kokett
Chinois 调情地
Arabe بغزل
Portugais flertando
Russe кокетливо
Japonais いちゃつく
Basque flirtatiously
Corse flirtatamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « coquettement »

Source : synonymes de coquettement sur lebonsynonyme.fr
Partager