La langue française

Cataphracte

Définitions du mot « cataphracte »

Trésor de la Langue Française informatisé

CATAPHRACTE1, subst. fém.

A.− HIST. MILIT. (ANTIQ.). Armure des cavaliers et parfois des chevaux, faite de toile ou de peau recouverte de lames de métal disposées en écailles, en usage en Orient puis chez les Grecs et les Romains.
Rem. Masc. ds Littré, Guérin 1892 et Quillet 1965; fém. ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. Lang. fr. et Rob.
B.− MAR. ANC. Grand vaisseau de guerre à rames, ponté et cuirassé de bois épais, en usage chez les Grecs et les Romains :
Certains de ces navires [de guerre de la Rome antique] étaient de lourdes et puissantes cataphractes, mais la plupart consistaient en birèmes et trirèmes. P. Rousseau, Hist. des transp.,1961, p. 105.
Prononc. : [katafʀakt]. Étymol. et Hist. I. xives. antiq. masc. « cotte de mailles du cavalier » (Flave Vegece, I, 20 [traduit le lat. cataphractes cf. TLL s.v.] ds Gdf. Compl.). II. 1751 antiq. « long vaisseau de guerre recouvert d'un pont » (Encyclop. t. 1). I empr. au lat. cataphracta, -ae fém. « sorte d'armure faite de lames de fer ou de bandes d'un cuir très dur » et « soldat revêtu d'une armure » et formé sur le gr. κ α ́ τ α ́ φ ρ α κ τ ο ς « protégé par une armure » (cf. aussi le gr. κ α τ α φ ρ α ́ κ τ η ς « armure, cotte de mailles »). II empr. au gr. κ α τ α ́ φ ρ α κ τ ο ς au sens de « muni de plats-bords (en parlant d'un vaisseau) ».

CATAPHRACTE2, adj. et subst. masc.

HIST. MILIT. (ANTIQ.)
A.− Adj. [En parlant d'un soldat] Qui est revêtu d'une cataphracte :
Par précaution contre les éléphants, Mâtho institua un corps de cavaliers cataphractes, où l'homme et le cheval disparaissaient sous une cuirasse en peau d'hippopotame hérissée de clous; ... Flaubert, Salammbô,t. 2, 1863, p. 5.
B.− Emploi subst. masc. Soldat portant la cataphracte1*.
Rem. La docum. atteste dans le même sens cataphractaire. Une sorte d'aventurier du carnage tenant à la fois du prétorien, du cataphractaire et du brigand calabrais (Bloy, Journal, 1903, p. 179).
Prononc. : [katafʀakt]. Étymol. et Hist. 1751 subst. antiq. cataphracte « cavalier armé » (Encyclop. t. 1). Empr. au lat. class. cataphractus, adj. au sens de « armé, recouvert d'une armure » attesté comme subst. désignant un cavalier armé et empr. au gr. κ α τ α ́ φ ρ α κ τ ο ς « couvert, protégé, en armure ». Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

cataphracte \ka.ta.fʁakt\ féminin

  1. (Antiquité) (Armement) Armure équipant la cavalerie lourde, constituée d’écailles de corne, de bronze ou de fer reliées entre elles par un lacet et cousues ensuite sur un vêtement.
    • Dans ces rues bordées de maisons à la mode grecque et latine, personne ne s’étonnait de voir, gardant le pays et circulant partout, des légionnaires nés en Syrie ou en Égypte, de la cavalerie cataphracte recrutée chez les Thessaliens, des troupes légères arrivant de Numidie, et des frondeurs baléares. — (Joseph Arthur de Gobineau, Essai sur l’inégalité des races humaines, Livre Cinquième : Civilisation européenne sémitisée, 1853)
  2. (Antiquité) (Militaire) Cavalier portant cette armure.
  3. (Par extension) Bandage en cuirasse pour le tronc du corps.
  4. (Antiquité) (Navigation) Navire de guerre grecque ayant un éperon à l’avant et un pont couvert pour protéger les rameurs.
    • Les navires représentés sur les vases grecs sont de deux types, l'un bas sur l'eau et non ponté, dit aphracte, et l'autre possédant un pont pour la protection des rameurs et pour l'évolution des hoplites, appelé cataphracte ; dans les deux cas l'éperon est présent. (Jean Pagès; Les armes navales de l'antiquité et leur emploi tactique).
  5. (Ichtyologie) Cottus cataphractus, poisson de mer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CATAPHRACTE (ka-ta-fra-kt') s. m.
  • Nom d'une armure de fer qui couvrait le corps tout entier, et qui, en usage d'abord chez les Asiatiques, passa chez les Grecs et les Romains.

    Nom d'un vaisseau de guerre chez les anciens, long et ponté.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cataphracte »

Du latin cataphracta (« cotte de maille »). Dérivé du grec κ α τ α φ ρ α κ τ ο ς ("cuirassé, fortifié").
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. CATAPHRACTÉ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cataphracte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cataphracte katafrakt

Évolution historique de l’usage du mot « cataphracte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cataphracte »

  • En français, on le nomme cordyle cataphracte ou zonure. Les Anglais lui préfèrent le terme d’Armadillo girdled lizard, armadillo signifiant tatou en français. Son nom scientifique est ouroborus cataphractus. Ce lézard, qui semble avoir inspiré toutes les représentations de dragons de par le monde, est une espèce endémique de l’Ouest de l’Afrique du Sud. Une espèce menacée. Franceinfo, Le cordyle, lézard au look de dragon, menacé en Afrique du Sud
  • Je vais attendre que les gens essuient les plâtres avant de l’acheter. Comme ça au moment où je débarquerait sur le jeu, les devs auront mis un coup de polish pour faire briller la cataphracte. Ça sera glorieux! , L'accès anticipé de Mount & Blade II : Bannerlord débutera finalement un jour plus tôt - Actu - Gamekult

Traductions du mot « cataphracte »

Langue Traduction
Anglais cataphract
Espagnol catafracto
Italien catafratto
Allemand kataphrakt
Chinois 白内障
Arabe كاتافراكت
Portugais cataphract
Russe катафракт
Japonais 白内障
Basque cataphract
Corse catapractula
Source : Google Translate API

Synonymes de « cataphracte »

Source : synonymes de cataphracte sur lebonsynonyme.fr

Cataphracte

Retour au sommaire ➦

Partager