La langue française

Coliqueux

Définitions du mot « coliqueux »

Trésor de la Langue Française informatisé

Coliqueux, euse, adj.,fam. et vx. a) [Personne] qui est sujet à la colique ou qui souffre de la colique. Malade coliqueux (Lar. 19e). Il est né Coliqueux : Bilis fit colica (S. Mercier, Néologie, t. 1, p. 113).b) [Douleur] qui est de la nature de la colique, qui est propre ou fait penser à la colique. Douleurs coliqueuses, entérite coliqueuse (Lar. 19e). c) [Chose] qui provoque la colique. Boisson coliqueuse (Nouv. Lar. ill.). Il fallait ramasser en hâte, sous la pluie battante, avant le crépuscule, des bernicles, des moules de rien, des bigorneaux, des gobis, des crabes, pour se constituer, dans force eau du ciel, une soupe trop claire et coliqueuse (Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 100). [kɔlikø], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1579 « qui est de la nature de la colique » (A. Paré, Œuvres complètes, 1. 15, chap. 65, éd. J.-F. Malgaigne, t. 2, p. 514 : douleur coliqueuse); b) 1580 « qui est sujet à la colique » (Montaigne, Essais, 1. 2, chap. 37, éd. Gallimard, p. 867); c) 1771 « qui provoque la colique » (Trév.); de colique, suff. -eux*.

Littré (1872-1877)

COLIQUEUX (ko-li-keû) s. m.
  • Celui qui est affecté de colique.

HISTORIQUE

XVIe s. Et lors on lui vid faire des mines d'un colliqueux, rougir et paslir, D'Aubigné, Faen. IV, 4. La douleur coliqueuse, Paré, XV, 65 bis. En dix huit mois ou environ qu'il y a que je suis en ce malplaisant estat, j'ay desja apprins à m'y accommoder ; j'entre desja en composition de ce vivre choliqueux, Montaigne, III, 197.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coliqueux »

Colique 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coliqueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coliqueux kɔlikø

Évolution historique de l’usage du mot « coliqueux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coliqueux »

  • Voyager à cheval me semble un exercice profitable. L'âme y est continuellement portée à remarquer les choses inconnues et nouvelles et je ne connais point meilleure école, comme j'ai souvent dit, à former la vie que de lui proposer incessamment la diversité de tant d'autres vies, fantaisies et usages. Le corps n'y est ni oisif, ni fatigué et ce mouvement modéré me met en haleine. Je me tiens à cheval sans descendre, tout coliqueux que je suis et sans m'y ennuyer huit à dix heures. Nulle saison ne m'est ennemie, j'aime les pluies et les crottes, le changement d'air et de climat ne me touche point, tout ciel m'est indifférent.         Michel de Montaigne France Culture, Partez en voyage en compagnie de Michel de Montaigne, son secrétaire et son palefrenier !

Traductions du mot « coliqueux »

Langue Traduction
Anglais colicky
Espagnol de cólico
Italien colica
Allemand kolikartig
Chinois lick
Arabe مغص
Portugais com cólicas
Russe вызывающий колики
Japonais コリッキー
Basque colicky
Corse colcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « coliqueux »

Source : synonymes de coliqueux sur lebonsynonyme.fr

Coliqueux

Retour au sommaire ➦

Partager