La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cerveau reptilien »

Cerveau reptilien

Définitions de « cerveau reptilien »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

cerveau reptilien \sɛʁ.vo ʁɛp.ti.ljɛ̃\ masculin

  1. Partie la plus primitive du cerveau humain qui correspondrait à ce qui est nécessaire aux fonctions biologiques vitales, aux instincts, à la défense du territoire, à la résistance au changement, à la peur de l’autre, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cerveau reptilien »

De cerveau et reptilien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cerveau reptilien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cerveau reptilien sɛrvo rɛptiljɛ̃

Citations contenant le mot « cerveau reptilien »

  • Le cerveau reptilien nous expose au risque de l’inadaptation en visant la sécurité. France Bleu, Comment se préparer au mieux pour les concours, examens, et oraux en apprivoisant son stress
  • Avons-nous vraiment un cerveau reptilien? Qui est capable de détecter le champ magnétique terrestre ? De se déplacer tout en dormant ? Venez découvrir les capacités incroyables de ces cerveaux. , Semaine du cerveau 2022 - Animations - Activités & spectacles - Au programme - Cité des sciences et de l'industrie
  • Bruno Comby : Notre cerveau reptilien, le centre de contrôle de notre cerveau, gère les fonctions vitales de base, plus ou moins instinctives, souvent pulsionnelles, que sont l'alimentation, le sommeil et la reproduction. Ce sont les 3 sources de plaisir les plus fondamentales : manger, dormir et la sexualité. Notre cerveau reptilien, qui est la partie la plus centrale de notre cerveau gère ces trois aspects essentiels de notre vie. Il s’agit des trois piliers de notre santé et du bonheur ! La nutrition et la science du sommeil ont été le plus souvent considérées comme des branches distinctes de la médecine jusqu’à présent. A l’hôpital on trouve un service qui gère les troubles de la nutrition et un autre service distinct pour les troubles nerveux et du sommeil. En réalité dans notre organisme, les comportements à ces deux niveaux sont liés, l’équilibre de l’un conditionne étroitement l’autre. Il n’est donc pas surprenant qu’un déséquilibre sur l’une de ces grandes fonctions vitales puisse entrainer un déséquilibre sur l’autre. C’est ainsi qu’effectivement les troubles de l’alimentation, du sommeil et de la sexualité sont en partie interdépendants. Un manque de sommeil peut dérégler nos pulsions alimentaires, facilitant les comportements boulimiques, l’attirance vers le sucre, le grignotage et le cortège de maladies qui s’ensuit… La bonne nouvelle c’est qu’en agissant simultanément de manière bénéfique à ces différents niveaux pour les rééquilibrer, on pourra aussi retrouver plus facilement et plus rapidement la santé et le bien-être. Atlantico, Pourquoi ce que vous mangez impacte beaucoup plus votre sommeil que ce que vous croyez | Atlantico.fr
  • Il ne faut pas titiller un ours ! son cerveau reptilien est fruste, ne fait pas dans le détail ! Mediapart, Humour. Poutine/1%/Reptilien/Sexualité/« Se faire l’Ukraine » ! | Le Club
  • Alcool, anxiolytiques, écrans, jeux vidéo : les périodes de confinement n’ont rien arrangé à nos addictions. La source de celles-ci, d’un point de vue neurologique, nous plonge dans la partie la plus ancienne de notre encéphale, aussi appelé cerveau reptilien. On y trouve le circuit de la récompense, alimenté par une molécule, la dopamine. Libérée lors d’expériences plaisantes, celle-ci nous incite à les reproduire inlassablement, quitte à nous en rendre dépendants. Pour sortir de ce cercle vicieux, le psychologue et ancien éducateur Didier Pleux suggère de redonner toute sa force au cortex, la partie la plus récente de notre cerveau. « C’est notre capacité à penser nos émotions et à réguler nos demandes de jouissance immédiate qui peut nous sauver de cette prégnance reptilienne », écrit-il. Sa démarche est inspirée par les approches cognitives et comportementales. Il invite à s’entraîner mentalement à renoncer au principe de plaisir, à s’autocontraindre, à consommer avec modération avant que le manque devienne viscéral. Pour D. Pleux, c’est avant tout une question d’éducation. Les enfants qui ont appris dès leur plus jeune âge à composer avec des frustrations y arriveraient mieux plus tard. Les enfants rois auraient plus de risques de développer des conduites addictives à l’âge adulte. Mais pour l’auteur, il est possible