La langue française

Champagniser

Sommaire

  • Définitions du mot champagniser
  • Étymologie de « champagniser »
  • Phonétique de « champagniser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « champagniser »
  • Citations contenant le mot « champagniser »
  • Traductions du mot « champagniser »
  • Synonymes de « champagniser »

Définitions du mot « champagniser »

Trésor de la Langue Française informatisé

Champagniser, verbe trans.Préparer des vins blancs de crus divers selon la méthode champenoise (cf. Ali-Bab, Gastr. pratique, 1907, p. 154). Vins de Touraine champanisés [sic] (A. Daudet, Immortel,1888, p. 242). [ʃ ɑ ̃paɳize]. La majorité des dict., surtout à partir de Guérin 1892, enregistrent champagniser. Besch. 1845 écrit uniquement champaniser. Cette forme est mentionnée ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré. Elle est empl. comme vedette à côté de champagniser ds Quillet 1965. Cette graph. traduit une altération dans la prononc. de l'articulation de [ɳ]. La nasale [ɳ] est altérée de l'a. fr. en passant par le m. fr. jusqu'au début du xviiies. On entendait ainsi à Paris [ano] à la place de [aɳo]. Cf. Bourc.-Bourc. 1967, § 198. En outre, G. Straka (Qq. obs. phonét. sur le lang. des femmes ds Orbis, 1952, t. 1, no2, pp. 340-345) fait la rem. suiv. au sujet de l'instabilité de [ɳ] qui est normalement occlusive et palatale : ,,Elle est tantôt palatale, tantôt vélaire, et quand elle est palatale, tantôt la pointe de la langue s'infléchit derrière les incisives inférieures (ce qui est normal), tantôt elle s'appuie contre les alvéoles et le palais dur; on peut encore observer, à côté de l'articulation occlusive de l'ɳ, une articulation plus ou moins relâchée et constrictive. Nous avons attribué l'instabilité de cette consonne au fait qu'en tant que palatale, elle se trouve actuellement isolée dans le système phonétique du français.`` G. Straka (ibid.) souligne que la consonne est plus souvent atteinte chez les femmes que chez les hommes, ce qu'il explique par l'énergie articulatoire que requiert la prononc. de cette consonne, énergie qui est moins forte chez les femmes que chez les hommes. 1resattest. 1839 (Boiste d'apr. Lar. Lang. fr.), av. 1845 champaniser (Dict. du comm. ds Besch. Suppl.), 1866 champagniser (Lar. 19e); de champagne2, suff. -iser*.

Wiktionnaire

Verbe

champagniser \ʃɑ̃.pa.ɲi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Traiter un vin blanc selon la méthode champenoise.
    • Ce sont les caves et l’habileté des ouvriers du pays qui font la renommée des vins de la Champagne, autant que les raisins de leurs coteaux. Du reste, dans plusieurs pays, on champagnise aujourd’hui les vins blancs, en suivant le procédé en usage à Reims ou à Épernay. — (Louis Figuier, Les Merveilles de l’industrie, Furne, Jouvet, t. 4, 1876, p. 275)
    • Vouvray ! Arrêtons-nous à ce nom qui a eu l’honneur d’être chanté par des tourangeaux de génie : Rabelais et Balzac. Son vin est gai, spirituel, pétillant ; qu’il soit naturel ou champagnisé, il exalte le cerveau, il y fait germer la belle humeur gauloise. — (Octave Pradels, Le Vin et la Chanson, E. Flammarion, 1913, p. 249)
  2. Traiter une boisson quelconque pour la faire ressembler à du champagne.
    • Quant à l’anhydride liquide, on l’emploie pour exercer des pressions, principalement la pression nécessaire au débit de la bière. On le vend aussi dans de petites boules d’acier à bouchon de plomb (sparklets) pour « champagniser » instantanément n’importe quelle boisson. — (Jules Basin, Chimie élémentaire (métalloïdes), Vuibert, 13e édition, 1913, p. 121)
    • Mais le Vieux avait décidé en conséquence qu’il champagniserait sa piquette, en mettant une cuillerée de sucre candi par bouteille et en attachant solidement le bouchon avec une « muselière » de fil de laiton à faire les collets ! — (Henri Vincenot, La Billebaude, Denoël, 1978, p. 160)
  3. Altérer par l’absorption de champagne.
    • Des vedettes exhibèrent leur numéro en scène ; on échangea des toasts ; le ministre remit la Légion d’Honneur à Hansen ; rien ne le dérida, pas même la gaieté champagnisée des soupeurs. — (Jean Dégrais, Le Chevalier d’Alicante, Nouvelles Éditions Latines, 1946, p. 164)
    • Ces quelques lignes maladroites, écrites au soir du départ de François Mitterrand, dans l’ambiance champagnisée du Festival de Cannes, vont porter bonheur à Alain Delon. — (Christophe Barbier, Les Derniers Jours de François Mitterrand, Gallimard, 2007)
  4. (Figuré) Dénaturer quelque chose pour le rendre plus séduisant.
    • Notre légèreté aimable, notre grâce frivole, notre goût pour le plaisir champagnisé qui met plus de mousse que de vin dans la coupe de nos ivresses, notre inconstance naturelle et l’extrême mobilité de nos sentiments ne nous prédisposént guère aux amours attachantes, aussi les coureurs de femmes et de filles désireux d’échanger une fantaisie forment-ils une formidable majorité. — (Octave Uzanne, Le Célibat et l’Amour, Mercure de France, 1912, p. 82)
    • Rémy me traîna à plusieurs dîners où des jeunes gens de son âge se gargarisaient de théories champagnisées sur la dérégulation des télécoms, des transports et des services. — (Marc Lambron, Les Menteurs, Grasset & Fasquelle, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « champagniser »

