La langue française

Cisplatine

Définitions du mot « cisplatine »

Trésor de la Langue Française informatisé

cisplatine , adj.(République). « Nom par lequel on a quelquefois désigné la république de l'Uruguay » située en deçà du Rio de la Plata (Lar. 19eSuppl. 1878)

Trésor de la Langue Française informatisé

cisplatine , adj.(République). « Nom par lequel on a quelquefois désigné la république de l'Uruguay » située en deçà du Rio de la Plata (Lar. 19eSuppl. 1878)

Wiktionnaire

Nom commun

cisplatine \sis.pla.tin\ masculin

  1. (Chimie) Complexe organométallique à base de platine.
    • Malheureusement, le cisplatine et les anticancéreux de la même famille déclenchent des effets secondaires (...) — (Pour la Science, octobre 2010, p. 9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cisplatine »

(XXe siècle) → voir cis- et platine
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cisplatine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cisplatine sisplatin

Évolution historique de l’usage du mot « cisplatine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cisplatine »

  • Sur le localisé la prise en charge classique des patients avec un carcinome urothélial vésical est de proposer idéalement une chimiothérapie néoadjuvante, sinon adjuvante, lorsque les patients sont éligibles à du cisplatine. Par contre, quand ils ne le sont pas, le traitement repose exclusivement sur la chirurgie. L’étude IMvigor010[1] évaluait l’atézolizumab, un anti PD-L1, en traitement adjuvant chez les patients qui avaient un carcinome urothélial de la vessie. Ils autorisaient aussi les patients qui avaient une tumeur du haut appareil urinaire et les patients pouvaient être inclus s’ils avaient reçu la chimiothérapie en néoadjuvant. Dans ces cas-là, il fallait qu’ils aient de la maladie résiduelle infiltrante, c’est-à-dire au moins pT2 sur la pièce opératoire, et s’ils n’en avaient pas reçu en néoadjuvant, il fallait qu’ils ne soient pas éligibles à une chimiothérapie à base de cisplatine en adjuvant. Ensuite, les patients étaient randomisés soit entre l’atézolizumab 1200 mg en perfusion toutes les trois semaines, soit la surveillance avec un ratio 1:1, avec l’objectif d’inclure 800 patients et une stratification des malades en fonction de la chimiothérapie préopératoire, s’ils en avaient reçu une, du nombre de ganglions au curage, du statut ganglionnaire PD-L1 et du stade pT. Le critère de jugement principal de cette étude était la survie sans progression, et la survie globale était un critère de jugement secondaire. Résultats : malheureusement, cette étude, qui a inclus un peu plus de 800 malades — environ 400 dans chacun des bras — se révèle être négative sur son critère de jugement principal, donc la survie sans progression, sans différence significative entre les deux bras. Et même quand on regarde en fonction du statut PD-L1 de la tumeur, on n’observe pas de différences significatives. Donc des résultats, finalement, plutôt un peu décevants. On attend d’avoir les résultats des autres phases 3 qui ont inclus deux molécules anti PD-1 : le pembrolizumab, avec l’étude AMBASSADOR et le nivolumab avec la CheckMate 274, pour voir si ces études iront dans le même sens que l’étude IMvigor010 ou pas. Medscape, Nouveautés dans les cancers de vessie et du rein à l’ASCO 2020
  • Jean-Pierre Delord a également noté que l’on peut encore améliorer l’utilisation de très anciens médicaments. C’est le cas du cisplatine. Depuis les années 1970, où il a été découvert par hasard, cet atome de platine solubilisé est utilisé massivement en cancérologie dans un grand nombre d’indications en tant que chimiothérapie. Il revient sur le devant de la scène. Pourlascience.fr, Congrès (virtuel) de l’Asco : les nouveautés dans la lutte contre le cancer | Pour la Science
