La langue française

Chauffoir

Sommaire

  • Définitions du mot chauffoir
  • Étymologie de « chauffoir »
  • Phonétique de « chauffoir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chauffoir »
  • Citations contenant le mot « chauffoir »
  • Images d'illustration du mot « chauffoir »
  • Traductions du mot « chauffoir »
  • Synonymes de « chauffoir »

Définitions du mot chauffoir

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAUFFOIR, subst. masc.

A.− [Le subst. désigne un lieu]
1. Vieilli. Pièce commune de certains établissements (monastère, hospice, prison, théâtre) où l'on peut se chauffer. Cette chambre sert, l'hiver, de chauffoir aux prisonniers (Hugo, Choses vues,1885, p. 104).
Spéc. Chauffoir public. Pièce chauffée que l'administration publique ouvre aux pauvres, en hiver. Le pavillon de gauche, au-dessus du chauffoir public (Nerval, Bohème galante,1853, p. 114).
P. méton. Appareil qui chauffe. On y allumait encore des chauffoirs (...) autour desquels les gueux (...) venaient se rassembler (Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 17).
2. SAL. Bassin où a lieu le début de l'évaporation de l'eau de mer (J. Stocker, Le Sel,1949, p. 22).
3. Au fig. Établissement où l'on se prépare activement aux examens :
... demi-pensionnaire seulement. C'est déjà trop. (...) sans doute tous ces chauffoirs se valent; (...). Je n'y serais pas entré du tout si je n'avais pas eu à rattraper le temps où j'ai été malade. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1010.
B.− [Le subst. désigne un obj.] Vx. Linge destiné à couvrir, éponger une personne en sueur ou utilisé par les femmes pendant leurs règles. On lui a mis plusieurs chauffoirs, et on ne peut l'échauffer (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [ʃofwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. 1680 (Rich. : Chaufoir. Lieu dans le Couvent où l'on se chaufe); 2. 1690 (Fur. : Chauffoir. Linge qu'on chauffe pour servir chaudement quelques parties du corps); 3. 1735 « foyer de théâtre » (Marivaux, VIII, 425, Paysan, V ds Brunot t. 6, p. 1356) − Ac. 1878 ,,on dit maintenant Foyer``. Dér. du rad. de chauffer*; suff. -oir*. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

chauffoir \ʃo.fwaʁ\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Lieu de réunion pour se chauffer.
    • Le chauffoir des monastères était une grande salle chauffée, située sur une des faces du cloître et dans laquelle, durant la mauvaise saison, les religieux passaient le temps qu’ils ne consacraient pas aux prières du chœur. Cette salle se nommait dans les premiers siècles de l’Église, caminata, calefactorium, pyrale ; on voit dans la Chronique de Fontenelle que ces salles devaient leur origine aux fondateurs des plus anciennes maisons religieuses, puisqu’au VIIe siècle Gervold, abbé de Saint-Wandrille, réédifiait le chauffoir de l’abbaye. — (Albert Lenoir, Architecture monastique, 1856)
    • (Moderne) (Spécialement) À la maison de correction de Versailles [dans les années 1960], les détenus étaient rassemblés dans une pièce baptisée chauffoir, ainsi nommée car elle était seule à bénéficier d’un système de chauffage. Ils y passaient tout le jour avant d’être remis en cellule pour la nuit. Le milieu de ce chauffoir servait de WC. — (Jocelyne Sauvard, Simone Veil — La force de la conviction, l’Archipel, Paris, 2012, p. 63)
  2. (Vieilli) (Désuet) Salle publique chauffée ouverte aux pauvres pendant l’hiver.
  3. (Vieilli) (Désuet) Poêle pour faire sécher le linge, les cartons, etc.
    • Dans la partie antérieure du chauffoir est pratiqué un foyer dont la cheminée s’élève au centre du chauffoir ; la chaleur développée produit un courant continuel d’air chaud qui circule dans le chauffoir; tout ce foyer, excepté à la partie antérieure, est enveloppé d’une couche mince de grains. — (James Jones, « Description d’un chauffoir vertical pour sécher le blé », in Bulletin universel des sciences et de l’industrie, 1825)
  4. (Vieilli) (Désuet) Linge de propreté pour essuyer, réchauffer un malade, une femme en couche, etc.
  5. (Salines du Midi) Nom donné au premier bassin que l'on remplit d’eau de mer pour en débuter l’évaporation, en vue d'obtenir du sel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHAUFFOIR (chô-foir) s. m.
  • 1Endroit d'un monastère, d'un hospice où l'on se réunit pour se chauffer.

    Chauffoir public, chambre ouverte aux pauvres pendant les hivers rigoureux.

  • 2Autrefois dans un théâtre, lieu où les comédiens et les spectateurs allaient se chauffer. On dit aujourd'hui foyer.
  • 3Pièce de linge qu'on fait chauffer pour réchauffer un malade, ou garnir une femme en couche.
  • 4Caisse de tôle dans laquelle le cartier fait sécher les feuilles de carton qu'il veut coller.