De champagne avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « champagniser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
champagniser ʃɑ̃paɲize

Évolution historique de l’usage du mot « champagniser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « champagniser »

  • Une intuition féminine qui ne se dément certes pas, vu le chemin parcouru depuis qu’un certain Franco Ziliani (maison Guido Berlucchi) « champagnisait » la région dès le milieu des années 1950, convaincu de rivaliser à armes égales avec les seigneurs de Reims et d’Épernay, qui avaient pourtant près de cinq siècles d’expertise sous le bouchon. Suivront sur place les Bellavista, Cavalleri, Monte Rossa, Curbastro, Giacomini, Uberti et, bien sûr, Ca’del Bosco, autant de récoltants-manipulants consacrés à « champagniser » des pinots (blancs, gris et noirs) et des chardonnays d’exception. Le Devoir, Franciacorta: l’autre Champagne | Le Devoir
  • > Le champagne roséLa Champagne est la seule région française où il est autorisé de produire du rosé en mélangeant du vin rouge de Coteaux champenois (entre 10 et 15 %) à du blanc avant champagnisation. L’autre technique consiste à champagniser un vin issu d’un pressurage un peu plus appuyé des raisins rouges ou par une courte vinification avec les peaux noires du raisin (saignée). Cette dernière technique produit un champagne à la teinte soutenue. La Revue du vin de France, Tout savoir sur le champagne - La Revue du vin de France
  • Z’auraient mieux fait d’inventer une machine pour champagniser le coca… , iSommelier : la carafe à vin connectée pour les professionnels - Les Numériques
  • Ce véritable faire-part est également un hommage à l’histoire du vignoble alsacien, puisqu’il relie ce vin à la maison Dopff au Moulin. Etienne-Arnaud Dopff, directeur général de cette société rappelle que l’idée rejoint l’histoire familiale : « Mon arrière-grand-père, Julien, assista, lors de l’Exposition universelle de Paris, à la présentation de la méthode champenoise. Trouvant l’idée géniale, il passa deux ans en Champagne d’où il importa des moûts avant de les champagniser dans notre région qui était alors allemande. » La maison a gardé les plaques émaillées qui vantaient ce champagne alsacien. , Alsace | Les bulles d’or du Champagne-Rhin
  • En mélangeant des lambics âgés de 2 et 3 ans (dont les sucres ont été digérés par les levures) avec des lambics jeunes (qui, eux, ont conservé une partie de leurs sucres), le brasseur va permettre à la bière de se champagniser en bouteille. Le liquide repart en fermentation, et le gaz carbonique qui en résulte, maintenu prisonnier par un bouchon de liège, va générer l'effervescence naturelle du breuvage. Dans l'univers très éphémère de la bière, la gueuze Cantillon est une exception qui peut se conserver de vingt à quarante ans en bouteille, en se bonifiant au fil du temps. Le Monde.fr, La première gorgée de bière à Bruxelles

Traductions du mot « champagniser »

Langue Traduction
Anglais make into champagne
Source : Google Translate API

Synonymes de « champagniser »

Source : synonymes de champagniser sur lebonsynonyme.fr
Partager