La langue française

Confessionnal

Définitions du mot « confessionnal »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONFESSIONNAL, AUX, subst. masc.

A.− Isoloir destiné aux confessions dans une église :
1. ... il lui fallait venir prendre la nourriture de sa passion, se blottir dans les chuchotements des confessionnaux, se courber sous le frisson puissant des orgues, s'évanouir dans le spasme de la communion. Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 1102.
[P. anal. de forme] Fauteuil en confessionnal (cf. cabriolet B 2) et, p. ell., confessionnal. Grand fauteuil pour malades, comportant deux oreilles pour y appuyer la tête :
2. Le fauteuil en confessionnal − on dit aussi bergère à oreilles − existait déjà à l'époque précédente [au xviiies.]. J. Viaux, Le Meuble en France,1962, p. 97.
B.− P. méton. Confession. Le secret du confessionnal. Il [Wenceslas] faisait noyer les prêtres qui refusaient de lui livrer le secret du confessionnal (Hugo, Le Rhin,1842, p. 272).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fεsjɔnal]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1521 « bref absolutoire [obtenu après aveu d'une faute] » (Négociations France-Autriche, II, 561 ds Barb. Misc. XVIII, no10), très rare; 1. 1610-13 adj. « qui sert pour la confession » (Comptes de la cathédrale de Léon, A. Finist. ds Gdf. Compl. : chaires confessionalles); d'où p. ell. 1633 subst. « sorte d'isoloir dans lequel le prêtre écoute les confessions » (Visites de l'évêque de Béziers ds Gay, s.v. agenouilloir); 2. 1700 confessionnaux « sorte d'oreillons adaptés à une chaise ou à un fauteuil pour y appuyer la tête » (Procès-verbal de l'apposition des scellés chez A. Le Nôtre, 15 sept. ds Havard); d'où 1720 confessionnal « fauteuil muni de ces oreillons » (Invent. d'Anne de Bellancourt, ibid.). Dér. de confession*; suff. -al*; cf. le lat. ecclés. confessionale, sens 1 (1563 ds Du Cange; Barb. Misc. XVIII, no10; FEW t. 2, p. 1031a). L'ital. confessionale (Dauzat 1973; Brunot t. 4, 1, p. 466; Boulan, p. 28) semble trop tardif (xviies. ds Batt.). Fréq. abs. littér. : 340. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 294, b) 627; xxes. : a) 643, b) 472. Bbg. Barb. Misc. 18 1936-1938, pp. 385-388. − Boulan 1934, p. 28.

Wiktionnaire

Nom commun

confessionnal \kɔ̃.fɛ.sjɔ.nal\ masculin

  1. (Religion) Édicule disposé pour que le prêtre entende le pénitent en confession.
    • Le clergé partage l’opinion de la noblesse, et a de plus que lui l’influence de la chaire et du confessionnal. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, Revue des deux Mondes T. 1, 1831)
    • Eh bien ! reprit Bois-Guilbert, je parlerai avec autant de franchise que jamais le fit une pénitente crédule à son père spirituel, au confessionnal. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] ; en fin de compte, il refusait de m’absoudre ; bien heureuse encore lorsqu’il ne me fermait pas brutalement, dès les premiers mots, le guichet du confessionnal, au nez. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Et, quant aux prêtres catholiques, ils ne disposent pas seulement, eux, de la chaire, mais aussi de ce moyen d’investigation et de coercition qui s’appelle le confessionnal. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • De là l'importance décorative donnée dans les églises baroques à la chaire, aux confessionnaux et à l'autel que surmonte un baldaquin. L'Église n'est plus comme au Moyen Age une sublimation de la Cité : elle est devenue un engin spécialisé du salut, une happeuse d'âmes. — (Paul Claudel, L’œil écoute: La peinture hollandaise, la peinture espagnole, écrits sur l'art, Gallimard, 1964, p. 198)
    • Elle était d’autre part moins portée aux scrupules que ces jeunes filles habituées au confessionnal et au compte strict de leurs petits péchés. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, pages 289-290)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFESSIONNAL. n. m.
Édicule disposé pour que le prêtre entende le pénitent en confession. Il sortait du confessionnal. Il y a dans cette église des confessionnaux d'une grande beauté artistique.

