La langue française

Céphalique

Sommaire

  • Définitions du mot céphalique
  • Étymologie de « céphalique »
  • Phonétique de « céphalique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « céphalique »
  • Citations contenant le mot « céphalique »
  • Traductions du mot « céphalique »

Définitions du mot « céphalique »

Trésor de la Langue Française informatisé

CÉPHALIQUE, adj.

A.− [Sert d'adj. à tête] ANAT. Relatif à la tête. Artère, veine céphalique (ou, absol., céphalique). :
Chez les insectes supérieurs, une concentration céphalique des ganglions nerveux va de pair avec une extraordinaire richesse et précision des comportements. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 167.
SYNT. Ganglion, glande, région céphalique; extrémité, souffle céphalique; douleur céphalique.
Spécialement
1. ANTHROPOL. Indice céphalique. Rapport entre la largeur et la longueur du crâne, permettant de caractériser les différents groupes de race humaine (cf. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum., 1921, p. 278).
2. CONCHYLIOLOGIE. Charnière céphalique. Charnière située près de la tête d'un mollusque à coquille bivalve.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. du xixesiècle.
B.− [Sert d'adj. à céphalée] THÉRAPEUTIQUE. Propre à soigner diverses affections de la tête. Huile, plante, poudre, remède céphalique.
Prononc. et Orth. : [sefalik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1314 (H. de Mondeville, La Chirurgie, 287, éd. A. Bos, 1897, I, p. 85 : [vaine] cephalique). Empr. au b. lat. cephalicus « qui concerne la tête », « spécifique de la tête, en parlant d'un remède », rare avant le lat. médiév., lui-même empr. au gr. κ ε φ α λ ι κ ο ́ ς « id. ». Bbg. Sigurs 1963/64, p. 55, 269.

Wiktionnaire

Adjectif

céphalique \se.fa.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a rapport à la tête.
    • Toutes les parties de l’oranger, excepté les racines , sont fortifiantes, céphaliques , stomachiques, cordiales, anti-septiques; les fleurs sont d'un fréquent usage , et les fruits sont très-sains lorsqu'ils sont bien mûrs. — (Georges Louis Marie Dumont de Courset, Le botaniste cultivateur, Paris : chez J. J. Fuchs, an X, vol.2, p.805)
    • Souffle céphalique, Léger souffle que l’on constate chez un nouveau-né.
    • Artère céphalique, Autre nom de l’Artère carotide.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CÉPHALIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui a rapport à la tête. Souffle céphalique, Léger souffle que l'on constate chez un nouveau-né. Artère céphalique, Autre nom de l'Artère carotide.

Littré (1872-1877)

CÉPHALIQUE (sé-fa-li-k') adj.
  • Terme de médecine. De la tête, propre à la tête.

    Remèdes céphaliques, remèdes qui sont propres à guérir les maladies de la tête regardées comme nerveuses : ce sont des antispasmodiques.

    Terme d'anatomie. Veine céphalique, et, substantivement, la céphalique, une des veines du bras, ainsi nommée parce qu'on croyait que la saignée, pratiquée à cette veine, agissait sur la tête.

    Terme de zoologie. Charnière céphalique, charnière d'une coquille bivalve, qui est située à l'extrémité où se trouve la tête de l'animal.

HISTORIQUE

XVIe s. Es affections internes de l'œil faut ouvrir la veine cephalique, Paré, IV, 6. Après on y doit mettre dessus des pouldres cephaliques, comme racines d'iris de Florence…, Paré, VIII, 4. [Préparations] cephaliques ou capitales, c'est à dire de la teste, Paré, XXV, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CÉPHALIQUE, adj. (en Anatomie.) se dit d’une veine située à la partie externe du bras. Voyez Bras.

La veine céphalique est une branche de l’axillaire ; elle s’unit peu après sa naissance avec la petite céphalique qui descend de la veine soûclaviere ou de la jugulaire externe ; elle passe entre les tendons du muscle deltoïde & grand pectoral, & descend tout le long du bord externe de la portion externe du biceps. Voyez Jugulaire, Deltoïde, &c. (L)

Céphalique, adj. (Medecine.) remede propre pour les maladies de la tête. Ce mot est tiré du Grec κεφαλὴ, tête.

