La langue française

Consoude

Sommaire

  • Définitions du mot consoude
  • Étymologie de « consoude »
  • Phonétique de « consoude »
  • Évolution historique de l’usage du mot « consoude »
  • Citations contenant le mot « consoude »
  • Traductions du mot « consoude »
  • Synonymes de « consoude »

Définitions du mot consoude

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSOUDE, subst. fém.

Plante de la famille des bourraches dont une espèce (grande consoude ou consoude officinale), autrefois réputée capable de consolider les chairs, est utilisée en médecine comme astringent. Sirop de grande consoude (Ac. 1835-1932). La spécialité de ma grand'mère (...) c'était de refaire les pucelages par le moyen de la consoude qu'on appelle oreille de vache (A. Arnoux, Calendrier de Flore,1946, p. 116).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sud]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. xiies. consoldre (Gloss. Tours, 330 ds T.-L.), forme isolée; ca 1265 consoude (Voc. plantes, Ms. Harley 978, 139a ds T.-L.). Du b. lat. consolida bot. (de consolidare « consolider, affermir » en raison des vertus astringentes de la plante). Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

consoude \kɔ̃.sud\ féminin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Boraginacées, dont une espèce, la grande consoude ou consoude officinale, est employée en médecine contre les hémorragies et les diarrhées.
    • Sirop de grande consoude.
    • La consoude est une plante vivace à tiges rameuses, hérissées de poils raides, à feuilles rudes au toucher. — (L’Acclimatation. Journal des Éleveurs, 1907.)
    • Parce que l’industrie phytosanitaire s’acharne contre les préparations naturelles telles que la consoude ou le purin d’ortie, qui pourraient remplacer nombre d’engrais et de pesticides chimiques à moindre coût. — (« Un lobby qui cultive son jardin », Le Canard enchaîné, 27 juin 2018, page 5.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSOUDE. n. f.
T. de Botanique. Genre de plantes, de la famille des Borraginées, dont une espèce, la Grande consoude ou Consoude officinale, est employée en médecine contre les hémorragies et les diarrhées. Sirop de grande consoude.

Littré (1872-1877)

CONSOUDE (kon-sou-d') s. f.

Terme de botanique.

  • 1Plante indigène dont la racine est cylindrique, allongée, noire en dehors, blanche en dedans, d'une saveur douce et mucilagineuse (symphytum officinale, L.).
  • 2Consoude royale (consolida regalis, des officines) nom du pied d'alouette des champs (delphinium consolida, L.), plante dont les semences très âcres ont été employées comme celles de la staphisaigre.

HISTORIQUE

XVIe s. Les consoldes grande et petite, la verveine, Paré, XVI, 35. Decoction de consouldeconsolide grande, …, De Serres, 911. Comsire ou grande consoulde est plante de terroir humide ; par d'aucuns est appelée pasquette, d'autant que communement elle fleurit vers Pasques ; suivant l'etymologie de son nom, cette herbe a vertu de consolider, De Serres, 610.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONSOUDE, s. m. (Bot) symphitum ; genre de plante à fleur monopétale, dont la forme approche de celle d’un entonnoir oblong, ou en quelque façon de celle d’une cloche. Le pistil sort d’un calice découpé presque jusqu’à sa base, attaché comme un clou à la partie postérieure de la fleur, & entouré de quatre embryons qui deviennent dans la suite autant de semences ressemblantes à des têtes de viperes. Ces semences se mûrissent dans le calice qui s’aggrandit. Tournefort, inst. rei herb. V. Plante. (I)

Consoude, (grande) Mat. méd. & Pharmac. ce n’est presque que la racine de cette plante qui est employée en Medecine.

Elle contient beaucoup de mucilage, qui est sa partie utile & vraiement médicamenteuse.

Les anciens auteurs avoient attribué à la racine de cette plante je ne sai quelle vertu agglutinative, styptique, ou vulnéraire, par laquelle ils la croyoient propre à arrêter toute sorte d’hémorragie, soit interne soit externe, à consolider les plaies, à réduire les hernies, à fortifier les ligamens des articulations distendus ou relâchés par des luxations, à hâter même la réunion des os : il s’en trouve même qui ont avancé que cette racine cuite avec différens morceaux de viande, les réunissoit en un seul.

Sennert rapporte que cette plante étoit en recommendation parmil les filles de son pays, ad sophisticationem virginitatis ; mais c’est une assez mauvaise ressource en ce cas.

L’usage de cette plante est cependant d’une utilité réelle dans l’hémophthisie, la dyssenterie, le pissement de sang, les ulceres des reins & de la vessie, certains dévoiemens, &c. mais c’est comme mucilagineuse, c’est-à-dire adoucissante ou relâchante ; car la vertu inviscante ou incrassante attribuée à certains remedes, & notamment aux mucilages, est une pure chimere. Voyez Incrassant. On ordonne la racine de consoude, dans les cas que nous venons de rapporter, en décoction très-legere, soit seule, soit avec quelques matieres farineuses ou douces, comme le ris, la réglisse, &c. La précaution de ne la faire bouillir qu’un instant est essentielle ; car une ébullition trop forte en extrairoit un mucilage trop abondant & trop visqueux, qui non-seulement en rendroit la boisson très-desagréable au malade, mais même qui fatigueroit son estomac.