HISTORIQUE

XIVe s. Dans lesquelx bos [bois] a un cauffoir à faire caux, Du Cange, calidus furnus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHAUFFOIR, s. m. en Architecture, est une salle dans une communauté ou maison religieuse, dont la cheminée le plus souvent isolée, sert à se chauffer en commun.

Chauffoir (Cartier.) est une espece de poële de fer quarrée, surmontée par ses côtés & par le haut de grilles de fer, sur lesquelles on pose les feuilles de cartes après qu’elles ont été collées, pour les y faire secher, au moyen du charbon allumé que l’on met dans cette poële. Voyez la fig. 7. Pl. du Cartier. Voyez l’art. Carte.

Chauffoir, linge de propreté à l’usage des femmes & des malades.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chauffoir »

 Dérivé de chauffer avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chauffoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chauffoir ʃofwar

Évolution historique de l’usage du mot « chauffoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chauffoir »

  • Le chauffoir de Schaerbeek, centre d’accueil de jour pour les personnes sans-abri, a lancé un appel pour récolter des vêtements chauds. Sur les réseaux sociaux, les responsables du chauffoir indiquent notamment avoir besoin de chaussettes chaudes, de gants, de bonnets, de vestes chaudes pour hommes et de chaussures chaudes pour hommes. Ils sont également à la recherche de déodorants pour les personnes accueillies. BX1, Le chauffoir de Schaerbeek lance un appel pour des vêtements chauds
  • « La vente de ce bien n’a pas fait l’objet d’une mise en concurrence réelle » L’école a été exfiltrée du patrimoine municipal pour être vendue dans des conditions qui ont interpellé la Chambre régionale des comptes (CRC) dans son rapport de novembre 2019 : « La vente de ce bien n’a pas fait l’objet d’une mise en concurrence réelle (...) Il en résulte une moins-value substantielle pour la ville. » En 2011, le transfert de la direction des systèmes d’information de la Ville sur le site de la rue Salengro, a conduit la mairie à lancer un appel à projet... restreint. La SCI Belsunce-Thubaneau de Didier Rogeon a emporté pour 1 million d’euros, cet immeuble de trois étages « d’une superficie utile d’environ 630 m² avec une cour d’une superficie d’environ 270 m² », le tout au prix avantageux de 1 588 euros le m² au pied d’un 5 étoiles. Didier Rogeon est un acteur de l’urbanisme en cour. Parmi ses réalisations, la Bibliothèque de l’Alcazar (2004) le « Prado Rivage » au rond-point du David inauguré en 2012 par Jean-Claude Gaudin pour le promoteur Ogic, l’agrandissement du stade Vélodrome et des ensembles immobiliers voisins dans le cadre d’un PPP pharaonique, l’extension de la station d’épuration, jusqu’au méga programme immobilier autour du Château-Valmante, etc. Contacté, l’architecte n’avait pas répondu vendredi à notre demande d’entretien. Les magistrats financiers de la CRC s’étonnent d’abord du « défaut substantiel » de l’évaluation réalisée par France Domaine, qui mentionne la contenance cadastrale de 497 m² du 5 de la montée et non du 3 bis, alors que la demande d’évaluation de la mairie indiquait la surface de 897 m², étrangement ramenée à 630 m² dans les lettres d’appel à projet envoyées le 7 avril 2011 aux trois sociétés choisies par la Ville. Deux candidats ont décliné quand « seul M. Rogeon a adressé une offre le 19 avril, proposant d’acquérir l’immeuble pour 920 000 euros ». Mieux, la CRC révèle l’existence d’un mail du 16 décembre 2010, envoyé par M. Rogeon « à un haut fonctionnaire de la Ville » pour s’enquérir de la date à laquelle France Domaine allait faire son estimation. « Ce qui prouve qu’il était très informé de ce projet de cession par la Ville, bien avant de recevoir l’appel à projet officiel. » La CRC conclut que l’immeuble a été cédé 1 million d’euros quand sa valeur nette comptable était de 1 777 515 euros (+43,7 %). Une perte significative pour le contribuable marseillais. La mairie n’a apporté aucun commentaire dans ses réponses à la CRC. Qu’il est loin le temps où le 3 bis montée Saint-Esprit était l’adresse du « chauffoir municipal », un dortoir d’hiver pour les malheureux de la ville. www.lamarseillaise.fr, [Marseille] Montée Saint-Esprit, l’école cédée à prix d’ami
  • Comme l’année dernière, le retour des températures négatives est accompagné par le retour des chauffoirs accessibles aux personnes les plus vulnérables. C'est ainsi que le 4 novembre dernier, la commune d’Etterbeek a ouvert son chauffoir de jour. D’une capacité d’accueil de 12 personnes, le bâtiment est accessible de 8h30 à 19h00 (jours ouvrables) et de 9h00 à 17h00 (weekends et jours fériés). En cas de températures négatives, le dispositif prévoit l’accès à un chauffoir de nuit. , Plan Grand-Froid : Etterbeek ouvre son chauffoir de jour - DH Les Sports+

Images d'illustration du mot « chauffoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chauffoir »

Langue Traduction
Anglais warming room
Espagnol calefactorio
Source : Google Translate API

Synonymes de « chauffoir »

Source : synonymes de chauffoir sur lebonsynonyme.fr
Partager