La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « contagion émotionnelle »

Contagion émotionnelle

Variantes Singulier Pluriel
Féminin contagion émotionnelle contagions émotionnelles

Définitions de « contagion émotionnelle »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

contagion émotionnelle \kɔ̃.ta.ʒjɔ̃ e.mɔ.sjɔ.nɛl\ féminin

  1. (Psychologie) Transfert d’émotions entre personnes.
    • Le premier a été lié aux attentats du 11 Septembre, théâtre d’une contagion émotionnelle dite de « masse » qui a plongé une bonne partie de la planète dans l’effroi le plus total. — (Christophe Haag, La contagion émotionnelle, Albin Michel, Paris, 2019, page 14)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « contagion émotionnelle »

 Composé de contagion et de émotionnel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contagion émotionnelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contagion émotionnelle kɔ̃taʒjɔ̃ emɔtjɔnɛl

Évolution historique de l’usage du mot « contagion émotionnelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contagion émotionnelle »

  • L'équipe a identifié trois facteurs principaux qui influencent la façon dont les participants réagissent: la contagion émotionnelle des amis, les sentiments subjectifs de peur et la prévisibilité de la menace. Par exemple, «les pièces qui comprenaient des éléments de surprise inattendus ont suscité des réponses [de peur] plus élevées que celles qui présentaient des alertes», commente Sarah Tashjian dans Ars Technica. Pour ce qui est de l'influence du groupe, les chercheurs ont remarqué une association entre le nombre d'amis qui faisaient l'expérience en même temps et la réponse physique globale du corps au stress et à la peur. Plus un participant avait d'amis avec lui, plus sa réponse physique était élevée. Capter les signaux comportementaux de ses amis amplifierait donc sa propre réaction de peur, notent les scientifiques. Slate.fr, Une maison hantée sert de terrain d'étude à des scientifiques | Slate.fr
  • En ces temps de pandémie, le terme « contagion » a pris un sens très négatif, et à juste titre. Mais il existe un autre type de contagion qui a le pouvoir de changer les choses : la contagion émotionnelle. La Presse, Et si on se parlait de contagion… émotionnelle ? | La Presse
  • FI RELÈVE – Méfiez-vous de la contagion émotionnelleFinance et Investissement, Comment se protéger du stress?  | Finance et Investissement
  • À titre personnel, l’individu peut se ressourcer auprès de sa famille, de la nature ou encore d’un animal. Il peut favoriser une déconnexion partielle des écrans digitaux et privilégier le sport en extérieur. L’e-contagion émotionnelle de masse, qui se propage de manière rapide et efficace, sur les réseaux sociaux peut être extrêmement toxique. «Retrouvons le goût du plein air en modérant celui du plein écran», suggère le chercheur. Ces recours permettent de diminuer le niveau de colère, de frustration, de stress ou encore de tristesse. De bons moyens de se décontaminer des émotions négatives émanant de la sphère professionnelle. LEFIGARO, Comment les émotions de vos collègues vous contaminent
  • CH : L’intelligence émotionnelle améliore également la qualité des relations avec l’autre ; ici, les collaborateurs. À l’EM Lyon, nous menons une étude portant sur le sujet, et elle montre que plus un chef d’équipe est émotionnellement intelligent, moins il est toxique pour son environnement. Les émotions passent d’une personne à une autre, en très peu de temps : c’est ce que l’on appelle la contagion émotionnelle. Or, le rôle du manager étant très important au sein de l’entreprise, sa responsabilité est ainsi de diffuser des émotions bénéfiques pour lui comme pour son équipe. Lors d’un conflit, un manager émotionnellement intelligent se mettra au diapason de l’autre. Il cherchera à comprendre les besoins et les attentes de son interlocuteur. Et il le fera beaucoup plus vite qu’un autre, car il saura décrypter la gestuelle, la posture, les non-dits de son collaborateur ; autant de canaux expressifs des émotions. Ce qui lui permettra de désamorcer très rapidement une situation tendue. , “Plus un manager est émotionnellement intelligent, moins il est toxique pour son environnement” - Courrier Cadres
  • Ainsi ai-je eu envie, dans ce livre sur la contagion émotionnelle, de vous avertir des possibles effets à long terme de ce que j’appelle le « hum émotionnel », ce trop-plein d’émotions négatives collectivement partagées sur notre planète et qui pourrait un jour nous amener, dans des mouvements de masse gigantesques, à nous entre-déchirer. Car nous sommes entrés dans le siècle de la sur-émotionnalité. Il n’y a qu’à voir le niveau d’irritabilité des gens. Jamais la contagion émotionnelle n’a été si intense. Combien de fois ai-je vu, après un simple accrochage entre deux voitures, les automobilistes sortir de leur véhicule rouge de colère, et se mettre à se hurler ou à se cogner dessus. L’incident n’était qu’un prétexte pour évacuer un trop-plein d’émotions toxiques emmagasiné en eux. Le négatif l’emporte ainsi souvent sur le positif, ce qui fait que notre civilisation est en déséquilibre émotionnel. The Conversation, Bonnes feuilles : L’émotion, le virus le plus contagieux sur Terre
