La langue française

Chaufour

Sommaire

  • Définitions du mot chaufour
  • Étymologie de « chaufour »
  • Phonétique de « chaufour »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chaufour »
  • Traductions du mot « chaufour »
  • Synonymes de « chaufour »

Définitions du mot « chaufour »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAUFOUR, subst. masc.

A.− Four à chaux. Le « chaufour », avec ses cheminées aux maigres fumées blanches (Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 36).
B.− P. ext. Magasin où l'on entrepose le bois et la pierre à chaux destinés au four.
Prononc. et Orth. : [ʃofu:ʀ]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1248 cauffor (Gossuin de Metz, Ym. du monde, B. N. 1553 [1rerédaction], fo182 rods Gdf. Compl.); 1311 chauffour (H. de Meaux, II, 194, ibid.). Composé de chaux* et de four*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun

chaufour \ʃo.fuʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Grand four à cuire la chaux.
    • Un peu plus loin, dans la plaine sablonneuse, les journaliers de la région éteignaient la chaux, traversant, déguenillés et tout blancs, la fumée blanche qui s’élevait au-dessus du chaufour. — (Ivo Andrić, Le Pont sur la Drina, 1945 ; traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, 1994, p. 27)
  2. (Par extension) Endroit qui renferme tout ce qui sert à entretenir un four à chaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAUFOUR. n. m.
Grand four à cuire la chaux. On dit plus ordinairement Four à chaux. Il désigne aussi par extension l'Endroit qui renferme tout ce qui sert à entretenir un four à chaux.

Littré (1872-1877)

CHAUFOUR (chô-four) s. m.
  • Four à chaux.

    Magasin où le chaufournier serre le bois, la pierre et la chaux.

HISTORIQUE

XIVe s. Le suppliant venant vers le chaufour où les compaignons se chauffoient, Du Cange, calfatorium.

XVe s. Le suppliant ayant le droit de la ferme de la coustume et passage appelé chauffour, Du Cange, calidus furnus. Il apperçoit le chaulfour qui tout derompu estoit, et le tiloel là où il escript les lettres, Perceforest, t. I, f° 113, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHAUFOUR, s. m. four à chaux, voyez Chaux. On donne encore le même nom au magasin où l’on serre la pierre à calciner, le bois destiné à cette opération, & la chaux quand elle est faite. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chaufour »

Chaux, et four ; picard, caufour.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) → voir chaux et four
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaufour »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaufour ʃofur

Évolution historique de l’usage du mot « chaufour »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « chaufour »

Langue Traduction
Anglais lime kiln
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaufour »

Source : synonymes de chaufour sur lebonsynonyme.fr
Partager