La langue française

Consolable

Définitions du mot « consolable »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSOLABLE, adj.

A.− [En parlant d'une pers. dans l'affliction] Qu'on peut consoler. Veuve consolable. Sa perte est si grande, qu'il n'est pas consolable (Ac.1798-1932).Elle a trop de vertu pour être (...) consolable (J.-F.-A. Bayard, Un Ménage parisien,1844, I, 1, p. 295).
Littéraire :
Les jets d'eau, tout le jour, disent des élégies; C'est la forme la moins consolable de l'eau, Car elle porte haut dans l'air ses nostalgies, Montant et retombant sous son propre fardeau... Rodenbach, Le Règne du silence,1891, p. 56.
B.− Plus rare. [En parlant d'un inanimé abstr. rel. à une souffrance mor.] Qu'on peut rendre plus facile à supporter. Il y a des douleurs qui ne sont pas consolables (Ac. 1878). L'« autrement » au conditionnel passé n'est sans doute qu'un impuissant regret, une illusion réfutable et consolable (Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 75).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sɔlabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1450 « qui console » (Mystère du Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, 42481) − xvies. ds Hug.; 2. 1647 « qui peut être consolé » (Vaug., p. 567 : Consolable et inconsolable se disent et de la douleur et de la personne affligée). Empr. au lat. consolabilis class. « qui peut être consolé » puis « qui console » en b. latin. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif

consolable \kɔ̃.so.labl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être consolé.
    • Sa veuve s’est avéré facilement consolable.
  2. Affliction qui peut être consolé.
    • Sa perte est si grande qu’il n’est pas consolable.
    • Il y a des douleurs qui ne sont pas consolables.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSOLABLE. adj. des deux genres
. Qui peut être consolé. Sa perte est si grande qu'il n'est pas consolable. Il y a des douleurs qui ne sont pas consolables.

Littré (1872-1877)

CONSOLABLE (kon-so-la-bl') adj.
  • Qui peut être consolé. Dom Carlos eût pu recevoir quelque consolation de ces belles promesses, si le malheur de son amour lui eût permis d'être consolable, Scarron, Rom. com. 2e part. ch. 14. Maintenant qu'il leur semble que le présent durera toujours, lorsque l'un de ces ministres de la mort leur vient signifier l'arrêt du destin, ils ne sont pas consolables, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Caron.

    En parlant des choses. Douleurs consolables.

REMARQUE

L'Académie dans ses Observations sur Vaugelas, p. 584, dit : " On ne croit pas que consolable se dise de la douleur aussi bien que de la personne affligée. " C'est un scrupule mal fondé. On peut voir au mot consoler que d'excellents auteurs ont dit consoler la douleur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « consolable »

Du latin consolabilis (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. consolabilis, de consolari, consoler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « consolable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consolable kɔ̃solabl

Évolution historique de l’usage du mot « consolable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consolable »

  • Entreprendre de consoler quelqu'un qui veut être inconsolable, c'est lui disputer la seule consolation qui lui reste. De Marie du Deffand
  • Karine St-Michel a défendu sa bonne amie Claudie, d’Occupation double Afrique du Sud. Son amie a effectivement été accusée d’avoir des réactions démesurées, notamment lorsqu’elle a appris qu’elle s’envolait vers Londres avec Kevin, pleurant sans être consolable. En vedette, Karine St-Michel défend son amie Claudie d’OD Afrique du Sud
  • Adil Rami a vécu un véritable cauchemar dimanche soir au Stade Louis II. Le défenseur central de l'OM s'est rendu auteur de deux grossières fautes défensives et chacune d'entre elles a couté un but aux siens. La première a même été particulièrement flagrante et inhabituelle chez un joueur de ce calibre. Après la rencontre, et même si son équipe a su s'en remettre et s'imposer in-extremis, l'international tricolore était difficilement consolable. , OM, Adil Rami assume ses erreurs | Goal.com

Traductions du mot « consolable »

Langue Traduction
Anglais consolable
Espagnol consolable
Italien consolable
Allemand tröstlich
Chinois 可安慰的
Arabe عزاء
Portugais consolável
Russe consolable
Japonais 慰める
Basque consolable
Corse cunsulable
Source : Google Translate API

Synonymes de « consolable »

Source : synonymes de consolable sur lebonsynonyme.fr

Consolable

Retour au sommaire ➦

Partager