d’acquérir cette mécanique à tout âge, y compris lorsqu’on a été confronté à des conduites addictives. Il évoque comme exemple les personnes alcooliques, à qui, pourtant, on prédit depuis fort longtemps une rechute immédiate au premier verre repris. Mais D. Pleux prétend que certains sont capables de regoûter au plaisir d’un verre d’alcool tout en résistant à l’appel reptilien d’en prendre un second. Comment font-ils ? Ils se servent de leur cortex, affirme l’auteur, « pour s’autoconditionner à ne pas récidiver en réfléchissant aux risques liés à une rechute ». Un effort titanesque mais non insurmontable, veut croire l’auteur. Sciences Humaines, Comment échapper à la dictature du cerveau reptilien
  • Mais les hivers d’antan peuvent porter au déphasage perceptif. Un cerveau reptilien, fût-il armé d’un casque nucléaire, n’est pas forcément bon prévisionniste. Poutine a commis au moins quatre erreurs d’anticipation : sur la résistance du peuple ukrainien, sur la faculté de Zelensky à se transformer en Churchill ruthène, sur la réactivité mondiale des démocraties, voire sur une éventuelle sédition interne, car il est possible qu’en attaquant Kiev il fabrique des Navalny. Et l’on ne peut qu’être sensible aux témoignages des Ukrainiens diffusés par les télévisions : nombre d’entre eux parlent un français exempt d’anglicismes, faisant écho à celui dans lequel Voltaire écrivait à Catherine II de Russie.  La Règle du Jeu, Marc Lambron, La nymphe Europe a enfilé une doudoune pour arriver à Kiev - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Parmi les notions qui circulent indûment dans l’espace public, celle de cerveau reptilien est exemplaire. Sébastien Lemerle, sociologue, en retrace le cheminement, de son apparition à nos jours, ainsi que les usages qui en sont encore faits. Sciences Humaines, Le cerveau reptilien
  • L’homo sapiens « normal » vit toujours sous la dépendance du cerveau reptilien ! De l’instinct de survie ! Des pulsions sexuelles fondamentales dans le processus de reproduction ! De manques divers ! (Pédophilie, Inceste, etc. !) Mediapart, Humour.  Mon/nos génomes si différencient de ~1 % ! MAIS ! | Le Club
  • Grâce à cette découverte des trois cerveaux de McLean, nous pouvons enfin comprendre pourquoi, lorsque nous nous acharnons à vouloir faire raisonner et à mettre en mouvement nos interlocuteurs, nous n'y arrivons pas. C'est impossible si nous ne les avons pas rassurés (cerveau reptilien) et touchés (cerveau limbique) avec des émotions positives avant. Vous comprenez certainement mieux pourquoi votre présentation ou rendez-vous de la semaine dernière n'a pas vraiment marché, alors que vous l'aviez si bien préparée et que vous maîtrisiez votre sujet. Il y aura de fortes chances pour que l'explication se trouve  du côté des émotions (pas assez positives et rassurantes) que vous avez suscitées et non pas du côté de vos compétences ou savoir-faire (néocortex).  Les Echos Executives, Pitch : séduire les trois cerveaux, Efficacité personnelle
  • C'est génial, très utile. Mais les parties fondamentales du cerveau, d'où proviennent ces zones complexes (le néocortex), sont toujours là, elles font ce qu'elles ont toujours fait, ce que certains appellent le cerveau reptilien. BBC News Afrique, Science: pourquoi notre cerveau nous sabote-t-il parfois ? - BBC News Afrique
  • L'entreprise lilloise est la seule au monde à être en mesure de capter l'activité du cerveau reptilien, responsable de toutes les réponses non-réfléchies du cerveau. "On l'appelle également sous-cortex. C'est la partie du cerveau qui est responsable de la réponse à la douleur", explique Fabien Pagniez. L'appareil développé par Mdoloris a bénéficié du fruit de 23 années de recherche menées par le laboratoire Inserm du CHU de Lille.  Europe 1, Santé : la technologie inédite d'une entreprise française pour mesurer la douleur
  • L’analyse du cerveau reptilien (tout comme la psychanalyse, d’ailleurs) fournit en revanche d’excellents ingrédients pseudo-scientifiques pour justifier de coûteux mandats de marketing ou de publicité. L’actualité, Où est le cerveau reptilien de Clotaire Rapaille ? | L’actualité
  • 1) Il y a ceux qui ont un cerveau imprégné par l’instinct de survie géré par le cerveau reptilien. Mediapart, Humour. Une différence fondamentale entre les homo sapiens ! | Le Club
  • Le cerveau reptilien n'existe pas rts.ch, Durant la nuit, le cerveau fait le tri des informations de la journée - rts.ch - Sciences-Tech.