  • Le nouveau traitement est une chimio-perfusion transartérielle. Il fournit une concentration relativement élevée de médicaments aux tissus malades dans la muqueuse des poumons pour maximiser l'effet du traitement en limitant les effets secondaires. Contrairement aux autres chimiothérapies administrées par voie intraveineuse et circulant dans tout le corps, les radiologues interventionnels injectent un tiers du cocktail de chimiothérapie contenant du cisplatine, du méthotrexate et de la gemcitabine directement dans l'artère mammaire interne qui alimente la plèvre. Les deux autres tiers des médicaments sont injectés dans l'aorte descendante, qui atteint les vaisseaux intercostaux qui alimentent également la plèvre. www.pourquoidocteur.fr, Un nouveau traitement prometteur pour le mésothéliome
  • La combinaison de la radiothérapie et du pembrolizumab peut offrir une nouvelle option de traitement aux patients qui ne sont pas admissibles à la chimiothérapie dans le cadre du traitement standard de la maladie au Cisplatine, notamment en raison de problèmes d'audition préexistants qui les exposent à un risque de perte auditive permanente. Les lésions rénales et nerveuses préexistantes ont également tendance à être aggravées par le cisplatine et à exposer les patients à des effets secondaires permanents. , Cancers de la tête et du cou : un nouvel essai confirme les bienfaits de l'association radiothérapie/immunothérapie
  • Leurs recherches le confirment. C'est l'action des ions présents dans la solution sur le platine de l'électrode qui donne naissance, par réaction chimique, à une nouvelle substance, et non l'effet du champ électrique. "Un autre chercheur aurait dit : j'ai raté mon expérience, j'arrête. Barnett Rosenberg, lui, travaille de manière systématique pour comprendre ce comportement inattendu des bactéries Escherichia coli et l'absence de division cellulaire. C'est ainsi qu'il réussit à isoler la molécule de cisplatine." Cette substance, les chimistes la connaissent déjà. Elle a été préparée pour la première fois en 1845 par l'Italien Michele Peyrone, qui lui a donné son nom : chlorure de Peyrone. Elle est composée d'un atome central de platine entouré de deux groupes ammines et de deux atomes de chlore. lejdd.fr, Sciences : quand le hasard a entraîné la découverte du cisplatine
  • Dans leur essai, les chercheurs ont inclus 700 patients atteints d’un cancer urothélial avancé (non opérable ou métastatique) sans progression, après quatre à six cycles de chimiothérapie par gemcitabine et cisplatine ou carboplatine. Ils ont été randomisés pour recevoir 10 mg/kg d’avélumab par voie intraveineuse toutes les deux semaines en plus des soins de support standards (traitement de la douleur, accompagnement nutritionnel…) ou des soins de support seuls. Medscape, Cancer de la vessie avancé: une immunothérapie en traitement d’entretien améliore la survie
  • Pour cette étude randomisée, le groupe d’étude a recruté 700 patients atteints d’un carcinome urothélial métastasé ou local mais à un stade avancé (donc inopérable) avec aucun signe de progression de la maladie après quatre à six cycles de chimiothérapie (traitement par sel de platine : gemcitabine associé avec cisplatine ou carboplatine). Pendant 19 mois de suivi, 350 d’entre eux ont reçu 10mg/kg d’avelumab par voie intraveineuse associés à des soins de support et 350 n’ont reçu que les soins de support. Doctissimo, Cancer de la vessie : meilleur pronostic des formes avancées grâce à l’immunothérapie - Doctissimo
  • De nombreux cancers sont traités avec le cisplatine. Mais cette molécule est ototoxique. Des chercheurs du NIDCD ont montré pourquoi le cisplatine est si toxique : il s’accumule dans l’oreille interne, traitements après traitements, sans jamais être éliminé. , EDP Audio - Le premier site d'information 100% dédié à l'Audiologie

Traductions du mot « cisplatine »

Langue Traduction
Anglais cisplatin
Espagnol cisplatino
Italien cisplatino
Allemand cisplatin
Portugais cisplatina
Source : Google Translate API

Synonymes de « cisplatine »

Source : synonymes de cisplatine sur lebonsynonyme.fr

Cisplatine

Retour au sommaire ➦

Partager