La langue française

Carmagnole

Sommaire

  • Définitions du mot carmagnole
  • Étymologie de « carmagnole »
  • Phonétique de « carmagnole »
  • Évolution historique de l’usage du mot « carmagnole »
  • Citations contenant le mot « carmagnole »
  • Traductions du mot « carmagnole »
  • Synonymes de « carmagnole »

Définitions du mot carmagnole

Trésor de la Langue Française informatisé

CARMAGNOLE, subst.

HIST. CONTEMP. (Révolution fr.)
I.− Subst. fém.
A.− Veste étroite, à collet sur les épaules, revers courts, nombreux boutons, courtes basques, adoptée en particulier par les révolutionnaires. Veste en carmagnole (Procès instruit par le Tribunal Criminel du département de la Seine, ...,t. 1, 1801, p. 80).Spectateurs (...), en carmagnole percée, la pique sur l'épaule, ou les bras nus croisés (Chateaubriand, Essai sur la litt. angl.,t. 2, 1836, p. 152).
Rem. On peut rencontrer ce sens dans un cont. autre que celui de la Révolution de 1789. Cf. p. ex. P. Borel, Champavert, J. Barraou, le charpentier, 1833, p. 54.
B.− Chant et ronde révolutionnaires. Les neuf muses, seins nus, chantaient la Carmagnole (Hugo, Les Contemplations,t. 1, 1856, p. 52):
1. Dansons la Carmagnole, Vive le son, Dansons la Carmagnole, Vive le son du canon! L'Histoire de France par les chansons,1790-93, p. 101.
Expr. fig. Faire danser la carmagnole à qqn. Se débarrasser de quelqu'un, en particulier en le guillotinant; battre l'ennemi (cf. Balzac, Œuvres diverses, t. 1, 1850, p. 496).
C.− Écrit, discours révolutionnaire. Les carmagnoles de Barrère, (...) les hymnes de Marie-Joseph Chénier (A. France, Vie de Jeanne d'Arc,1908, p. XLVIII).
II.− P. méton., avec une nuance péj., masc. ou fém.
A.− Révolutionnaire fanatique portant la veste du même nom :
2. Soyez sûr qu'il [Robespierre] aurait préféré la collaboration des bourgeois tels que lui à celle des sinistres carmagnoles déchaînées par Danton. Bernanos, Les Grands cimetières sous la lune,1938, p. 122.
B.− Soldat républicain. Le 15, les « carmagnoles » assaillirent de front les troupes de Cobourg (G. Lefebvre, La Révolution fr.,1963, p. 381).
Rem. Dans l'ex. 2, le mot est au fém. Les dict. gén. l'attestent au masc. quand il désigne une pers. Selon Brunot t. 9, 1937, p. 993, il est, alors, parfois masculinisé dans son orth. carmagnol.
Prononc. et Orth. : [kaʀmaɳ ɔl]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. [Ca 1660 dauphinois carmagniôla « jaquette de cérémonie des paysans » d'apr. FEW t. 2, p. 378 a]; cet habit introduit en France par un Jacobin (1791) fit que le mot prit une teinte politique (1792) (v. Brunot t. 9, p. 992) : [1791] faire danser la carmagnole « infliger une correction » (Favier ds Brunot, loc. cit., note 10) attesté dans ce sens seulement pendant la période révolutionnaire; v. aussi Ac. Suppl. 1798. Mot du Dauphiné et de la Savoie (FEW t. 2, p. 378 a; Dur., no4841) où il désignait dès le xviies. une veste portée par des ouvriers piémontais, provenant vraisemblablement de la ville d'Italie Carmagnola (Toscane), v. DEI. Fréq. abs. littér. : 62.

Wiktionnaire

Nom commun

carmagnole \kaʁ.ma.ɲɔl\ féminin

  1. (Vieilli) (Habillement) Sorte de veste qui fut surtout portée pendant la Révolution française.
    • Allumer la pipe du savetier, porter l’infecte chaufferette de la femme Simon, prendre le deuil de Marat, se vêtir de la carmagnole, se coiffer du bonnet rouge, entendre les jurons et les blasphèmes de son instituteur, se voir forcé de les répéter sous peine d’être battu, telle est la vie, telle est l’éducation nouvelle du Dauphin de France. — (Armand de Pontmartin, Causeries littéraires, page 240, 1855)
  2. (Histoire) Chanson dont on chantait le refrain en dansant en rond, sa danse.
    • Au sixième verre, le Flamand voyait immanquablement devant ses yeux, au bras de jolis danseurs, des myriades des Flandrines qui lui faisaient la nique en exécutant d’interminables carmagnoles. — (Charles Deulin, Cambrinus)
  3. (Botanique) (Archaïsme) Ancienne variété de pommes.
    • Le Jardinier François imprimé à Amsterdam en 1655, distingue toutes les pommes en pommes hâtives & en pommes de garde. Parmi les premières, il place les danqueulles, les calevilles blanches, les calevilles claires, les calevilles rouges, les camoises blanches, les carmagnoles, le châtaignes tendre, le cliquet, le petit court-pendu rouge, […]. — (Histoire naturelle de Pline, traduite en françois, tome 5e, note page 312, Veuve Desaint à Paris, 1772)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARMAGNOLE. n. f.
Sorte de veste qui fut surtout portée pendant la Révolution. Il s'est dit aussi d'une Chanson dont on chantait le refrain en dansant en rond. Chanter, danser la carmagnole.