  • Quand l'intelligence préfrontale n'est pas en accord avec une pensée ou action provenant des territoires automatiques, ce conflit intérieur semble détecté par le cerveau reptilien et traité comme un signal de danger. Comme, lui, le reptilien n'est pas refoulable, car il n'a pas de mémoire ; il constitue selon nous la partie émergée de ce conflit caché. Futura, Un nouveau modèle : les quatre cerveaux, centres décisionnels | Dossier
  • Chacune de ces catégories de question ont pour objectif de mener le prospect par la main à travers un cheminement psychologique qui lui fera acheter un produit. Et dans ce processus, il est nécessaire de prendre en compte la nature irrationnelle de la décision. Et, plus particulièrement, du rôle du cerveau reptilien comme décideur d'un achat. https://www.actionco.fr/, Le SPIG, une méthode pour vendre 17% de plus et ne plus générer d'objections
  • Que se passe-t-il lorsque nous achetons ? Une discipline se charge de répondre à cette question : le neuromarketing. Il a ainsi identifié une cible privilégiée : le cerveau reptilien, le plus primitif, celui où siège l’instinct de survie et de fuite, mais aussi le plaisir et la peur. France Culture, Consommateurs : nous sommes manipulés
  • L’instinct du chasseur-cueilleur, toujours présent dans le cerveau reptilien du Périgordin, l’entraîne dans les bois dès les premiers jours de l’automne à la recherche des cèpes. Sur les marchés et dans les bistrots de campagne, un cri de ralliement résonne alors ... SudOuest.fr, Dordogne : les cèpes dans les bois et sur les marchés
  • Avec Didier Pleux, Psychologue, psychothérapeute et auteur de plusieurs ouvrages, dont « On aime comme on a été aimé » avec Brigitte Lahaie - Éditions La Musardine et de « Comment échapper à la dictature de notre cerveau reptilien » - Editions Odile Jacob Actualités et émissions (direct live, vidéo, podcast), Brigitte Lahaie Sud Radio, Aimer sans peur animé par Brigitte Lahaie ...
  • Notre cerveau serait divisé en trois parties: le cerveau reptilien, responsable des comportements primitifs (se nourrir, se reproduire, combattre), le cerveau limbique, centre des émotions, et le néocortex, siège de la pensée. Cette théorie forgée par le neurophysiologiste américain Paul MacLean au début des années 1960 a connu un succès mondial. Mettant d’accord les neurologues et les psychanalystes, ce modèle permettait d’expliquer la complexité de l’homme, écartelé entre ses instincts archaïques, ses émotions et son intelligence. Las! Ce schéma très consensuel est tout simplement faux. Depuis les années 1970, la théorie a été démontée par les neuroscientifiques: notre cerveau ne peut être ainsi compartimenté. Bien au contraire, toutes les aires cérébrales sont interconnectées. , «On n’utilise que 10% de nos capacités»: 15 idées reçues sur le cerveau 
  • Cette théorie est obsolète. Le cerveau reptilien était censé être celui des automatismes ; plus on avançait dans le développement, plus on avait des raisonnements délibératifs. Or il semble admis aujourd’hui que ce soit l’inverse : les automatismes sont une acquisition tardive, stockés dans le cortex, tandis que les structures «  primitives  » sont chargées du travail délibératif. C’est un processus lent, par essais et erreurs ; il favorise les comportements qui sont récompensés et élimine les autres. Ce qui donne cette richesse de comportement chez les primates, c’est cette capacité à automatiser des modules élémentaires pour les assembler ensuite en chaînes plus complexes. Charlie Hebdo, Thomas Boraud, neurobiologiste : "le cerveau n'est pas fait pour être rationnel" - Charlie Hebdo
  • Ce programme, qui tel un virus intoxique le monde, est exactement celui que produit notre cerveau reptilien. Cette programmation a rendu possible durant des centaines de milliers d’années notre survie et notre succès. Mais aujourd’hui, ayant trop bien réussi, elle nous conduit droit à notre perte. La Suisse et le monde, Comment enrayer la montée de l’extrême-droite – ou comment remettre à sa place le cerveau reptilien – La Suisse et le monde
  • Au cerveau reptilien même, pourrait-on dire, comme lorsque s'ouvre la chasse aux pois, ravivant nos "souvenirs génétiques ancestraux de chasseurs-cueilleurs" ou que le "cheboucle", à grand renfort de langoureuses lapées, nous invite à une jouissive régression enfantine. , Performance: idées comestibles pour estomacs curieux, la savoureuse émulsion d'"Encatation"
