La langue française

Cantharide

Définitions du mot « cantharide »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANTHARIDE, subst. fém.

ENTOMOL. Coléoptère de couleur vert doré, d'aspect brillant, dégageant une odeur forte et pénétrante, dont le type est la cantharide officinale. Qui n'a vu, sous notre ciel terne et indécis, étinceler la cantharide? (Michelet, L'Insecte,1857, p. 84):
1. Pour la rose au matin, fraîche et toute roride, Que, vivante émeraude, orne la cantharide, Je donnerais vingt fois sans hésitation Tes progrès prétendus, civilisation! A. Pommier, Océanides et fantaisies,1839, p. 16.
Emploi adj. Mouche cantharide (Delécluze, Journal,1828, p. 486).
P. méton. Préparation à base de cantharides desséchées et pulvérisées, employée autrefois comme vésicant et comme aphrodisiaque. Principe vésicant extrait de la cantharide. Emplâtre, extrait, huile, teinture de cantharide. Figurez-vous la bacchante la plus insensée dans le dévergondage des poses les plus lubriques, folle de vin et de cantharides (Barbey d'Aurevilly, 1erMémorandum,1838, p. 160).
P. métaph. Moi aussi, j'ai écrit d'abord pour m'amuser des lettres phosphorées, pimentées de poussière de buprestes et de cantharides, puis j'ai fini par m'hystériser pour tout de bon (Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 153):
2. Elle sait aussi l'étrange et l'énervant pouvoir de la volupté des larmes, les brusques réveils de rut qu'excite la douleur..., quelle cantharide elle est pour les nerfs exacerbés des mâles, et c'est là qu'elle attend, qu'elle épie et vous guette [l'araignée de cimetière]! J. Lorrain, Âmes d'automne,1898, p. 134.
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃taʀid]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1314 cantaride insecte venimeux (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. Bos, t. 2, p. 103); 1575 « médicament préparé à partir de cantharides séchés » (Médecine Franche-Comté, p. 77 ds IGLF Techn.); 2. 1901 arg. « allumeuse » (Bruant). 1 empr. au gr. κ α ν θ α ρ ι ́ ς, -ι ́ δ ο ς (Aristote ds Liddell-Scott), transcrit dans le lat. cantharis (Pline ds TLL s.v., 280, 23); 2 p. allus. aux vertus aphrodisiaques de la poudre de cantharides séchées. Fréq. abs. littér. : 52.
DÉR. 1.
Cantharider, verbe trans.Saupoudrer, mêler de cantharide pulvérisée. Attesté ds Littré, Guérin 1892, Lar. 20e, Quillet 1965.Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. cantharidé, ée, qui est à base de cantharide.Seule transcr. ds Littré : kan-ta-ri-dé. 1resattest. a) 1896 cantharidé « érotique, leste » (G. Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., p. 57), rare (v. Rheims); b) 1920-22 « mélanger de la cantharide pulvérisée » (Lar. univ.); de cantharide, a en raison des vertus aphrodisiaques de la poudre de cantharides séchées, v. cantharide « allumeuse », suff. *; b dés. -er.
2.
Cantharidien, ienne adj. et subst.a) Adj. Relatif à la cantharide. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. et ds Quillet 1965.b) Subst. masc. plur. (Cantharidiens), entomol., vx. Famille de coléoptères hétéromères renfermant notamment les cantharides. Les Cantharidiens sont presque toujours ailés et phytophages (H. Coupin, Animaux de nos pays,1909, p. 253).Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Lar. 20e. Seule transcr. ds Littré : kan-ta-ri-diin (iin = [iε ̃]). 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de cantharide étymol. 1, suff. -ien*.
3.
Cantharidine, subst. fém.,chim., pharm. Principe vésicant extrait à l'aide du chloroforme, p. ex. de la cantharide et utilisé sous forme de toiles ou de papiers vésicants. Pommade de cantharidine. Un liquide odorant (...) riche en cantharidine (E. Perrier, Traité de zool.,t. 1, 1893, p. 1184). [kɑ ̃taridin]. 1reattest. 1832 (Raymond); de cantharide étymol. 1, suff. -ine*.