Littré (1872-1877)

CONFESSIONNAL (kon-fè-sio-nal ; en poésie, de cinq syllabes) s. m.
  • Sorte de réduit clos où le confesseur reçoit le pénitent. Les confessionnaux de cette église. De sorte qu'il faudrait les exclure presque tous de nos confessionnaux, si nos pères n'eussent un peu relâché de la sévérité de la religion, Pascal, Prov. 7. Ô mon père, que ces maximes attireront de gens à vos confessionnaux ! Pascal, Prov. 10.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONFESSIONNAL, s. m. (Hist. ecclésiast.) est une espece de niche en boiserie, fermée d’une porte à jour ou grillée, & placée dans une église ou une chapelle, où le confesseur est assis pour entendre les pénitens, qui se placent à genoux dans deux autres niches en prié-dieu, ouverts, & pratiqués aux côtés de la niche du confesseur, qui les entend par une petite fenêtre grillée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « confessionnal »

 Dérivé de confession avec le suffixe -al.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Confession.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « confessionnal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confessionnal kɔ̃fɛsjɔnal

Évolution historique de l’usage du mot « confessionnal »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confessionnal »

  • Le langage est le confessionnal du peuple. De Eugène Guillevic
  • Au confessionnal, quand un prêtre insiste, on est fondé à se demander si c’est pour la vérité ou pour le plaisir. De Maurice Chapelan
  • Il n'y a pas de lieu où l'on mente plus que dans un confessionnal : les pénitents par excès de pudeur, les pénitentes par excès d'imagination. De Anonyme
  • Bien instruite de tout ce que je devais dire et faire, j'entrai dans le confessionnal et me mis à genoux, mais en ouvrant le guichet Mr Ducellier ne vit personne, j'étais si petite que ma tête se trouvait sous la banquette où l'on s'appuie les mains, alors il me dit de rester debout ; obéissant aussitôt, je me levai et me tournant juste en face de lui pour bien le voir, je fis ma confession comme une grande fille et je reçus sa bénédiction avec une grande dévotion, car vous m'aviez dit qu'à ce moment les larmes du petit Jésus allaient purifier mon âme. , "Ce fut un baiser d'amour, je me sentais aimée" Sainte Thérèse
  • "Il m’est déjà arrivé à de nombreuses reprises dans ma vie de me confesser à divers endroits, debout, en marchant, ou bien à genoux dans un confessionnal", ajoute-t-il. L'Obs, Pologne: avant Pâques, la voiture devient un confessionnal
  • Des camionnettes, des berlines et même des motos se succèdent devant le confessionnal improvisé du prêtre Marco Antonio Galeana, assis dans un fauteuil de bureau à côté d’un grand crucifix. Le HuffPost, Coronavirus: Quand la voiture devient un confessionnal pour Pâques | Le HuffPost
  • Sur le parking d’une grande église à Varsovie, un prêtre assis sur une chaise, chapeau de soleil et masque en tissu sur le visage, écoute un pénitent se confesser depuis son véhicule garé à côté. À la veille de Pâques, tout catholique polonais est censé se confesser, mais les églises sont fermées pour cause de pandémie de Covid-19. « Ça ne change rien, car la confession n’est pas liée à un endroit, c’est un sacrement », explique Marcin, employé du club de sport Legia Varsovie. « Il m’est déjà arrivé à de nombreuses reprises dans ma vie de me confesser à divers endroits, debout, en marchant, ou bien à genoux dans un confessionnal », ajoute-t-il. L'Orient-Le Jour, Quand la voiture devient... confessionnal - L'Orient-Le Jour
  • En attendant la reprise publique des offices, le doyenné de Cambrai continue de veiller à la sécurité de ses paroissiens. Dans les moindres détails, avec même un confessionnal anti-Covid ouvert en cette période de Neuvaine à Notre-Dame de Grâce. La Voix du Nord, Nouveau à Cambrai, un confessionnal anti-Covid pour des échanges en toute sécurité
  • « Cela signifie tellement pour moi d’avoir ces dames à mes côtés. Nous n’avons pas été au bon endroit pendant tant d’années », a-t-elle admis dans un confessionnal. « J’ai tellement changé, je pense qu’ils ont changé et je suis ravi qu’ils soient là-haut quand je me marierai. » Breakingnews.fr, JWoww, Snooki et Deena Booed prononcent le discours de mariage d'Angelina

Images d'illustration du mot « confessionnal »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « confessionnal »

Langue Traduction
Anglais confessional
Espagnol confesional
Italien confessionale
Allemand beichtstuhl
Chinois 悔的
Arabe الاعتراف
Portugais confessional
Russe конфессиональный
Japonais 告白
Basque konfesionala
Corse cunfessiunali
Source : Google Translate API

Synonymes de « confessionnal »

Source : synonymes de confessionnal sur lebonsynonyme.fr

Confessionnal

Retour au sommaire ➦

Partager