  • Valérie Pécresse insiste ainsi sur la crédibilité de son projet et sa capacité à mettre en oeuvre des réformes. Elle ne joue pas la carte de la séduction comme Emmanuel Macron en 2017. Mais le peut-elle ? Un cadre de sa campagne en doute : "Une femme qui séduit va être associée à une femme de mauvaise vie dans le cerveau reptilien de certains. Mais son approche peut asseoir sa crédibilité."  LExpress.fr, Valérie Pécresse : son statut de femme-candidate est-il un atout ou un handicap ? - L'Express
  • La Chine n’est pas le seul prédateur – la Russie en est un autre mais avec le PIB de l’Italie, sa capacité de nuisance est bien plus limitée. Cette remarque du sinologue Jean-Pierre Cabestan, directeur du département de science politique de l’Université baptiste de Hong Kong, donne le ton. Prédateur n’est pas le mot le plus positivement connoté de notre langue ! Parlant immédiatement à notre cerveau reptilien, il est précédé par son cortège de menaces et de peurs qui nous hantent sous les figures du rapace, du grand requin blanc, du T-rex ou de Sherkan du ‘Livre de la jungle’. À moins qu’on ne pense aussitôt aux tueurs en série et autres prédateurs sexuels. Le nouvel Economiste, Faut-il avoir peur de la Chine ? | Le nouvel Economiste
  • L’auteur et conférencier américain Seth Godin a parlé de ce phénomène dans l’un de ses billets de blogue. Il y indique que «le cerveau reptilien est responsable de la shenpa». Selon le concept concocté par le neuroscientifique américain Paul MacLean, la partie «primitive» de notre cerveau – en charge de nos réflexes, notamment ceux concourant à la préservation de soi – s’enclenche dès lors que nous sommes confrontés à une «peur intense». Et cela peut nous faire perdre les pédales, comme nous livrer à la «shenpa». , Quand les mots de la boss deviennent des maux... | LesAffaires.com
  • Dans la continuité, « Le Bug Humain » projette une lumière crue sur les mécanismes cérébraux que manipulent si bien les gourous du web. Publié par le docteur en neuroscience Sébastien Bohler, l’ouvrage explore les tréfonds psychiques et même chimiques de notre inconscient. Il démontre comment le « circuit de la récompense » cérébrale s’est retourné contre nous. Au centre de notre cerveau, dans sa partie la plus ancienne qu’on surnomme « cerveau reptilien », se trouve le striatum. C’est le grand ordonnateur de nos réflexes et comportements primaires, les gestes les plus anciens de l’espèce humaine, ceux qui nous ont permis de survire. Manger, se battre, se reproduire : par sélection naturelle au fil des millénaires, ont prospéré ceux des Homo Sapiens dont les sens étaient les plus aiguisés. Aujourd’hui, explique l’auteur, ce programme au cœur du cerveau s’est mis à bugger, d’où le titre du livre. Car les conditions d’existence évoluent bien plus vite que la biologie. Utiles dans un milieu de pénurie les impératifs du striatum n’ont pas su s’adapter à l’âge de l’abondance industrielle. Notre cerveau profond n’est pas programmé pour l’autodiscipline : rien ne jugule sa fringale de nourriture, de pouvoir, de sexe ou d’image. D’où l’actuelle épidémie d’obésité, la boulimie de web et d’achats compulsifs, d’où encore le succès planétaire des sites pornographiques, le surendettement consumériste des ménages etc. Et d’où encore, sur le plan de l’environnement, l’incapacité de presque tous les pays du monde à baisser leur niveau d’émissions carbone… C’est ce qu’ont compris les programmateurs et marketeurs du web qui sollicitent sans cesse nos instincts inconscients, et c’est aussi ce que déplore Sébastien Bohler pour démontrer en quoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète. , Dans le cerveau des pollueurs
  • Ces heuristiques, qui font partie de notre cerveau reptilien, sont nées de l'expérience. BBC News Afrique, Pourquoi les femmes ont-elles aussi des préjugés sexistes (et comment les éviter) - BBC News Afrique
  • Une équipe internationale avec participation genevoise a découvert que la constitution d'un cerveau reptilien ou de mammifère ne dépend que de l'expression de trois gènes. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell. , UNIGE: reptilien ou mammifère, un cerveau sur commande - RFJ votre radio régionale