On donne ordinairement ce nom aux remedes qui sont propres à calmer la trop grande vivacité du sang, l’irritation & la tension des fibres, d’où proviennent l’irrégularité dans la distribution des esprits, le délire, les spasmes, les convulsions, la frénesie, & autres accidens de cette espece.

On met au rang des céphaliques tous les remedes qui temperent l’agitation des esprits par leurs exhalaisons agréables ; tels sont les fleurs de primevere, de tilleul, de sureau, de violettes, de lis des vallées ; enfin les substances balsamiques dont on a donné l’usage en infusion, en decoction, ou en poudre.

Lorsque l’on fait prendre les céphaliques en sternutatoires, on a dessein d’irriter légerement une branche de la cinquieme paire des nerfs, qui unie avec une pareille branche de la sixieme, se répandent dans toutes les cavités de la face, & sont humectées par la membrane pituitaire ; cette espece de convulsion excite l’évacuation de la mucosité qui s’y separe, & soulage par ce moyen dans les cas où son trop grand épaississement ou sa trop grande quantité est nuisible. Voyez Sternutatoire. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « céphalique »

Du bas latin cephalicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Κεφαλιϰὸς, de ϰεφαλὴ, tête. Le radical du mot grec ϰεφ est le même que celui du mot latin caput (voy. CHEF).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « céphalique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
céphalique sefalik

Évolution historique de l’usage du mot « céphalique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « céphalique »

  • Les bénévoles ont pourtant sorti les grands moyens : talkie-walkie, lunettes et caméra infrarouge pour des traques nocturnes, parfois même sous la pluie. Mais Pixar sait déjouer les stratégies humaines et change de quartier sans prévenir. L’emploi d’une fléchette anesthésiante a été évoqué, mais Pixar aurait tôt fait de filer sans demander son reste, avant de piquer un roupillon dans un endroit connu de lui seul. Un vrai casse-tête. Au point qu’une réunion extraordinaire a été programmée ce jeudi 18 juin afin de définir la méthode à employer pour libérer Pixar de son applique céphalique. , Culture - Loisirs | Des bénévoles se mobilisent pour sauver le chat Pixar
  • Une naissance « sous coiffe céphalique » a eu lieu au Brésil. Ce phénomène rare ne concerne qu’une femme sur 80 000 dans le monde. Journal L'Union, Brésil : un bébé né sous coiffe céphalique
  • Souvent facile à ponctionner avec son trajet rectiligne et sa localisation reproductible, la veine céphalique est régulièrement utilisée par les professionnels infirmiers. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Infirmiers, infirmières, évitons la "veine de l'anesthésiste" ! - Actusoins actualité infirmière
  • Dans la situation d’un retour à une présentation céphalique, la grossesse pourra suivre son cours normal. INSPQ, Accouchement du siège | Information périnatale | INSPQ
  • La céphalée est une douleur de l’extrémité céphalique, autrement dit de la tête. Les méninges sont les enveloppes qui entourent le cerveau, le cervelet et la moelle épinière. La plus externe est la dure-mère et il existe en dessous une plus fines, l’arachnoïde. Une « aura » est un phénomène neurologique transitoire qui précède ou accompagne une migraine. www.pourquoidocteur.fr, Maux de tête : une céphalée inhabituelle doit interpeller - Pourquoi Docteur
  • 96 % des bébés se présentent en position céphalique, c’est-à-dire la tête en bas. Les 4 % restant se présentent soit en siège complet, c’est-à-dire avec les pieds sous les fesses, soit en siège décomplété, avec les pieds devant la tête et les fesses en premier. Femme Actuelle, Bébé en siège : les méthodes pour l’aider à se retourner : Femme Actuelle Le MAG
  • La coiffé céphalique est en fait la partie de la poche des eaux qui recouvre la tête du bébé. Depuis la nuit des temps la coiffe céphalique est considérée comme un gri-gri. Les sages-femmes romaines les volaient souvent pour les revendre à des avocats. Ces poches étaient censées leur faire gagner les procès les plus disputés. NeozOne, Phénomène rare, une femme accouche d'un bébé encore dans la poche des eaux - NeozOne

Traductions du mot « céphalique »

Langue Traduction
Anglais cephalic
Espagnol cefálico
Italien cefalico
Portugais cefálica
Source : Google Translate API
Partager