Wiktionnaire

Nom commun

cantharide \kɑ̃.ta.ʁid\ féminin

  1. Insecte coléoptère qu’on desséchait et réduisait en une poudre qui servait surtout en pharmacie pour la préparation des vésicatoires.
    • Mais, par un raffinement de perversité incroyable, il avait glissé dans le dessert certaines pastilles de chocolat préparées avec des mouches cantharides. L'on connaît la vertu de ce médicament. Elle s'est trouvée telle que tous ceux qui en ont mangé se sont livrés à tous les excès auxquels porte la fureur la plus amoureuse. — (Paul Lacroix, Dissertations sur quelques points curieux de l'histoire de France et de l'histoire littéraire, 1838)
    • Non, toutes ces étincelantes cantharides qu’on voit vibrer autour d’un frêne, dans l’or du couchant, personne n’en saurait extraire de philtre tel que la jalousie. Cela réveillerait les morts : cela les réveille peut-être ; et c’est alors que leur veuve en voit passer l’épouvante à travers son lit. — (Paul-Jean Toulet, Mon Amie Nane, 1922)
    • Sébastien Chambot […] qui récolte des paquets de billets de mille avec des romans alambiqués et voluptueux, où il n'est question que de tortillements de la viande humaine saturée de cantharide. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 213)
    • En fait, ce qui s’était passé (et c’est, paraît-il, chose fréquente), c’est que les cailles avaient croisé le nuage d’une migration de mouches cantharides, et en étaient gorgées. Bander est agréable, mais bander pendant deux jours, c’est atroce ! — (Éric Losfeld, Endetté comme une mule, 1979, page 41)

Forme de verbe

cantharide \kɑ̃.ta.ʁid\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cantharider.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cantharider.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cantharider.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cantharider.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cantharider.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANTHARIDE. n. f.
Insecte coléoptère qu'on dessèche et réduit en une poudre qui sert surtout en Pharmacie pour la préparation des vésicatoires. Appliquer un emplâtre de cantharides. Appliquer des cantharides.

Littré (1872-1877)

CANTHARIDE (kan-ta-ri-d') s. f.
  • Insecte coléoptère de la tribu des cantharidiens ou vésicants (lytta vesicatoria). C'est avec la poudre de cantharide qu'on fait les vésicatoires ; prise à l'intérieur, cette poudre irrite les organes urinaires et passe à tort pour aphrodisiaque. Une haie vive entourait cet étang ; Sur cette haie il vint des cantharides, Piron, La chaîne des événements.

    Adjectivement. Mouche cantharide.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CANTHARIDE. Ajoutez : - HIST. XIIIe s. Par le conseil dudit Pierre [de la Broce, chirurgien de saint Louis], ele mist sous son menton candorilles ; car il entendoit que ces choses atresissent [attirassent] les humeurs, Miracles saint Loys, p. 146.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CANTHARIDE, cantharis, s. f. (Hist. nat. Insect.) genre d’insecte dont on distingue plusieurs especes. M. Linnæus le met dans la classe des insectes, qui ont des enveloppes à leurs ailes & des mâchoires dans leurs bouches. Les cantharides, selon le même auteur, ont les antennes faites en forme de soies ; les fausses ailes flexibles ; la poitrine un peu applatie, bordée & arrondie, & les côtés du ventre plissés, &c. Syst. naturæ. Mouffet divise les especes de cantharides en grandes & en petites. Celles qu’on estime le plus comme remede, sont grandes ; leur corps est épais & allongé : il y a sur leurs ailes des lignes transversales de couleur d’or. On les trouve dans les blés. Insect. theatrum. Il y a des cantharides de différentes couleurs : celles que l’on employe dans la Pharmacie sont d’une très-belle couleur verte luisante, azurée, mêlée de couleur d’or ; elles ont environ neuf lignes de longueur. On les trouve en été aux environs de Paris & en plusieurs autres lieux, sur les feuilles du frêne, du rosier, du peuplier, du noyer, du troêne, &c. dans les prés, & aussi sur les blés, où elles causent du dommage. Il y a beaucoup de ces insectes dans les pays chauds, comme l’Espagne, l’Italie, & les provinces méridionales de la France. Ils sont fort rares en Allemagne. Les cantharides sont quelquefois réunies en si grand nombre, qu’elles paroissent en l’air comme un essain qui seroit poussé par le vent : alors elles sont précédées par une odeur desagréable qu’elles répandent au loin. Ordinairement cette mauvaise odeur sert de guide lorsqu’on cherche à ramasser de ces insectes. Les cantharides viennent d’un vermisseau semblable en quelque façon à une chenille. Voyez la description détaillée de trois especes de cantharides, dans les Eph. de l’acad. des cur. de la nat. dec. 2. an. 2. obs. 20. 21. & 22. Voyez Insecte. (I)

