La langue française

Complaignant

Sommaire

  • Définitions du mot complaignant
  • Étymologie de « complaignant »
  • Phonétique de « complaignant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « complaignant »
  • Citations contenant le mot « complaignant »
  • Images d'illustration du mot « complaignant »
  • Traductions du mot « complaignant »
  • Synonymes de « complaignant »

Définitions du mot complaignant

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPLAINDRE, verbe trans.

Rare
A.− Emploi trans., vx. Plaindre quelqu'un; témoigner de la compassion à quelqu'un :
Son souci (...) n'est point de la nature de ceux que les épouses savent dorloter et complaindre, ... Gide, Les Caves du Vatican,1914, p. 710.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Lar. 20eet Quillet 1965.
B.− Emploi pronom. Se plaindre à haute voix. J'allais péniblement (...) et me complaignais, poussant ensemble cris et sanglots (F. Fabre, Le Chevrier,1867, p. 229).
Rem. Les dict. gén. du xixeet du xxes. enregistrent l'adj. complaignant, ante. ,,Qui se plaint en justice de quelque tort qu'il prétend qu'on lui a fait. La partie complaignante`` (Ac. 1835, 1878).
Prononc. Dernière transcr. ds DG : kon-plīndr'. Étymol. et Hist. Ca 1150 soi complaindre (Wace, St. Nicolas, 851 ds T.-L.) réputé vieux ds Rich. 1680; 1351 subst. complaignant (texte cité ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 464). Du lat. vulg. *complangere (formé de cum et de plangere, v. plaindre) que l'on peut déduire des correspondants romans (v. REW3no2100, FEW t. 2, p. 979 a et b). Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

complaignant \kɔ̃.plɛ.ɲɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : complaignante)

  1. (Rare) Plaignant.
    • Dans le discours du complaignant, …
    • Il est clair, d’après ce texte, que le complaignant et la « malfactrice » sont mariés. — (Joël Hautebert, La justice pénale à Nantes au grand siècle: jurisprudence de la sénéchaussée présidiale, 2001)

Forme de verbe

complaignant \kɔ̃.plɛ.ɲɑ̃\

  1. Participe présent de complaindre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COMPLAIGNANT (kon-plè-gnan, gnan-t') adj.
  • Qui se plaint en justice.

    Substantivement. Dans le discours du complaignant, Saint-Simon, 70, 152. Peu usité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMPLAIGNANT, adj. pris subst. (Jurisprud.) signifie la même chose que plaignant ou accusateur en matiere criminelle ; il ne faut pas confondre le complaignant avec le demandeur en complainte, soit profane ou bénéficiale ; celui-ci sembleroit devoir être appellé complaignant plûtôt que l’autre, à cause qu’il intente la complainte ; ce terme est même usité en ce sens dans quelques provinces, mais dans l’usage commun on n’entend par le terme de complaignant, que l’accusateur, celui qui intente complainte, est qualifié demandeur en complainte. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « complaignant »

Complaindre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Participe présent substantivé de complaindre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « complaignant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
complaignant kɔmplɛnjɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « complaignant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « complaignant »

  • En résultent des mélodies à la mélancolie certaine et au ton complaignant que la voix délicieusement traînante de Damon Albarn sublime à chaque note. Le Patriote Beaujolais, Nuits de Fourvière : The Good, The Bad & The Queen à Lyon, attention événement
  • Les perpétuelles complaintes de "non-reconnaissance" sont juste une façon plus chic de dire qu'on veut être payé plus cher. Et vicieusement la chose revoie a l'état de victime le complaignant, et du coup place le lecteur ou l'auditeur dans le siège des exploiteurs ... Sur le fond la demnde de m. Giroux n'est pas pertinente. Il n'y a aucun intérêt a requérir du personnel surqualifié pour les tâches qu'on leur réserves. D'autant que dans ce milieu de travail on peut être très tatillon sur la descriptions des tâches réservées a l'un et l'autre. Le Devoir, Le rehaussement de la formation infirmière | Le Devoir

Images d'illustration du mot « complaignant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « complaignant »

Langue Traduction
Anglais complaining
Espagnol quejumbroso
Italien lamentarsi
Allemand sich beschweren
Chinois 抱怨
Arabe يشكو
Portugais reclamando
Russe жалуясь
Japonais 文句を言う
Basque kexan
Corse lagnà
Source : Google Translate API

Synonymes de « complaignant »

Source : synonymes de complaignant sur lebonsynonyme.fr
Partager