La langue française

Conversionniste

Définitions du mot « conversionniste »

Trésor de la Langue Française informatisé

Conversion(n)iste,(Conversioniste, Conversionniste) subst.,vx. Partisan de la conversion des rentes (supra I B 1 a β). On dit que toute rente perpétuelle est essentiellement rachetable (...) du point de vue propriétaire, et dans la bouche des conversionnistes, c'est le langage des banqueroutiers (Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?1840, p. 162). Seule transcr. ds Littré : kon-vèr-sio-ni-st'. Selon la règle énoncée par R. Thimonnier, Principes d'une réforme rationnelle de l'orth. (inédit), 1967, p. 72, n terminal de -on ne redouble que s'il est suivi de e. D'apr. cette règle il faudrait écrire conversioniste, alors que conversionnel /-er avec 2 n sont réguliers. En ce qui concerne les dict. qui enregistrent le mot, celui-ci est écrit avec 1 n ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845 et Littré, avec 2 n ds Lar. 19e-20eet Guérin 1892. 1resattest. 1838 conversioniste (Ac. Compl. 1842); 1840 conversionniste (Proudhon, loc. cit.); de conversion (supra étymol. D 4), suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 1.

Phonétique du mot « conversionniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conversionniste kɔ̃vɛrsjɔnist

Citations contenant le mot « conversionniste »

  • On trouve par ailleurs une très forte proportion de salafis convertis à l’islam, issus de familles de tradition catholique et protestante (on peut noter quelques cas de juifs ou de bouddhistes mais ceux-ci restent marginaux).  La part des convertis représente entre un quart et un tiers des effectifs totaux selon les estimations ; ce qui fait du salafisme un mouvement conversionniste au sens littéral du terme. JForum, Pénétration de l'Islam radical en France : rapport accâblant! - JForum
  • D. V. : Il faut d’abord comprendre pourquoi Theodor Herzl aboutit à cette idée d’État juif. Il arrive à Paris en 1894. Jusque-là, c’est un intellectuel assimilationniste, voire conversionniste : selon lui les juifs devaient se convertir au christianisme. Ce sont les pogroms massifs en Russie dans les années 1880 et l’affaire Dreyfus qui provoquent une prise de conscience dans l’opinion juive et notamment parmi les intellectuels juifs occidentaux. Le 5 janvier 1895, Theodor Herzl est présent dans la Cour des Invalides lors de la dégradation du capitaine Dreyfus. Dans le pays qui, pour la première fois, a accordé des droits égaux aux Juifs, cette remontée brutale d’antisémitisme constitue pour lui un véritable choc. Il faut savoir que l’affaire Dreyfus n’était pas seulement un débat au cours duquel des intellectuels s’envoyaient des noms d’oiseau, mais des manifestations violentes de dizaines de milliers de gens. Comme l’explique très bien Pierre Birnbaum dans son livre Le moment antisémite, la France est alors au bord du pogrom. On peut comprendre la panique que connaissent certains juifs d’Europe. Theodor Herzl en tire pour sa part une double conclusion : les juifs ne peuvent pas s’intégrer là où ils vivent et il faut donc les rassembler dans un État. Chronik, Dominique Vidal : l’amalgame entre antisémitisme et antisionisme « constitue un contre-sens historique et une faute politique » – Chronik

Traductions du mot « conversionniste »

Langue Traduction
Anglais conversionist
Espagnol conversionista
Italien convertito
Allemand konversionist
Chinois 转换主义者
Arabe تحويل
Portugais conversista
Russe сторонник конверсии
Japonais 変換主義者
Basque konbertsionista
Corse cunversione
Source : Google Translate API

Synonymes de « conversionniste »

Source : synonymes de conversionniste sur lebonsynonyme.fr

Conversionniste

Retour au sommaire ➦

Partager