  • Le phénomène de contagion émotionnelle sur les marchés pourrait alors justifier l'utilisation de « circuit breakers » (disjoncteurs) permettant aux investisseurs d'évacuer leur colère lorsque les valeurs du marché chutent brutalement. La Tribune, Comment les émotions influencent les marchés financiers en cas d’événement extrême
  • Contagion émotionnelle. Un phénomène fascinant par lequel des émotions et des points de vue peuvent se transmettre aux groupes et aux foules. Facebook et des chercheurs viennent de le tester sur presque 700 000 personnes. L'expérience est simple : quand des utilisateurs reçoivent moins d'informations négatives, ils postent moins de commentaires négatifs et vice-versa. La contagion émotionnelle, par laquelle on peut manipuler et induire des états émotionnels durables dans une population, a donc été testée sur le réseau social, suscitant nombre de réactions. Le Point, Idriss J. Aberkane : Facebook ou la contagion émotionnelle - Le Point
  • Même si le festivalier ne partage pas son émotion de manière volontaire, il est vecteur d’émotion via la contagion émotionnelle. Ces transferts d’émotions produisent les émotions collectives. Ce sont des émotions similaires, vécues collectivement entre les membres d’un groupe social ou d’une communauté, ressenties de manière quasi simultanée et résultant d’expériences partagées. Chez les sociologues, les émotions collectives, en tant que concept, sont l’évolution de ce que Durkheim (1912) appelait « effervescences collectives », et qui faisait suite à une intensification émotionnelle dans le groupe ou dans la foule. La Gazette des Communes, "Festivals et concerts en temps de Covid-19 : une expérience émotionnelle appauvrie ?"
  • Partager la publication "Boris Cyrulnik : “Avec les Gilets jaunes, nous sommes dans une contagion émotionnelle”" WE DEMAIN, Boris Cyrulnik : "Avec les Gilets jaunes, nous sommes dans une contagion émotionnelle" - WE DEMAIN
  • L'être humain est une véritable éponge émotionnelle ! Et cela a du bon : empathie, écoute, compréhension... partager les émotions de l'autre est un trait profondément humain. Mais attention à la contagion émotionnelle de la colère, de la frustration, de la peur... qui peut nous miner le moral. Mais comment devenir moins perméable aux émotions toxiques ? Explications en vidéo de Sean Luzi, auteur et expert en intelligence émotionnelle. , Détox émotionnelle n°2 : Devenir moins perméable aux émotions toxiques | Psychologies.com
  • «La contagion émotionnelle, c'est un transfert d'émotions, qu'elles soient bénéfiques ou toxiques, d'un individu à un autre. Ce transfert se fait extrêmement rapidement. Si deux personnes commencent à discuter, il leur faudra simplement 21 millièmes de seconde pour que leurs corps et leurs émotions se synchronisent. Donc le transfert des émotions, c'est plus rapide que n'importe quel virus. On est tous à un moment soit transmetteur, soit récepteur. Le tout est de savoir: est-ce qu'on est plutôt pourvoyeur d'émotions bénéfiques ou toxiques pour notre entourage? Metrotime, Apprendre à se décontaminer de ses émotions toxiques - Metrotime
  • Pour mémoire, la synchronisation apparaît plutôt quand deux personnes expriment des comportements similaires ou quand une personne répond aux changements comportementaux de l’autre en adoptant les mêmes comportements, l’imitation correspond ainsi à une étape du processus d’apprentissage et de socialisation. L’installation de ces processus chez l’humain s’expliquerait par la contagion émotionnelle. Des chercheurs ont défini la contagion émotionnelle comme une tendance automatique, non intentionnelle et souvent inconsciente à imiter et à synchroniser des expressions faciales, des mouvements du corps et des vocalisations pendant les rencontres avec d’autres individus. www.auto-infos.fr, La dimension émotionnelle est-elle un atout professionnel pour un manager ?
  • Dans ce nouveau monde où l'émotion est jetée au-devant de la scène, il y a une contagion émotionnelle que les réseaux sociaux favorisent. Celles et ceux qui se "croyaient" isolés dans leur perception d'un monde insupportable, se retrouvent, se comprennent et se soutiennent. Ce qu'ils pouvaient minimiser jusque-là comme une injustice locale, prend une tournure de réalité partagée. Et là, c'est comme une révélation instantanée! Le Huffington Post, Comment les réseaux sociaux ont favorisé l'émotion au détriment de la raison | Le Huffington Post LIFE
