La langue française

Columelle

Définitions du mot « columelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLUMELLE, subst. fém.

A.− ARCHÉOL. ROMAINE. Petite colonne; en particulier, cippe élevée sur une sépulture. De petits iceblocks dressés dans ce champ comme des columelles dans un cimetière (Cendrars, Les Confessions de Dan Yack,1929, p. 93).
B.− [P. anal. de forme, pour désigner la petite formation axiale de certains organes creux]
1. ANATOMIE
a) ANAT. HUM. [Dans l'oreille interne] Axe conique osseux autour duquel s'enroule en spirale le tube du limaçon.
b) ANAT. ANIMALE
[Chez les Reptiles, les Oiseaux et les Batraciens anoures] Petite formation osseuse située dans l'oreille moyenne et transmettant le son du tympan à l'oreille interne (équivalent de la chaîne des osselets des Mammifères).
[En parlant des mollusques gastéropodes, de certains coraux] Axe intérieur spiralé de la coquille des Gastéropodes; axe calcaire du calice des coraux :
Dans le limaçon des jardins, il y a deux muscles forts qui tirent le pied et tout le corps au dedans de la coquille. Ils ont leur attache fixe à la columelle ou à l'axe, et après avoir pénétré dans le corps sous sa partie spirale, ils se portent en avant sous l'estomac, ... Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 1, 1805, p. 413.
2. SC. NAT.
BOTANIQUE
a) ,,Colonne centrale qui, dans un ovaire à placentation axile, est formée par les bords des carpelles réunis ensemble`` (Forest. 1946).
b) [Chez les Mousses, les Mucorinées et les Myxomycètes] Prolongement, à l'intérieur et au centre de la cavité du sporange, de l'axe qui le porte.
c) [Chez les Ombellifères] ,,Axe du carpophore du fruit`` (Gatin 1924).
Prononc. et Orth. : [kɔlymεl]. Var. columella ds Forest. 1946. Étymol. et Hist. 1 a) 1755 « axe intérieur d'une coquille de gastéropode » (Prév.); b) 1814 « cylindre qui contient la poussière séminale des mousses » (Nysten); 2. 1838 archéol. « petite colonne tumulaire » (Ac. Compl. 1842). Empr. au lat. class. columella, dimin. de columna « colonne ». Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

columelle \kɔ.ly.mɛl\ féminin

  1. (Anatomie) (Botanique) Organe animal ou végétal en forme de petite colonne.
    • La columelle de l’oreille moyenne des oiseaux a la même fonction que la chaîne des osselets des mammifères.
  2. (Zoologie) Axe le long duquel est enroulée la coquille des gastéropodes.
    • Vue de côté, ma coquille ressemble à un donjon. Un escalier s’y enroule en colimaçon autour d’un gros pilier central, appelé columelle. — (Pierre Déom, La Hulotte, n° 97, 2012, p. 28)
  3. (Mycologie) Tissu central formant une tige au centre du bulbe d’un gastéroïde qui a quasi avorté, comme chez les Chamonixia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COLUMELLE (ko-lu-mè-l') s. f.
  • 1 Terme didactique. Petite colonne.
  • 2Nom qu'on donne au fût, à la rampe, ou à l'axe intérieur d'une coquille, depuis le haut jusqu'en bas.
  • 3Axe central de l'urne des mousses.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « columelle »

(siècle) Dérivé savant du latin columella (« petite colonne ») diminutif de columna (« colonne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le latin columella, diminutif de columen (voy. COLONNE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « columelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
columelle kɔlymɛl

Évolution historique de l’usage du mot « columelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « columelle »

  • Pour rehausser une pointe plongeante, il suffit de bloquer les muscles abaisseurs du nez avec une pointe toxine botulique. Dans certains cas, on injecte quinze jours plus tard de l’acide hyaluronique dense et projetant, à la base du nez (la columelle). Pour masquer une bosse ou une irrégularité, le praticien injecte un peu d’acide hyaluronique en amont et/ou en aval, ce qui aplanit le profil. «Ces simples gestes suffisent souvent à réharmoniser les proportions du visage et à donner l’illusion d’un nez plus fin, embelli et rajeuni. L’enjeu étant de ne pas épaissir le nez et de ne surtout pas le remplir uniformément, sous peine de créer un angle droit et un nez grec», précise l’expert. Madame Figaro, Un nouveau nez sans bistouri - Madame Figaro
  • Pour des imperfections plus importantes, (nez proéminent, arête ou cloisons nasales déviées) il effectue une petite incision horizontale au niveau de la columelle (sous la lèvre supérieure) qu'il referme avec des fils le plus souvent résorbables et qui sera invisible car cachée par l’ombre du nez.  Marie Claire, Rhinoplastie médicale : comment refaire son nez sans opérer ? - Marie Claire

Traductions du mot « columelle »

Langue Traduction
Anglais columella
Espagnol columela
Italien columella
Allemand columella
Chinois 小柱
Arabe كولوميلا
Portugais columela
Russe колумелла
Japonais コルメラ
Basque columella
Corse columella
Source : Google Translate API

Columelle

Retour au sommaire ➦

Partager