  • Ce cosmétique souligne pourtant aisément la féminité, à petit prix. Car malgré les efforts insistants de la Team Progrès, le rouge reste un apparat féminin. Il simule l’afflux de sang dans les muqueuses au moment de l’ovulation, indiquant la disponibilité sexuelle de la femme qui l’arbore. Cela envoie au cerveau reptilien de monsieur le signal qu’il y a peut-être moyen d’avancer ses pions. Pour les femmes surmenées, il détourne aussi le regard de mirettes fatiguées, mal camouflées par les quatre couches d’anticerne (une couche par heure de sommeil zappée). […] L'Incorrect, Calibre rouge - L'Incorrect
  • Comment expliquer ce phénomène, quasiment miraculeux ? Votre phobie a pour origine un événement, le plus souvent survenu dans la petite enfance, qui s’est imprimé dans votre cerveau reptilien (lequel se distingue du cortex rationnel et du cerveau limbique, siège des émotions). Cet événement peut être un accident, une perte de connaissance, une agression... Or, le principe de base de la méthode est de laisser la mémoire du moment traumatique revivre à l’intérieur de vous. Votre cerveau reptilien, le plus primitif, qui ne réagit qu’aux sensations, fait, à partir d’une ancienne expérience, une nouvelle expérience, mais sans perte de connaissance ou dommage physique. Le fait que la fin de l’histoire soit heureuse efface la réaction mécanique de peur. Comme l’événement revécu n’est plus associé à une souffrance, le cerveau reptilien arrête définitivement « de sonner l’alarme ». Il n’a plus aucune raison de vous dire : attention danger ! Les Echos Executives, Angoisses : prenez quelques minutes pour vaincre vos peurs, Efficacité personnelle
  • Vous êtes à une soirée. Instinctivement, votre cerveau reptilien, le plus archaïque, repère parmi les invités ceux et celles qui titillent votre intérêt. Votre regard pétille, votre corps frétille. Vous n’en êtes pas encore à la présentation formelle que vos sens frémissent déjà à la perspective de cette nouvelle alliance. C’est que l’être humain est un animal social qui a besoin de liens pour alimenter son affection et sa réflexion. Le Temps, La rencontre, la meilleure manière d'être soi - Le Temps
  • Zemmour stimule le cerveau reptilien , il cherche à déclencher des réflexes hérités des dinosaures . Avec lui on recule de 65 millions d'années . ladepeche.fr, Présidentielle 2022 : Eric Zemmour a réuni ses partisans à son QG de campagne lundi soir - ladepeche.fr
  • Au XXème siècle, il fut une bibliothèque géante. Avec l’arrivée du e-commerce il devint une foire, puis une foire d’empoigne sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, le chinois TikTok capture une audience massive, accro au flux continu de spots vidéo excitant le cerveau reptilien. Nous touchons une limite. Riche mais menacé, Facebook veut nous faire basculer vers un « nouvel internet ». IT for Business, Métavers : quel futur pour internet ?
  • La théorie du cerveau triunique représente trois cerveaux distincts apparus successivement au cours de l’évolution de l'espèce humaine : un cerveau reptilien, puis un cerveau paléomammalien (apparenté au cerveau limbique) et enfin un cerveau néomammalien (apparenté au néocortex). Mediapart, La théorie des 3 cerveaux de MacLean est-elle dépassée ou exploitable? | Le Club
  • Néanmoins l'espèce humaine a une particularité. "Notre cerveau limbique, qui correspond au cerveau reptilien, émotionnel, est à maturité au moment de la naissance", explique le docteur en psychologique. "Le petit humain va ressentir toute la gamme des émotions. Il va découvrir d'autres émotions sociales, culturelles au fur et à mesure de sa croissance mais toutes les émotions de base, il peut les sentir dès le moment de sa naissance." L'environnement familial, culturel influence les émotions, surtout la manière dont la personne peut les vivre ou les exprimer. Europe 1, Utilité des signaux, pensée positive… Cinq questions autour des émotions et de leur gestion
  • mon cerveau reptilien (responsable de la survie) n'arrête pas de me hurler dans la tête: "bordel Bourne, reveille toi et fout leur la raclée qu'ils méritent !!!" lol EcranLarge.com, Stillwater : Matt Damon veut péter la gueule des marseillais dans la bande-annonce
