La langue française

Catachrèse

Sommaire

  • Définitions du mot catachrèse
  • Étymologie de « catachrèse »
  • Phonétique de « catachrèse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « catachrèse »
  • Citations contenant le mot « catachrèse »
  • Traductions du mot « catachrèse »

Définitions du mot catachrèse

Trésor de la Langue Française informatisé

CATACHRÈSE, subst. fém.

RHÉT. Procédé qui étend l'emploi d'un terme au-delà de ce que permet son sens strict. ,,À cheval sur un mur`` (Mar. Lex. 1951) :
... la catachrèse est une métaphore dont l'usage est si courant qu'elle n'est plus sentie comme telle; ex. : les pieds d'une table, les ailes d'un moulin. Ling.1972.
En partic. Extension du sens d'un mot à une idée dépourvue de signe propre dans la langue : catachrèse p. méton. (cour « ensemble des courtisans »), catachrèse par synecdoque (bronze, « vase de bronze »), catachrèse p. métaph. (les ailes d'un bâtiment) [d'apr. P. Fontanier, Manuel des Tropes, Paris, Flammarion, 1968 (1830), p. 213].
Péj. Extension abusive : fil de fer de cuivre (Mounin 1974 s.v.).
Prononc. et Orth. : [katakʀ ε:z]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1557 (A. Fouquelin, Rhetorique françoise, 12 vods Hug. : Si vous dites un sacrilège, pour un larron, ce sera une Catachrese, et une Synecdoche : car l'espece est mise pour le genre). Empr. au lat. catachresis lui-même empr. au gr. κ α τ α ́ χ ρ η σ ι ς « abus » (Tebtunis Papyri 305 ds Liddell-Scott) d'où « emploi abusif d'un mot » (Aristote d'apr. Cicéron, ibid.). Fréq. abs. littér. : 6. Bbg. Rat (M.). Tropes et catachrèses. Vie Lang. 1961, pp. 141-142. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rom. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 368.

Wiktionnaire

Nom commun

catachrèse \ka.ta.kʁɛz\ féminin

  1. (Rhétorique) Figure de style qui consiste à détourner un mot de son sens propre pour exprimer une idée avec laquelle il a une certaine analogie.
    • Il se souvint tout à coup d'une vieille chronique où il avait, pour flétrir, stigmatiser, juvénaliser les comportements bourgeois, […] projeté le feu rouge des catachrèses les plus imprévues, des synecdoches les plus arbitraires, des antonomases les plus follement tirées par les cheveux, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 81-82)
  2. (Musique) Action de sauver une dissonance d’une manière dure, inusitée[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CATACHRÈSE. n. f.
T. de Rhétorique. Figure qui consiste à détourner un mot de son sens propre pour exprimer une idée avec laquelle il a une certaine analogie. Ferré d'argent, Aller à cheval sur un bâton sont des catachrèses.

Littré (1872-1877)

CATACHRÈSE (ka-ta-krè-z') s. f.
  • 1Trope par lequel un mot détourné de son sens propre est accepté dans le langage commun pour signifier une autre chose qui a quelque analogie avec l'objet qu'il exprimait d'abord ; par exemple, une langue, parce que la langue est le principal organe de la parole articulée ; une glace, grand miroir, parce qu'elle est plane et luisante comme la glace d'un bassin ; une feuille de papier, parce qu'elle est plate et mince comme une feuille d'arbre. C'est aussi par catachrèse qu'on dit : ferré d'argent ; aller à cheval sur un bâton. Poussez à Marcassus, poussez à Marcellus l'antithèse, l'hypotypose, la catachrèse, Courier, I, 120.
  • 2 Terme de musique. Dissonance dure et inusitée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « catachrèse »

Du latin catachresis, issu du grec ancien κατάχρησις, katakhrêsis (« emploi abusif »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Κατάχρησις, abus, de ϰατὰ, contre, et χρῆσις, usage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « catachrèse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catachrèse katakrɛs

Évolution historique de l’usage du mot « catachrèse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « catachrèse »

  • La catachrèse est une figure de style qui consiste à étendre la définition d'un mot pour que celui-ci englobe plus de sens. En informatique, que ce soit sur nos ordinateurs ou nos smartphones, nous y avons recours tous les jours. Frandroid, Catachrèse : quand nos PC et smartphones permettent de comprendre une figure de style
  • Et le "détail" de Le Pen, ce n'est pas une "catachrèse" ? Le Point, Affaire Bensoussan : une "catachrèse", pas une provocation à la haine - Le Point
  • C’est exactement ce que redoutait le philosophe George Steiner lorsqu’il évoquait la longue vie de la métaphore, parce qu’une métaphore, lorsqu’elle se transforme, devient une forme vide, une catachrèse comme on dit en rhétorique. Si l’on n’y prend garde la Shoah se transformera progressivement en catachrèse, une métaphore vidée de son contenu, un terme mort qui désigne tout et n’importe quoi et surtout désigne de moins en moins un événement réel et concret.  France Culture, La Shoah et le danger de la métaphore

Traductions du mot « catachrèse »

Langue Traduction
Anglais catachresis
Italien catacresi
Source : Google Translate API
Partager