* Les cantharides en poudre appliquées sur l’épiderme, y causent des ulcérations, excitent même des ardeurs d’urine, la strangurie, la soif, la fievre, le pissement de sang, &c. & rendent l’odeur puante & cadavéreuse. Elles causent les mêmes symptomes prises intérieurement. On a observé qu’elles nuisoient beaucoup à la vessie. Voyez des exemples de ces effets dans les Ephémérid. des curieux de la nat. dec. 2. an. 7. obs. 86. dans les Récits anat. de Barthol, cent. I. hist. 21. On lit dans Paré, qu’une courtisane ayant présenté des ragoûts saupoudrés de cantharides pulvérisées à un jeune homme qu’elle avoit retenu à souper, ce malheureux fut attaqué le jour suivant d’un priapisme & d’une perte de sang par l’anus dont il mourut. Un autre fut tourmenté du mal de tête & eut un pissement de sang dangereux, pour avoir pris du tabac mêlé de poudre de cantharides. Boyle va plus loin : il assûre que des personnes ont senti des douleurs au cou de la vessie, & ont eu quelques-unes des parties qui servent à la secrétion des urines, offensées, pour avoir seulement manié des cantharides seches ; d’où il s’ensuit qu’on peut compter les cantharides au nombre des poisons. Boerhaave ordonne contre ce poison les vomitifs, les liqueurs aqueuses, délayantes, les substances huileuses, émollientes, & les acides qui résistent à la putréfaction. Quand on les employe dans les vésicatoires, il faut avoir égard & à la maladie & à la quantité qu’on en employe. Boerhaave les croit salutaires dans le rachitis, & toutes les fois qu’il s’agit d’aiguillonner les vaisseaux, & de résoudre des concrétions muqueuses. Mais en général, l’application extérieure de ce remede, & sur-tout son usage intérieur, demande beaucoup de prudence & d’expérience de la part du Medecin.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cantharide »

(Date à préciser) Du latin cantharis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Κανθαρὶς, cantharide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cantharide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cantharide kɑ̃tarid

Citations contenant le mot « cantharide »

