La langue française

Coarctation

Définitions du mot « coarctation »

Trésor de la Langue Française informatisé

COARCTATION, subst. fém.

PATHOL. Rétrécissement d'un conduit naturel, soit congénital, soit dû à une circonstance occasionnelle (p. ex. lors d'une intervention chirurgicale). Coarctation de l'urètre. La dilatation par compression est pratiquée dans le but de combattre la coarctation des conduits naturels (A. Nélaton, Élémens de pathol. chir.,t. 1, 1844, p. 46).
Spéc. Coarctation aortique. Rétrécissement congénital de l'isthme de l'aorte provoquant des troubles circulatoires nécessitant une intervention chirurgicale. Synon. sténose isthmique.
Prononc. Dernière transcr. ds Littré : ko-ar-kta-sion. Étymol. et Hist. 1. 1478 (La Grande chirurgie de Guy de Chauliac, trad. N. Panis ds Sigurs, p. 328 : excessive siccité faisant coartation au membre) − 1559 (J. Falcon, Notabilia supra Guidonem scripta, ibid.); 2. 1814 coarctation (Nysten). Empr. au lat. class. coartatio « action de serrer », domaine méd. xiiies. ds Mittellat. W. s.v.

Wiktionnaire

Nom commun

coarctation \kɔ.aʁ.kta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Rétrécissement d’une cavité, d’un conduit.
    • J'introduisis alors une bougie rectale qui rencontra un obstacle à environ quatre pouces de l'anus; la bougie fut introduite tous les deux jours, et, à la troisième ou quatrième introduction, elle passa librement au-delà de ce que j'avais cru être un rétrécissement. Je ne sais si cette coarctation existait précédemment ou avait été déterminée par l'irritation de la bougie. — (Jean Zuléma Amussat, Mémoire sur la possibilité d'établir un anus artificiel dans la région lombaire sans pénétrer dans le péritoine, lu à l'Académie royale de médecine le 1er octobre 1839, Paris : chez Germer-Baillière, 1839, p. 138)
    • Une insuffisance hépatique aiguë peut révéler une insuffisance cardiaque congestive, quelle qu’en soit la cause (hypoplasie du ventricule gauche, coarctation aortique, insuffisance cardiaque droite). — (Florence Lacaille, Alain Lachaux, Maladies du foie et des voies biliaires chez l’enfant, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COARCTATION (ko-ar-kta-sion) s. f.
  • Terme didactique. Rétrécissement d'une cavité, d'un conduit. Coarctation de l'urètre, etc.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coarctation »

(Siècle à préciser) Du latin coarctatio → voir coarctant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. COARCTANT.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coarctation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coarctation kɔarktasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « coarctation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coarctation »

  • La coarctation de l’isthme aortique est une cardiopathie congénitale dont la prise en charge s’effectue à un âge précoce afin d’éviter les complications. Elle peut être isolée ou associée à des anomalies de l’... Cardiologie Pratique, Les cardiopathies congénitales chez l’adulte : ce que le clinicien doit savoir | Cardiologie Pratique
  • La coarctation de l’isthme aortique est une cardiopathie congénitale dont la prise en charge s’effectue à un âge précoce afin d’éviter les complications. Elle peut être isolée ou associée à des anomalies de l’arc aortique ou à d’autres cardiopathies congénitales. Le but de ce travail est de montrer l’association d’une coarctation aortique avec l’artère sous-clavière droite rétro-œsophagienne. Cardiologie Pratique, Coarctation aortique avec artère sous-clavière droite rétro-œsophagienne | Cardiologie Pratique
  • Une certitude : le médecin de l'hôpital n'avait pas senti les pouls fémoraux, indice d'une éventuelle coarctation (rétrécissement) de l'aorte. A la barre, le praticien a expliqué les vérifications médicales qu'il a effectuées : « J'ai palpé les pouls radiaux et huméraux : je ne les sentais pas, ce n'était donc pas inquiétant. Ces pouls sont élevés quand il y a une malformation cardiaque. Il n'y avait pas de souffle thoracique dans le dos et pas de différentiel tensionnel entre les membres supérieurs et inférieurs. » Le médecin, qui souhaitait réaliser une seconde palpation des pouls fémoraux, aurait suggéré aux parents la prolongation de l'hospitalisation. Devant leur désaccord â?? et puisqu'il n'y avait pas d'urgence â??, il avait laissé sortir l'enfant. Des propos impossibles à entendre pour les parents. « Il ment, je ne l'ai jamais rencontr?, a indiqué le père. « Je n'aurais jamais mis la vie de ma fille en danger si on m'avait prévenue », a martelé la mère. leparisien.fr, Quatre médecins jugés après la mort d'un bébé - Le Parisien
  • Par ailleurs, le type de cardiopathie congénitale semble influencer le risque de cancer, puisque les malformations cono-troncales (concernant le tractus d’éjection du cœur, comme la tétralogie de Fallot, l’atrésie pulmonaire, le ventricule droit à double issue, le tronc artériel commun ou les anomalies des arcs aortiques) sont associées au risque de cancer le plus élevé. D’autres malformations sont associées à un risque moins élevé, comme la coarctation de l’aorte ou la communication interventriculaire. Santé sur le net, Les malformations cardiaques augmenteraient le risque de cancer

Traductions du mot « coarctation »

Langue Traduction
Anglais coarctation
Espagnol coartación
Source : Google Translate API

Synonymes de « coarctation »

Source : synonymes de coarctation sur lebonsynonyme.fr

Coarctation

Retour au sommaire ➦

Partager