La langue française

Chromosome

Définitions du mot « chromosome »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHROMOSOME, subst. masc.

BIOL. Élément du noyau cellulaire, de forme caractéristique et en nombre constant pour une espèce donnée, et considéré comme le support des facteurs héréditaires (cf. chromatine). Chromosome géant, surnuméraire. La réduction du nombre des chromosomes (Bergson, L'Évolution créatrice, 1907, p. 60); des mutations de chromosomes (L. Cuénot, J. Rostand, Introd. à la génét.,1936, p. 58):
Dans chaque cellule somatique les chromosomes apparaissent en double exemplaire; un chromosome d'une même paire est d'origine maternelle, l'autre d'origine paternelle : ce sont des chromosomes homologues. R. Husson, F. Graf, Manuel de biol. gén.,1965, p. 92.
Chromosome sexuel (x, y). Synon. de hétérochromosome, de gonosome (cf. L. Cuénot, J. Rostand, Introd. à la génét., 1936, p. 36).Cf. autosome.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Les adj. chromosomial et chromosomien. Synon. rares de chromosomique (v. dér.). L'ADN cellulaire (...) [est] réfugié au niveau chromosomial lors de la mitose (P. Morand, Aux confins de la vie, 1955, p. 102). Même morphologie héréditaire, même appareil chromosomien (L. Cuénot, J. Rostand, Introd. à la génét., 1936, p. 70). b) L'adj. chromoclasique. Qui provoque la fragmentation des chromosomes. Agent chromoclasique (R. Husson, F. Graf, Manuel de biol. gén., 1965, p. 103).
Prononc. : [kʀ ɔmozo:m]. Transcr. donnée ds Pt Rob. et Lar. Lang. fr.; Pt Lar. 1968 transcrit uniquement : [kʀomozo:m]; Warn. 1968 admet : [kʀo-mo-] et [kʀ ɔ-mɔ-]. Fouché Prononc. 1959, p. 292 note : ,,L's entre voyelles se prononce encore [s] dans les mots composés havresac, girasol, parasol, tournesol, présalé, soubresaut, vraisemblance, vraisemblant [...] on prononce cependant [z] dans les mots composés suivants dont le second élément commence par s : centrosome, chromosome, hydrosome, mégalosome, neurosome, phyllosome, amphisarque, anasarque, polysarque, parasite, antésite``. Étymol. et Hist. 1891 (d'apr. L. Guignard, La réduction chromatique in Année biologique, 1897, 61 ds Quem.). Composé de l'élément préf. chromo-* et de l'élément suff. -some*. D'apr. NED Suppl., s.v. chromosome, le mot aurait été créé par l'all. Waldeyer en 1888. Fréq. abs. littér. : 49.
DÉR.
Chromosomique, adj.Qui concerne les chromosomes (cf. chromatique). Théorie chromosomique de l'hérédité (Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 698); phénomène de réduction chromosomique (J. Rostand, La Vie et ses problèmes, 1939, p. 29); formule, gène, stock chromosomique; aberration, maladie, mutation chromosomique; le mot entre comme 2eélément de composition dans la formation de termes de biol. : extrachromosomique. [kʀ ɔmɔzɔmik]. Seule transcr. ds Lar. Lang. fr. de la forme chromosomique. 1reattest. 1931 (L. Plantefol, Cours de bot. et de biol. végétale, t. 2, p. 571); de chromosome, suff. -ique*. Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Nom commun

chromosome \kʁɔ.mo.zom\ ou \kʁɔ.mɔ.zom\ [2] masculin

  1. (Génétique) Élément microscopique des cellules constitué de molécules d’ADN et de protéines présent dans le noyau et servant de support à la transmission des caractères héréditaires.
    • Dans chaque cellule somatique les chromosomes apparaissent en double exemplaire ; un chromosome d’une même paire est d’origine maternelle, l’autre d’origine paternelle : ce sont des chromosomes homologues.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « chromosome »

(1891) De l’allemand Chromosom (« corps coloré »), introduit en 1888 par le biologiste Wilhelm von Waldeyer-Hartz pour désigner les organites du noyau qui fixent facilement les colorants basiques. formé du préfixe chromo- (« couleur ») et le suffixe -some (« corps ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’allemand Chromosom.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chromosome »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chromosome krɔmɔzɔm

Évolution historique de l’usage du mot « chromosome »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chromosome »

