La langue française

Cochonceté

Définitions du mot « cochonceté »

Trésor de la Langue Française informatisé

COCHONCETÉ, subst. fém.

Fam. Synon. de cochonnerie* B.
A.− Objet de mauvaise qualité. Tes plumes américaines sont des cochoncetés (Valéry, Correspondance[avec Gide], 1908, p. 417).
B.− Action ou propos qui manquent à la décence :
... je ne veux pas dans ma maison d'une petite salope qui dise des cochoncetés comme ça. Queneau, Zazie dans le métro,1959, p. 26.
Prononc. : [kɔ ʃ ɔ ̃ste]. Étymol. et Hist. 1891, juill. (E. et J. de Goncourt, Journal, p. 152). Dér. de cochon*; suff. -eté* avec empr. de la finale de méchanceté*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

cochonceté \kɔ.ʃɔ̃.ste\ ou \kɔ.ʃɔ̃.sə.te\ féminin

  1. (Familier) Paillardise, obscénité, grivoiserie, gaudriole, pornographie.
    • Bien sûr, il n’y pige rien et comme il croit, dur comme fer, qu’on lui débite des cochoncetés, il voudrait bien saisir. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Juliette a relevé l’expression, s’est étonnée de cette cochonceté qui tombait un peu hors de son cadre, et a proposé que, cochonceté pour cochonceté, nous n’avions qu’à faire un défi « zizi », consistant à faire une page utilisant ce mot. — (Blogue, 29 août 2006)
  2. (Par extension) Cochonnerie, saloperie.
    • Les phtalates, c’est des cochoncetés ! — (Blogue (orthographe rectifiée))
    • Je refuse de collusionner avec les puissances occultes des majeures sur cette cochonceté sans nom qui vise à esclavagiser le consommateur !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cochonceté »

(1884) De cochon avec le suffixe -eté emprunté à méchanceté sous l’influence de saleté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cochonceté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cochonceté kɔʃɔ̃sœte

Évolution historique de l’usage du mot « cochonceté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cochonceté »

  • Un homme au subjonctif imparfait. On apprécie d'autant plus sa maîtrise de notre langue qu'il sait l'émailler, à point nommé, d'une succulente grivoiserie, d'une facétie langagière, voire d'une bonne grosse cochonceté dont on ne pourra déterminer si elle a été mûrie de longue date ou s'il vient au contraire de l'improviser devant un nouvel échantillon de la vulgarité contemporaine, dont il ne se lasse pas de découvrir, semaine après semaine, et non sans masochisme, les nouvelles et abyssales horreurs. Sans jamais se prendre au sérieux. Ainsi, alors qu'il vient de vous embarquer dans les plus douloureuses confidences existentielles - «Je suis hanté en permanence par des angoisses et des fantômes d'un réalisme insoutenable. A ma naissance mon premier cri fut, à n'en pas douter, un cri d'horreur... » -, il bifurque sans transition - et sur le même ton cuir de Russie badine sous le coude - vers une plaisanterie façon Pierre Dac et Francis Blanche, deux de ses maîtres à penser avec Céline et Prévert ; et vous voici la proie d'un fou rire inextinguible... , Jean Rochefort, portrait en amoureux des chevaux
  • Après cette expérience, j’ai flirté avec plusieurs mecs. A chaque fois ça ne durait que quelques semaines, mais au moins j’étais fidèle. L’inconvénient avec le sexe, c’est qu’on devient vite accro, donc bien sûr je faisais des cochonceté avec ces jeunes hommes. Un jour, en terminale, je tombe amoureuse d’un mec de ma classe. On va l’appeler Didier en hommage à sa façon de faire la fête au gens pour dire bonjour, comme un chien. Nous étions amis mais il avait déjà une copine donc je joue les amies dévouées en attendant qu’il me regarde enfin. Puis il rompt avec cette fille et couche avec une copine à moi en sachant parfaitement ce que je ressentais pour lui. Première déception par un homme. Nos rapports sont houleux mais nous restons en contact jusqu’à ce que j’apprenne qu’il sort avec une autre fille et qu’il part s’installer avec elle à Reims (faut vraiment être un plouc pour aller vivre à Reims alors qu’on vit dans la plus belle ville du monde). La veille de son départ, je l’invite chez moi pour discuter une dernière fois avec lui. Là, il sous-entend qu’il coucherait bien avec moi, histoire de se dire au revoir comme il se doit. Deuxième déception par la gente masculine. Là je comprends que c’est décidément un connard. melty, Le carnet rose d’une libertine, épisode 1 | melty
  • Et une cochonceté de plus qui nous vient d'Asie, après la pyrale du buis voila le cynips qui viens bouffer les châtaigniers, mais qu'on peut traiter avec du thorymus, qui lui même va bouffer, dans un moment, d'autres arbres et il faudra trouver un autre prédateur moins naturel au final... C'est un sushi toutes ces bestioles quand même!!! ladepeche.fr, Menaces sur le châtaignier - ladepeche.fr

Traductions du mot « cochonceté »

Langue Traduction
Anglais cochonceté
Espagnol cochonceté
Italien cochonceté
Allemand cochonceté
Chinois 巧克
Arabe cochonceté
Portugais cochonceté
Russe cochonceté
Japonais cochonceté
Basque cochonceté
Corse cochonceté
Source : Google Translate API

Synonymes de « cochonceté »

Source : synonymes de cochonceté sur lebonsynonyme.fr

Cochonceté

Retour au sommaire ➦

Partager