La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « colcothar »

Colcothar

Définitions de « colcothar »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLCOT(H)AR,(COLCOTAR, COLCOTHAR) subst. masc.

CHIM. Oxyde ferrique de couleur rouge obtenu artificiellement par calcination du sulfate de fer dont il constitue le résidu, utilisé pour le polissage du verre et des métaux, ainsi que dans la préparation de la peinture à l'huile. Synon. rouge d'Angleterre, rouge de Prusse, rouge de Venise.Glace polie. On frotte la face doucie avec un tampon de feutre et du rouge à polir (colcotar), jusqu'à ce qu'elle soit devenue transparente (A.-M. Villon, Dessinateur et imprimeur lithographe,1932, p. 548):
Carthame chatoyant, cinabre, Colcothar, orpiment, Vous dont j'ai goûté l'ornement Sur la rive cantabre; ... Colcothar, tendre violette Éclose dans ses yeux; ... Toulet, Les Contrerimes,Carthame chatoyant, 1920, p. 31.
MINÉR. Oxyde de fer de couleur rouge existant à l'état naturel.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop.
Prononc. et Orth. : [kɔlkɔta:ʀ]. Ac. 1762-1932 : colcotar; cf. aussi ds Littré, DG, Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr. et Rob. Colcotar ou colcothar ds Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892 et Quillet 1965. On rencontre les 2 var. ds la docum. avec cependant une fréq. légèrement plus grande pour colcothar. Étymol. et Hist. 1492 (G. Tardif, Fauconnerie, 1, 147 ds Quem.). Empr à l'ar. qulqutār (FEW t. 19, p. 98b). Fréq. abs. littér. Colcothar : 2. Bbg. Lammens 1890, p. 262 (s.v. colcothar).

Wiktionnaire

Nom commun - français

colcothar \kɔl.kɔ.taʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Chimie)(Désuet) Peroxyde rouge de fer qui provient de la calcination du sulfate de fer, sa formule est Fe2O3. Sesquioxyde de fer.
    • Le colcothar (calchitis) est l'oxide de fer que les chimistes ont aussi nommé deutoxide ou peroxide. — (Henri Landrin - 1835)
    • On sçait que le colcothar est une substance vitriolique ; ou , pour mieux dire , c'est un véritable vitriol que l'on rougit en le poussant par le feu jusqu'à un certain degré. — (Mémoires de l’Académie des sciences de l'Institut de France, 1753, page 393)
    • Pour le polissage des métaux, il est facile d'utiliser une pâte contenant du colcothar et préparée de la façon suivante. — (La Revue scientifique, vol.82, 1908, page 305)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « colcothar »

De l’arabe قلقطار, qulqutār (« calcite »)[1], voir le latin chalcanthon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colcothar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colcothar kɔlkɔtar

Évolution historique de l’usage du mot « colcothar »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « colcothar »

Langue Traduction
Anglais colcothar
Espagnol colcothar
Italien colcothar
Allemand colcothar
Chinois 科尔科塔尔
Arabe كولكوثار
Portugais colcothar
Russe colcothar
Japonais コルコタール
Basque colcothar
Corse colcothar
Source : Google Translate API

Colcothar

Retour au sommaire ➦

Partager