  • Qu'est-ce que l'empathie, si ce n'est savoir distinguer soi de l'autre, et réguler ses propres émotions. Il ne faut pas confondre l'empathie avec la contagion émotionnelle, ni la sympathie. Quelle est notre capacité réelle à comprendre l'autre ? France Culture, Comprendre l'empathie
  • Or, il y a un principe fondamental en psychologie, très bien démontré désormais, c’est ce que l’on appelle la contagion émotionnelle. Le simple fait de voir quelqu’un d’ému provoque, en nous, par empathie, la même émotion. C’est ce qu’active le garde des Sceaux ici. Il mobilise notre compassion à son endroit. C’est exactement le travail qu’il faisait quand il était avocat. Franceinfo, Éric Dupond-Moretti : le maître du pathos
  • Plutôt que de foncer tête baissée sur des patinoires sondagières comme l'immigration et l'insécurité, qui se prêtent peu à la réflexion dans l'urgence et la contagion émotionnelle, la droite républicaine serait bien inspirée de proposer une vraie politique sociale à destination des ouvriers, peu importe la couleur des gilets. Car si nombre d'entre eux ont déserté les rangs du Parti socialiste (PS) et du Parti communiste (PCF), c'est parce que ces derniers ont été incapables de transformer durablement leur vie matérielle. Dorénavant, cette catégorie professionnelle s'identifie aux candidats d'un extrémisme brut de décoffrage. Slate.fr, La droite républicaine a-t-elle quelque chose à dire aux ouvriers? | Slate.fr
  • Facebook is watching you. Le réseau social a manipulé des informations de près de 700.000 utilisateurs anglophones pour étudier "la contagion émotionnelle" dans les groupes. Et il publie ainsi une étude qui alarment certains internautes. La recherche, effectuée du 11 au 18 janvier 2012 en partenariat avec des scientifiques des Universités Cornell et de Californie à San Francisco, a été publiée dans la revue scientifique américaine Comptes rendus de l'Académie nationale des sciences (PNAS), datées du 17 juin. Europe 1, Facebook a manipulé les émotions de 700.000 utilisateurs
  • Encore des gens admirateurs des médias et fiers de servir ceux qui les esclaves, Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d'empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d'identification et de survie. ladepeche.fr, Du foie gras tarnais à la table de Matignon - ladepeche.fr
  • Par ailleurs, la violence est contagieuse dans les foules. « On appelle cela la “contagion émotionnelle” », précise le maître de conférences. Ce phénomène a été décrit dans le célèbre ouvrage “Psychologie des foules”, du Français Gustave Le Bon, en 1895. , Psychologie. Supporters : pourquoi le foot les rend fous
  • · un effet de contagion émotionnelle dans les deux sens, suggérant que les émotions exprimées par d'autres sur Facebook influencent nos propres émotions, qui elles-mêmes vont influencer en retour les émotions des autres utilisateurs. santé log, RÉSEAUX SOCIAUX: Ils contrôlent nos émotions par viralité | santé log
  • Une contagion émotionnelle justement qui peut s'avérer positive et d'une grande aide. Si chaque personne réagit à sa façon et appréhende plus ou moins difficilement les annonces à venir, ces mesures sanitaires s'appliquent à nous tous, et nous met une nouvelle fois tous dans le même bateau. Cette union dans la difficulté aide à se décharger d'un poids émotionnel parfois fort. Et si pour Aurélia Schneider, psychiatre, "nos réactions sont aussi l'empreinte de ce que nous sommes", chacun trouve en lui des solutions afin de rester le plus positif possible. "Il faut réussir à faire de petites choses qui sur l'instant absorbent notre attention pour ne pas se faire des films continuellement".  www.rtl.fr, Coronavirus : comment aborder au mieux les annonces d'Emmanuel Macron ce soir ?
  • La contagion émotionnelle est une réponse adaptative permettant à l'être humain de partager la souffrance de l'autre, mais celle-ci peut rester superficielle et égocentrée: un individu peut éprouver le même état affectif qu'un autre tout en conservant une certaine distance entre lui et autrui. Slate.fr, L'empathie ne suffit pas à faire de vous quelqu'un de bien | Slate.fr
  • Des chercheurs américains en psychologie ont voulu comprendre dans quelles conditions des chiens lambdas, non-entraînés au sauvetage, pouvaient être amenés à secourir leur maître. Ils se sont aperçus d'un facteur très important : la "contagion émotionnelle". Journal du Geek, Voilà dans quel cas votre chien viendrait (a priori) vous secourir
  • Il va sans dire que ce traumatisme concerne particulièrement certains individus, comme les thérapeutes, les pompiers, les professionnels du système judiciaire, les prestataires de soins et les travailleurs sociaux. Mais la question de la transmission ou de la contagion émotionnelle du récit traumatique mis en scène dans de nombreuses séries, via ce que les scientifiques appellent le système des neurones miroirs, peut également se poser pour les individus tels que les «sérivores» et autres adeptes du «binge watching», ou ceux qui passent trop de temps devant leur écran. Comme nos adolescents. Autrement dit, la… LEFIGARO, Comment sortir indemne du cercle infernal de la violence en séries?
