La langue française

Cocardeau

Sommaire

  • Définitions du mot cocardeau
  • Étymologie de « cocardeau »
  • Phonétique de « cocardeau »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cocardeau »
  • Traductions du mot « cocardeau »
  • Synonymes de « cocardeau »

Définitions du mot cocardeau

Trésor de la Langue Française informatisé

COCARDEAU, COQUARDEAU, subst. masc.

Vieilli. Jeune galant prétentieux et niais. Ah! mon jeune coquardeau (...) vous irez haut, très haut (Nerval, Nouvelles et fantaisies,1855, p. 196):
Un poète latin contemporain de Guillaume de Lorris nous a laissé le portrait de ces cocardeaux parisiens qui dépassaient la mesure : des gandins qui portent leurs cheveux roulés au fer sur les oreilles; qui passent à la pierre ponce leur nuque soigneusement rasée; qui se fardent le visage, qui s'épilent les sourcils; qui mâchent des pastilles parfumées en distribuant des œillades; ... Faral, La Vie quotidienne au temps de St Louis,1942, p. 184.
Spéc. [dans le théâtre du xixes.] Personnage allégorique, type du mari trompé et bafoué.
Prononc. et Orth. : [kɔkaʀdo]. Guérin 1892 renvoie à coquardeau. Étymol. et Hist. Ca 1450 coquardeau « sot, niais » (Greban, Mist. de la passion, éd. G. Paris, 23812) − 1771 (Trév. : Vieux mot. Galant, diseur de douceurs. Il signifie aussi jeune sot, étourdi, ignorant). Dér. de l'adj. m. fr. coquard « benêt, niais » (cocarde*); suff. -eau*. Fréq. abs. littér. Cocardeau : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

cocardeau \kɔ.kaʁ do\ masculin

  1. (Désuet) Beau gosse, se dit par dérision d'une personne qui fait le beau.
    • Déjà au quatorzième siècle, le cocardeau jouissait de cette admiration populaire dont héritèrent l’incroyable du Directoire, le beau de l’Empire, le dandy de la Restauration, le lion et le gandin des temps modernes. — (Joachim Ambert, Arabesques, 1868)
  2. (Botanique) Variété de giroflée. Giroflée des fenêtres Cheiranthe fenestralis, L..
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COCARDEAU (ko-kar-dô) s. m.
  • 1Jeune homme qui fait le beau. Vieux. L'an s'est passé ; mon joli cocardeau Est devenu le mari de ma belle, Mari croyant sa maîtresse fidèle, Chaulieu, Madrigal sur L.
  • 2Un des noms vulgaires de la matthiole fenestrale, dite aussi fenestrelle, giroflée des fenêtres (cheiranthe fenestralis, L.).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cocardeau »

(Siècle à préciser) Composé de cocard et -eau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cocard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cocardeau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cocardeau kɔkardo

Évolution historique de l’usage du mot « cocardeau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « cocardeau »

Langue Traduction
Anglais cockade
Espagnol escarapela
Italien coccarda
Allemand kokarde
Chinois 帽徽
Arabe كوكتيل
Portugais cocar
Russe кокарда
Japonais コッカド
Basque cockade
Corse cockade
Source : Google Translate API

Synonymes de « cocardeau »

Source : synonymes de cocardeau sur lebonsynonyme.fr
Partager