  • On nie a la base la "théorie du cerveau triunique" et en particulier le "cerveau reptilien", et pourtant, la plupart de nos comportements en société en dependent, que ce soit pour acheter un pot de confiture ou établir des contacts avec des atomes crochus. Ce n'est plus qu'une joute intellectuelle entre, à terme, des "cerveaux dans des cuves". Le Point, Phébé – Pourquoi les réseaux sociaux n'ont rien inventé - Phebe | Le Point
  • Face à une difficulté, le cerveau cherche à faire des généralisations, à tirer des lois pour se mettre en pilote automatique. Le stress est alors un signal d'alarme qu'envoie le cerveau adaptatif - le plus évolué - au cerveau reptilien - le plus réactionnaire, pour lui demander de changer ce que l'on fait d'habitude. Il faut développer un esprit d'agilité, qui va nous permettre de voir la difficulté non pas comme une catastrophe, mais comme une occasion d'évoluer. actu.fr, Coach dans l'Orne, Sophie Laleman apprend à transformer les difficultés en opportunités | Le Journal de l'Orne
  • Le cerveau, s'il est à l'origine de nos comportements, de l'adaptation de toutes les espèces à leur environnement (cerveau reptilien, cerveau limbique, hypoccampe), de leur survie, est maintenant en danger! Le HuffPost, 7 manières dont la pollution attaque votre cerveau | Le HuffPost
  • Bien fol est qui se fie au fameux dicton, bien ancré dans notre cerveau reptilien de Terriens du XXIe siècle. Si le réchauffement climatique adoucit la moyenne des températures, en Europe et dans l'Hexagone, jusqu'à la fin mai, l’hiver n'est pas une affaire définitivement classée. SudOuest.fr, Météo : les Saints de glace sont de retour ! Mais de quoi s’agit-il ?
  • A l'inverse du cerveau supérieur - qui gère l'intellect - et du cerveau limbique - qui ressent les émotions -, le cerveau reptilien n'a pas d'affect, de réflexion ou de langage. Il ne connait que deux états : danger de mort ou sécurité. Impossible donc de lui « expliquer » qu'il n'y a aucun danger face à des araignées, ou de le conditionner à ressentir des émotions positives en leur présence pour traiter une phobie, comme le font beaucoup de thérapies. Il faut au contraire lui « montrer » que le danger est écarté et qu'il peut cesser de donner l'alerte chaque fois qu'il se trouve confronté à l'élément phobique. Topsante.com, Peurs, angoisses, phobies : comment s'en débarrasser ? - Top Santé
  • Les élections présidentielles exacerbent ce qu’il y a de moins beau dans la nature humaine, ce qu’il y a de plus vil même: l’envie, la vanité, le mensonge, l’hypocrisie, la suffisance, la prétention, la haine, le mépris, l’arrogance, l’orgueil, la duplicité, la fausseté, la tromperie, la morgue. Elles ne mettent plus en scène des hommes retenus par les habituelles valeurs humanistes mais des bêtes féroces qui troquent le cortex des gens bien élevés pour le cerveau reptilien des bêtes préhistoriques. Celui qui gagne est la plupart du temps le crocodile le plus cinglé…   Tribune Juive, Michel Onfray. Le Miroir aux alouettes - Tribune Juive
  • Pour observer comment la stimulation visuelle et auditive fonctionne dans le cerveau reptilien, une équipe dirigée par Felix Ströckens, du département de biopsychologie de l’Université Ruhr de Bochum (Allemagne), a entrepris de scanner à l’IRM les cerveaux du crocodile du Nil (Crocodylus niloticus). Une première pour un animal à sang froid. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Proceedings of the Royal Society B. Inutile de dire que l’expérience n’était pas simple et sans périls, obligeant les scientifiques à s’adapter en conséquence. Sciencepost, Pourquoi des chercheurs ont-ils mis un crocodile dans un appareil d'IRM et joué de la musique classique ?
  • Du jour au lendemain, le management par le seul prisme de la performance individuelle s’est révélé inadapté. La distanciation physique des équipes a progressivement permis l’émergence du manager empathique. Le travail à distance impose de passer d’une logique de contrôle, encore trop inscrite dans le cerveau reptilien des entreprises, à un management par la confiance. Avec la distance, les collaborateurs se sont adaptés et ont découvert une nouvelle forme d’autonomie dans la gestion de leurs tâches. Le management doit accompagner cette nouvelle réalité. Les Echos, Opinion | Pour une entreprise post-Covid bienveillante | Les Echos

Images d'illustration du mot « cerveau reptilien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Cerveau reptilien

Retour au sommaire ➦

Partager