  • Les chercheurs ont testé CubeP dans des simulations informatiques d’une foule réagissant à un événement dangereux, avec des résultats réalistes. Une personne virtuelle proche de la menace panique et court rapidement. Un individu plus distant réagit à la contagion émotionnelle par la peur et le comportement d’évasion, même si c’est beaucoup plus tard. Les chercheurs ont également appliqué CubeP à l’ensemble de données de l’Université du Minnesota et à des vidéos de situations d’urgence réelles, telles que celles du métro de Shanghai en 2014 et celles situées à l’extérieur du Parlement britannique en 2017. Dans tous ces cas, les simulations CubeP du comportement de la foule étaient raisonnablement proches de la réalité et plus proches que l’approche de Durupinar et d’autres modèles qui ne fusionnent pas les facteurs physiques, psychologiques et physiologiques. Actualité Houssenia Writing, Une physique de panique peut-elle expliquer les mouvements d'une foule ? - Actualité Houssenia Writing
  • Parmi les milliards de cellules que compte le cerveau, il existe une population de neurones aux vertus étonnantes appelés neurones miroirs. Lorsque vous observez une personne en train de boire un verre de bon vin, votre cerveau va activer certaines aires cérébrales qui vous permettront, en une fraction de seconde, de comprendre l’intention, le désir et le ressenti du sujet devant vous. Ces cellules du cortex cérébral nous offrent la possibilité d’imiter le comportement d’autrui et de lire ses émotions. Elles sont le fondement des mécanismes d’identification, et donc de la sollicitude. En comprenant ce que fait l’autre, vous pouvez entrer en empathie avec lui. Parce que les reptiles en sont dénués, ils sont capables de dévorer leur progéniture. Par un mécanisme d’imitation quasi réflexe, les neurones miroirs peuvent générer une contagion émotionnelle. Ce phénomène s’est particulièrement manifesté à l’occasion des événements tragiques de novembre, à Paris, qui ont suscité en France et dans le monde un immense sentiment compassionnel. Grâce à nos neurones miroirs, nous nous sommes tous identifiés aux victimes et à leurs proches. Heureusement, il existe d’autres situations moins dramatiques où nos neurones miroirs sont sollicités. C’est le cas du sourire. Nous en connaissons de toute sorte: gêné, cruel, poli... Le plus prompt à activer nos neurones miroirs et à générer spontanément un sourire en retour est le sourire gai et spontané. Il a été démontré que notre cerveau aurait une préférence pour les sentiments positifs. C’est la raison pour laquelle il réagit rapidement à un visage heureux et que le sourire est si contagieux. À une époque où l’autisme social et l’agressivité menacent notre cohésion, il est bon de rappeler que le sourire est sans doute le plus court chemin pour relier deux cerveaux et créer un lien social instantané.À lire aussi: Notretemps.com, Les neurones des émotions partagées
  • Le phénomène de contagion émotionnelle peut se définir comme le transfert des émotions d’un individu à l’autre. Il s’opère principalement par simple imitation spontanée des expressions émotionnelles (visage, corps, voix…), de son interlocuteur. Je vous en parle car, en tant que managers ou cadres en entreprise, vous pratiquez un métier assurément émotionnel. Un métier de contact au centre duquel les relations interpersonnelles sont essentielles pour alimenter une dynamique d’équipe, partager une vision, susciter l’adhésion, accroître sa légitimité ou encore gérer des conflits. , Déclarons la guerre aux personnalités toxiques - Courrier Cadres
  • En 2012, Facebook s’était d’ailleurs amusé à tester le principe de contagion émotionnelle en envoyant des contenus volontairement négatifs à 700 000 utilisateurs. Expérience probante: les cobayes 2.0 avaient aussitôt produit des commentaires pessimistes. «Les états émotionnels sont communicatifs et peuvent se transmettre, conduisant les autres personnes à ressentir les mêmes émotions sans en être conscientes. Ces résultats montrent la réalité d’une contagion de masse, via les réseaux sociaux», concluait l’étude. Mais trop occupé à faire la danse de saint Guy entre adoration et haine au gré de son mur Facebook, l’homme moderne s’en soucie peu. Ou alors juste le temps d’envoyer un emoji «grr» aux sourcils froncés. Et c’est tout. Le Temps, Quand les émotions nous mènent par le bout du nez - Le Temps

Images d'illustration du mot « contagion émotionnelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Contagion émotionnelle

Retour au sommaire ➦

Partager