La langue française

Cloche-pied

Sommaire

  • Définitions du mot cloche-pied
  • Étymologie de « cloche-pied »
  • Phonétique de « cloche-pied »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cloche-pied »
  • Citations contenant le mot « cloche-pied »
  • Images d'illustration du mot « cloche-pied »
  • Traductions du mot « cloche-pied »

Définitions du mot cloche-pied

Wiktionnaire

Nom commun

cloche-pied \klɔʃ.pje\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Personne qui boite. [1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CLOCHE-PIED (klo-che-pie) loc. adv.
  • Sur un seul pied. Sauter à cloche-pied. D'autres allaient toujours à cloche-pied, Voltaire, Bababec.

    S. m. Le cloche-pied, sorte de jeu gymnastique.

    Espèce d'organsin qui n'a que trois brins de soie, dont deux sont moulinés ensemble séparément et puis moulinés avec le troisième.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cloche-pied »

Clocher 2, et pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Forme substantivée de la locution à cloche-pied.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cloche-pied »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cloche-pied klɔʃœpiœ

Évolution historique de l’usage du mot « cloche-pied »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cloche-pied »

  • World news – Municipales : à cloche-pied, le macronisme défait EBENE MAGAZINE, Municipales : à cloche-pied, le macronisme défait - EBENE MAGAZINE
  • Beaucoup de choses sont mises en place : respect des gestes barrières et mesures de désinfection alors qu’à l’extérieur, elles ne sont pas toujours respectées. « Le protocole est très strict mais si les familles ne jouent pas le jeu, alors tout cela est fait pour rien. Nous sommes dans l’exécution du protocole tout comme les commerces mais en dehors, les gens semblent avoir tout oublié ! », avance-t-elle. La situation est compliquée pour les enfants qui, par exemple, ne peuvent pas se prêter les objets.« Il faut souvent leur répéter de garder les distances mais l’équipe enseignante fait au mieux pour les aider à jouer ensemble sans se toucher», poursuit-elle. De nouveaux tracés ont été réalisés dans la cour : jeu de morpion, chenille pour permettre aux maternelles de sauter à pieds joints ou à cloche-pied sans se croiser et un escargot pour faire des parcours chronométrés. Le Telegramme, « Rien n’est plus pareil» à l’école Sainte-Thérèse - Lanhouarneau - Le Télégramme
  • Après le séisme du Covid et des lendemains où beaucoup déchanteront, la France s’offre le luxe d’une crise identitaire sur la base d’une insupportable bavure… américaine ! Cet échauffement des esprits sur le racisme policier dit beaucoup de la crispation de notre société. Voire de l’hystérie. Nos gouvernants, rincés par trois mois sur les charbons ardents du virus, semblent à cloche-pied. Une partie de la jeunesse et les militants antiracistes crient dans la rue leur dégoût des discriminations. Yannick Noah et Omar Sy se joignent au concert des protestations et c’est l’emballement jusqu’à l’Élysée en quête d’accélération de la réflexion sur la déontologie policière. Réflexion ? Réaction ! Le ministre de l’Intérieur rebondit à chaud et proscrit des techniques d’interpellation, oubliant au passage les fameux lanceurs de balles de défense sur les gilets jaunes. Ajoutez à cela des révélations sur un groupuscule de policiers racistes sur les réseaux sociaux, et l’opprobre est jeté sans sommation sur des forces de l’ordre. Depuis la loi El Khomri, la réforme des retraites, le terrorisme ou les gilets jaunes, elles sont au front d’une société française championne du monde des manifs’. Entre aussi dans la danse le vénérable défenseur des droits Jacques Toubon, 78 ans, que l’on n’avait pas entendu en qualité de patron RPR quand sous Pandraud-Pasqua, les policiers voltigeurs tuèrent Malik Oussekine. L’hystérie est totale, car on ne sait plus de quoi on parle. La déontologie dans la police est un sujet depuis Jean-Pierre Chevènement, qui parla le premier de déontologie républicaine et réclama des policiers enfants de l’immigration, tout en dénonçant les « sauvageons ». , Edito | Crispation
  • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Qui demandez-vous dans la famille "cloche-pied" ?         macommune.info, Passeur d’histoires : « La famille Cloche-pied » • macommune.info

Images d'illustration du mot « cloche-pied »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cloche-pied »

Langue Traduction
Anglais bell-foot
Espagnol pie de campana
Italien bell-piede
Allemand glockenfuß
Chinois 钟形脚
Arabe قدم الجرس
Portugais pé de sino
Russe колокол-футовый
Japonais ベルフット
Basque kanpai-oinez
Corse campana-pede
Source : Google Translate API
Partager