Littré (1872-1877)

CARMAGNOLE (kar-ma-gno-l') s. f.
  • 1Sorte de vêtement qui tenait le milieu entre la veste et l'habit : collet retombant sur les épaules ; revers très courts dont le sommet était découpé en angle aigu et qui se renversaient sur la poitrine ; basques étroites avec des poches à l'extérieur ; plusieurs rangées de boutons de métal sur le devant. Ce vêtement fut beaucoup porté pendant la Révolution.
  • 2Chanson sur un air vif à 6/8, et danse que le parti révolutionnaire affectionnait en 93. La danse était une ronde qui se dansait sur les places et dans les jardins publics, avec un extrême entraînement. Chanter, danser la carmagnole.

    S. m. Par dénigrement, soldat des armées républicaines.

HISTORIQUE

XVe s. Tous les quels vingt hommes d'armes avoient en leurs testes cramignolles de veloux noir à grosses houppes de fil d'or de Chippre dessus, Du Cange, crammale.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CARMAGNOLE. - ÉTYM. Ajoutez : Dans une communication, M. le capitaine d'artillerie Meininger dit que carmagnole était originairement le nom des petits Savoyards qui venaient à Paris comme ramoneurs et décrotteurs. Malheureusement, il ne donne pas ses autorités.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CARMAGNOLE, (Géog.) ville forte d’Italie, dans le Piémont près du Pô. Long. 25. 20. lat. 44. 43.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « carmagnole »

On ignore l'origine du nom de cette espèce de veste. Faut-il voir une altération et un changement de sens de l'ancien cramignole, sorte de vêtement de tête ? Faut-il le rattacher à Carmagnole, ville du Piémont, qui, sous Henri IV, occupa beaucoup les esprits, comme on le voit par ces vers de MALHERBE, III, 1 : Je sais bien que sa Carmagnole, Devant lui se représentant, Telle qu'une plaintive idole Va son courroux sollicitant. Quant à la chanson (on ne sait d'où l'air en vient), et à la danse, on peut penser, vu leur caractère révolutionnaire, qu'elles prirent leur nom de tant de gens en carmagnole qui alors la chantaient et la dansaient. On trouve dans Oudin carmaignolle dans le sens d'abricot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De la ville italienne de Carmagnola.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « carmagnole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carmagnole karmaɲɔl

Évolution historique de l’usage du mot « carmagnole »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carmagnole »

  • Une conséquence de ma singularité c'est que je chante en lisant, que voulez-vous, je suis comme je suis, et on peut me surprendre chantant la carmagnole en lisant Musset, mes chansons elles sont barométriques, elle suivent mon humeur : mélanco, comique, patriotarde, tendre, anar... France Culture, Arletty : "Mes chansons sont barométriques, elles suivent mon humeur, mélanco, comique, patriotarde, tendre, anar..." - Ép. 4/13 - Nuit des actrices françaises des années 30
  • Carillonneur ? Pas vraiment ! Alain est saxophoniste depuis l’enfance : en 1940, l’harmonie de Cenne céda ses instruments à celle de Villepinte qui, en échange, offrit des cours de musique gratuits, le jeudi, dans les locaux de l’école. C’est là qu’Alain-Paul découvrit les plaisirs du saxophone auquel il resta fidèle en quelque lieu et à quelque âge que ce fut. "Notre carillon de 8 cloches est un patrimoine exceptionnel, déclare Alain-Paul, émouvant d’enthousiasme. Quel dommage de ne pas le mettre plus en valeur !". C’est ainsi qu’en ce 14 juillet, sous ses doigts magiques, ont surgi du clocher 5 chants révolutionnaires : "La carmagnole" (1792), "Ah ! Ça ira !" (1792), "Le chant du départ" (1794), "La Marseillaise" (1792) et … "Le chant des partisans" (1941). ladepeche.fr, Cenne-Monestiés. Alain-Paul Delmas, vacancier carillonneur du 14 juillet - ladepeche.fr

Traductions du mot « carmagnole »

Langue Traduction
Anglais carmagnole
Italien carmagnola
Source : Google Translate API

Synonymes de « carmagnole »

Source : synonymes de carmagnole sur lebonsynonyme.fr
Partager