On peut employer aussi avec succès extérieurement cette racine réduite en poudre, dans les cataplasmes émolliens, relâchans, & legerement discussifs.

On trouve dans les boutiques un syrop simple & un syrop composé de grande consoude. Voici la préparation du dernier qui est de Fernel.

Prenez des racines & des sommités de grande & de petite consoude, de chacune trois poignées ; de roses rouges, de la bétoine, du plantain, de la pimprenelle, de la renouée, de chaque deux poignées ; de la scabieuse, du pas-d’âne, de chaque deux poignées : tirez le suc de toutes ces plantes & l’épurez, puis mêlez-y deux livres & demie de sucre blanc, & le cuisez en syrop selon l’art.

Ce syrop est plus usité que le simple, qui se fait avec la décoction de racine de consoude seule. Voyez Syrop simple.

Le syrop de consoude composé est réellement astringent ; propriété qu’il doit à plusieurs de ses ingrédiens qui possedent cette vertu, comme le plantain, la renouée, &c.

La racine de consoude entre dans les compositions officinales suivantes de la pharmacopée de Paris ; savoir, les pilules astringentes, la poudre contre l’avortement, l’emplâtre contre la rupture, le baume oppodeldoc. Ses feuilles, aussi-bien que sa racine, entrent dans l’eau vulnéraire. Ses feuilles entrent dans le baume des fioraventi, dans le baume vulnéraire. Le suc de la plante entre dans l’emplâtre oppodeldoc. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « consoude »

(Siècle à préciser) Du latin consolida (« plante qui consolide ») en raison des vertus astringentes de la plante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, console ; espagn. et ital. consolida ; du latin consolida (voy. CONSOLIDER) ; plante ainsi dite parce qu'on lui attribuait la vertu d'arrêter les hémorrhagies.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « consoude »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consoude kɔ̃sud

Évolution historique de l’usage du mot « consoude »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consoude »

  • Mondiale consoude racine marché Taille 2020 fournit une analyse en profondeur par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale consoude racine. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier consoude racine par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. consoude racine rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs à lorigine, limitant les facteurs, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. la recherche marketing consoude racine rapport fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, applications et combine à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives pour former les prévisions micro et macro. , Taille du marché mondial consoude racine 2020 Taille de lindustrie, Action, la croissance des entreprises, les revenus, les tendances, le marché de la demande mondiale de pénétration et prévisions pour 2026 – MillauJournal
  • Constituée d’une structure en bois et habillé d’une couverture en cristal toilé, la géométrie du dôme est en résonance avec la forme des plantes. « Il se crée une symbiose intéressante du fait de la nature des matériaux », précise Antoine Cousin. La structure servira aux utilisateurs de l’atelier à la production de plants, à la valorisation et à la préservation de variétés locales. Sont également envisagées des ventes de graines, ou des journées d’échange de variétés reproductibles, comme des graines maraîchères (tomates, courges, haricots, salades, artichauts….) ou quelques essences florales à caractère allogénique (consoude, bourrache, valériane, pissenlit ou plantain). Le Telegramme, Construction d’un dôme pépinièreà l’atelier Jean-Moulin - Plouhinec (29) - Le Télégramme
  • Les jardins se déconfinent aussi. Dans le cadre de sa politique de prévention des déchets, la Communauté de Communes du Saulnois propose 4 visites de jardin au naturel. Attention, les places sont limitées à 10 personnes / visite, pour respecter les consignes sanitaires. Inscription obligatoire. A travers ces visites, l’objectif est multiple : échanger entre jardiniers amateurs, mais aussi montrer l’intérêt de valoriser ses déchets de jardin sur place. Des guides composteurs pailleurs du Saulnois seront également présents pour apporter des conseils sur le compostage et le paillage. Ici, la terre est pleine de vie, car le sol est couvert. Un jardin bien organisé, dans lequel Laurent associe les plantes et se joue sorcier, avec ses potions, à base d’orties, de consoude, de fougères... Et oui, la nature a ses propres ressources. Attention toutefois à ne pas vous faire piquer par ses cactus ou mordre par ses tortues... , Visite du jardin de Laurent Baudoin : Rencontre, conference a Hampont
  • Peut-on manger la consoude ? Aymeric de Kerimel du site www.leveilsauvage.fr répond à cette question. Tela Botanica, Peut-on manger la consoude ? – Tela Botanica

Traductions du mot « consoude »

Langue Traduction
Anglais comfrey
Espagnol consuelda
Italien consolida
Allemand beinwell
Chinois 康福特
Arabe السنفيتون
Portugais confrei
Russe окопник
Japonais コンフリー
Basque comfrey
Corse comfrey
Source : Google Translate API

Synonymes de « consoude »

Source : synonymes de consoude sur lebonsynonyme.fr
Partager