  • Les héritages c'est comme les chromosomes, ça se choisit pas. De Jean Forest / L'aube de Suze
  • Son chromosome est plus con que génital. De Anonyme
  • Toute la nuit, j'ai cru entendre le chromosome en plus qui tournait en rond dans ma case en moins. De Raymond Devos
  • La vie est un pur phénomène du hasard : on peut calculer le nombre de possibilités existant dans l'ordre des chromosomes, mais qui peut prévoir les chances qui s'offrent à un nouveau né ? De Gao Xingjian / La Montagne de l'âme
  • Grâce à cela, et à l'aide de moyens techniques très rudimentaires, elle dresse le caryotype de plusieurs enfants mongoliens, et y compte 47 chromosomes contre 46 ordinairement. Ces expériences établissent la nature chromosomique du mongolisme, qu'on appelle désormais “trisomie 21”. France Culture, 46 + 1 = 47 : un chromosome en trop - Ép. 1/2 - Trisomie, une aventure scientifique controversée
  • Génome humain : du nouveau sur le chromosome X Futura, Brève | La longévité des femmes pourrait être due à leurs chromosomes
  • Des chercheurs suédois et britanniques ont découvert le plus long chromosome sexuel aviaire jamais observé chez deux espèces d'alouettes. Ce chromosome serait né de la fusion entre le chromosome sexuel originel et trois autres chromosomes. Sciences et Avenir, Le plus long chromosome sexuel aviaire, fruit d'une fusion - Sciences et Avenir
  • Les femmes peuvent développer d’autres types de mutations dans le gène en question, mais puisqu’elles ont deux chromosomes X, une des deux copies peut servir de sauvegarde si l’autre est mutée. Les hommes n’ayant qu’une copie du chromosome X, une seule mutation suffit pour complètement désactiver le gène. , Cancer de la peau : pourquoi les hommes sont génétiquement plus à risque : Le Bulletel
  • Afin de comprendre les différences de charge virale observées dans la phase aiguë de l’infection par le VIH chez les femmes et les hommes, les chercheurs se sont intéressés à des cellules centrales dans la réponse immunitaire innée en cas d’infection virale : les cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDC, pour plasmacytoid dendritic cells). Ces dernières possèdent des récepteurs appelés « TLR7 ». Lorsque de l’ARN viral se fixe sur ce récepteur, les pDC sécrètent alors de grandes quantités de molécules, telles que l’interféron de type I (IFN-I). L’IFN-I possède à la fois une activité antivirale et des propriétés régulatrices de la réponse immunitaire. Le gène codant pour le récepteur TLR7 se situe sur le chromosome X. Ce chromosome est possédé en deux copies par les femmes (XX) et une seule chez les hommes (XY). Chez les femmes, afin de ne pas surexprimer les gènes du chromosome X, un mécanisme inactive les gènes portés par l’un des deux chromosomes. Or, la même équipe a montré en 2018 que le gène codant pour TLR7 échappait à cette inactivation. Ainsi, le récepteur est présent en quantité significativement plus importante chez les femmes que chez les hommes. Newsroom | Inserm, Les hommes et les femmes ne sont pas égaux face au premier stade de l’infection par le VIH-1 | Newsroom | Inserm
  • Le Journal publiait lundi les doléances émises par les parents d’Annie-Claude, 27 ans, atteinte d’une trisomie partielle du chromosome 4. Victor Boudreault et Marie-Claude Desmeules se disaient fort inquiets face à l’éventuelle fermeture de cette ressource, sans laquelle leur quotidien prend l’allure d’une « prison ».   Le Journal de Québec, Un cri du cœur entendu par le cabinet Carmant | JDQ
  • Comme le récepteur TRL7 se trouve sur le chromosome X et que les femmes l’ont en double exemplaire, il semble logique qu’elles soient mieux armées pour se défendre et que, de fait, le virus soit moins présent chez elles que chez les hommes. , Les femmes et les hommes sont loin d'être égaux pour lutter contre l'infection du VIH
  • Les cellules féminines possèdent deux chromosomes X, porteurs de nombreux gènes impliqués dans l’immunité. Dans ce contexte, on peut comprendre que les femmes développent plus facilement des maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde. Mais qu’en est-il des rares hommes atteints ? Est-il possible qu’ils possèdent aussi des cellules à deux X ? Inserm - La science pour la santé, Des cellules à deux X favoriseraient la polyarthrite rhumatoïde chez les hommes | Inserm - La science pour la santé
  • Pourquoi les femmes seraient-elles moins exposées aux formes graves ? Peu de recherche encore dans ce sens. Des hypothèses commencent a être explorées. Une en particulier porte sur le système de détermination du sexe : les chromosomes sexuels X et Y. , France - Monde | Coronavirus: les femmes mieux protégées grâce au chromosome X?

Vidéos relatives au mot « chromosome »

Traductions du mot « chromosome »

Langue Traduction
Anglais chromosome
Espagnol cromosoma
Italien cromosoma
Allemand chromosom
Portugais cromossoma
Source : Google Translate API

Chromosome

Retour au sommaire ➦

Partager