La langue française

Colichemarde

Définitions du mot « colichemarde »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLICHEMARDE, subst. fém.

Épée de duel d'une certaine longueur dont la lame au large talon va en s'effilant en carrelet. [Scholl] parle d'escrime et démontre, prend une colichemarde et enseigne le coup infaillible, un roulement de contre de quarte, le bras étendu en marchant (Renard, Journal,1893, p. 182).
Prononc. et Orth. : [kɔliʃmaʀd]. Ac. Compl. 1842, s.v. colichemarde, renvoie à colismarde. Var. colissemarde donnée ds Guérin 1892. Étymol. et Hist. 1801 konismarck (S. Mercier, Néologie); 1838 colismarde, colichemarde (Ac. Compl. 1842). Prob. altération de l'anthropon. all. Königsmarck, nom de Hans-Christopher [1600-1663] et de Otto-Wilhelm [1600-1663] von Königsmarck, hommes de guerre suédois, d'orig. allemande. Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. Colomb. 1952-53, p. 91, 118, 266. − Darm. 1877, p. 42.

Wiktionnaire

Nom commun

colichemarde \kɔ.li.ʃ(ə.)maʁd\ féminin

  1. (Armement) Sorte de rapière, dont la partie antérieure de la lame est effilée et taillée en carrelet, tandis que le talon est très large ; c’est une arme de duel.
    • Nous débarquons chez lui sur le coup de six heures ; nous y déposons nos valises et les colichemardes ; nous donnons un coup d'œil à la cuisine, et puis en route pour la pleine eau. C'est le vrai moment de se baigner. — (Fortuné du Boisgobey, Le Coup de pouce: Un roman policier inspiré du conflit entre la France et la Prusse, 1874, Encrage Édition, 2015)
    • Alors on déménage le château : voilà mes croquants en marche - imaginez, i-ma-gi-nez vous dis-je ! - armés de fleurets, d’arquebuses, de machines à rouet, que sais-je ? de rapières et de colichemardes, grand-père en tête, vers le chef-lieu : la vengeance poursuivant le crime. — (André Malraux, La Condition humaine, 1933)
    • […] deux raisons me retenaient : d’abord toujours la peur d’être chassé, puis la rapière du marquis, une grande diablesse de colichemarde qui avait fait tant de victimes lorsqu’il était dans les gardes du corps. — (Alphonse Daudet, Le Petit Chose, 1868, page 98)
    • — Quel est ce Cyrano?
      — C’est un garçon versé dans les colichemardes.
      — Noble?
      — Suffisamment. Il est cadet aux gardes.
      — (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac (1897), I, 2)
    • Parce que la nécessité du courage a toujours été inversement proportionnelle à la distance qui sépare les combattants, les tromblons et les pistolets remplacèrent bientôt les espadons et les colichemardes. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 15.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COLICHEMARDE (ko-li-che-mar-d') s. f.
  • Sorte de rapière, dont la partie antérieure de la lame est effilée et taillée en carrelet, tandis que le talon est très large ; c'est une arme de duel (corruption de Koenigsmark, nom de l'inventeur).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « colichemarde »

(Date à préciser) Corruption de Koenigsmark, nom de l’inventeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colichemarde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colichemarde kɔliʃœmard

Évolution historique de l’usage du mot « colichemarde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colichemarde »

  • Cher M.Jourde, C’est l’âme douloureusement branlée par une légitime fulmination que je me permets de me saisir de mon clavier, pour vous faire part de mon mécontentement : j’ai en effet perdu l’un des rares nombreux points à votre concours ci-dessus développé. L’homme qui était un ancêtre sans en avoir, c’est moi, boufre, indubitablement moi ! Certes, on accorde cette phrase célèbre, « Je suis mon propre ancêtre » au duc de Dantzig, mais j’en suis l’auteur légitime et honteusement spolié. C’est le cœur navré, mais avec l’honneur bien arrimé, que je viens ici demander réparation : colichemarde ou espingole, je vous laisse le choix des armes en vous saluant respectueusement. Jusqu’à demain, au Pré aux Clercs, voulez-vous ? Salut et fraternité, Pour Andoche Junot, duc d’Abrantès, Son secrétaire, par ailleurs journaliste quelconque qui vient de s’inscrire à un CAP de plomberie-zinguerie L'Obs, Les réponses à notre grand test cuistrerie de la fin de l’été, par Pierre Jourde

Traductions du mot « colichemarde »

Langue Traduction
Anglais colichemarde
Espagnol colichemarde
Italien colichemarde
Allemand colichemarde
Chinois 大肠杆菌
Arabe القولونية
Portugais colichemarde
Russe колишемард
Japonais コリケマルデ
Basque colichemarde
Corse colichemarde
Source : Google Translate API

Synonymes de « colichemarde »

Source : synonymes de colichemarde sur lebonsynonyme.fr

Colichemarde

Retour au sommaire ➦

Partager