  • La nature regorge d’animaux prêts à balancer leur venin par morsure, piqûre ou projection, quand une ribambelle de bêtes et plantes vénéneuses révèlent leur toxicité par contact ou ingestion. Gare au fugu, célèbre poisson japonais. A éviter, la mouche cantharide (en fait un coléoptère et non une mouche) : n’en déplaise à Serge Gainsbourg, qui la fit voleter dans la Ballade de Johnny-Jane, cette bestiole sécrète de la cantharidine, qui tient plus du poison que du viagra. Toxiques encore le laurier-rose, le ricin, le colchique ou l’if. Libération.fr, Le poison est (im)mortel - Libération
  • […] Et je lirai (trouvant Hegel et Kant arides) Ces beaux récits d'amour poivrés de cantharides. Georges Fourest, Le Géranium ovipare, José Corti
  • Gérard BOURGES nous parle d'un auxiliaire du jardinier, le cantharide qui est très utile pour le jardin et le potager car c'est un très gros consommateur de pucerons. auJardin.info, Les cantharides, des auxiliaires pour le jardinier
  • Après avoir interrogé les légionnaires, il découvrit qu’ils avaient tous, pour agrémenter leurs repas, mangé des cuisses de grenouilles pêchées dans les environs. Un examen de l’estomac des grenouilles démontra au docteur Vesien que celui-ci contenait de grandes quantités de cantharides. L’insecte, connu aussi sous le nom de mouche espagnole, produit une puissante toxine vésicatoire, la cantharidine. Depuis des temps immémoriaux, une poudre faite avec l’insecte séché est utilisée pour simuler une érection. La cantharide, en irritant l’urètre, cause une inflammation qui a pour résultat de rendre le pénis rigide***. La conclusion du docteur Vesien est que le priapisme des légionnaires était dû à leurs habitudes alimentaires. Une fois que les militaires ont arrêté de manger les cuisses de grenouilles, le problème a disparu. , Cantharide, cantharidine, grenouilles et légionnaires | Agence Science-Presse
  • – Si. Il existe une autre substance naturelle qui produit ce genre d'effet mais elle ne vient pas du monde végétal. Il s'agit de la cantharide, le produit aphrodisiaque naturel le plus vendu dans le monde. On la trouvait même dans la pharmacopée suisse pour un usage vétérinaire. La substance active, la cantharidine, est tirée d'un gros insecte vert qu'on appelle la mouche espagnole. Elle agit de la même façon que le bois bandant sur le corps caverneux de la verge. Elle provoque un afflux de sang et une érection de longue durée qui peut être douloureuse et même presque irréversible. Un urologue m'a signalé qu'il intervient chaque année deux ou trois fois sur des patients dont le cas exige une ponction. L'effet de la cantharide est prouvé mais elle peut être dangereuse, ce qui explique qu'elle n'ait pas rencontré le succès du Viagra. D'autant plus qu'elle a aussi une toxicité dévastatrice sur les reins… Le Temps, Sciences: la nature fait aussi fort que le Viagra. Mais gare au priapisme - Le Temps
  • Le coléoptère cantharide, qui se nourrit de nectar, subit un parasitisme fongique des plus violents : un champignon présent sur certaines fleurs le tue et l'immobilise, ce qui en fait un appât pour contaminer les insectes mâles. Sciences et Avenir, Pour appâter les coléoptères mâles, ce champignon transforme les femelles en zombies - Sciences et Avenir
  • Le rapport émet ensuite une autre hypothèse plus surprenante. Il se pourrait que ce changement de position du coléoptère infecté permettrait d’attirer les mâles. Les ailes déployés correspondent bien à la posture d’une cantharide femelle se lançant dans une parade nuptiale. Celles-ci seraient donc utilisées comme appât pour attirer des mâles, qui seraient à leur tour contaminés. Un moyen intelligent pour notre parasite tueur de se diffuser plus largement possible. Daily Geek Show, Ce champignon parasite utilise une stratégie effrayante pour prendre possession des coléoptères
  • En France par exemple, ce fut +l'affaire des poisons+ à la cour de Louis XIV. Puis toutes les histoires - en partie romancées - autour de la famille Médicis, avec emploi de poudre de cantharide, issue d'un insecte. Le Point, Assassinat Kim: "de nombreuses toxines capables de tuer rapidement" - Le Point

Traductions du mot « cantharide »

Langue Traduction
Anglais cantharide
Espagnol cantharide
Italien cantaride
Allemand cantharide
Chinois 角tha素
Arabe كانثريد
Portugais cantárida
Russe кантарид
Japonais カンタライド
Basque cantharide
Corse cantharide
Source : Google Translate API

Synonymes de « cantharide »

Source : synonymes de cantharide sur lebonsynonyme.fr

Cantharide

Retour au sommaire ➦

Partager