La langue française

Camphrier

Sommaire

  • Définitions du mot camphrier
  • Étymologie de « camphrier »
  • Phonétique de « camphrier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « camphrier »
  • Citations contenant le mot « camphrier »
  • Images d'illustration du mot « camphrier »
  • Traductions du mot « camphrier »
  • Synonymes de « camphrier »

Définitions du mot « camphrier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAMPHRIER, subst. masc.

A.− BOT. Arbre de la famille des Lauracées dont on extrait le camphre. Camphrier de Bornéo (d'où l'on extrait le d-bornéol, ou camphre de Bornéo); essence de faux camphrier; essence de feuilles de camphrier (cf. Duval 1959) :
1. Ils vendent les vins épais et dorés, les esclaves habiles dans l'art de la toilette, la liqueur amère des mandragores du Carmel pour les illusions du désir, les coffrets de bois de camphrier pour serrer les présents, ... Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels,L'Annonciateur, 1883, p. 374.
B.− Pop., vx. ,,Buveur d'eau-de-vie ou petit débitant de liqueurs à un sou le verre`` (France 1907) :
2. − Ta mère est à la broche, le diable la retourne; entends-tu, vieux camphrier, avec ta voix enrhumée. Nouv. Catéchisme poissard ds France 1907).
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃fʀije]. Pas de yod de passage à la finale ds Warn. 1968 (cf. aussi Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré); yod ds DG, Passy 1914, Pt Rob. et Lar. Lang. fr. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1751 bot. (Encyclop. t. 2). Dér. de camphre*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

camphrier \kɑ̃.fʁi.je\ masculin

  1. (Botanique) Arbre laurifolié (Cinnamomum camphora), dont on tire le camphre.
    • Quelques Camphriers (Laurus camphora) aux proportions énormes ornaient les abords des temples dans les quartiers qui avoisinent la ville, et le Cryptomeria japonica est très-commun sur tous les coteaux. On se sert de cet arbre pour former les clôtures vives autour des jardins et pour cela il est de toute beauté. Quand nous le vîmes pour la première fois employé de la sorte, nous fûmes frappé de l’idée qu’on pourrait parfaitement l’utiliser de même chez nous, aujourd’hui surtout qu’il est déjà si répandu dans nos pépinières. Les Japonais le traitent à peu près comme nous faisons des haies d’Ilex. Une telle haie, bien taillée et maintenue régulière, est non seulement d’un fort bel effet, mais encore devient tellement touffue que rien ne pourrait y trouver passa.— (Em. R. Le Japon. - Végétation du district de Nanasaki; les jardins d’Epunga; les environs de Yeddo publié dans la Flore des serres et des jardins de l’Europe, 1861)
    • Il prit l’une des grandes fleurs en chair du camphrier odorant et la baisa pour y étouffer un sanglot. — (Isabelle Eberhardt, La Rivale, 1904)
    • Le camphre est une sorte d’acétone dérivée d’un alcool, le bornéol. On le prépare en distillant avec de l’eau le bois du camphrier (Laurus camphora). — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • L’huile de camphre est obtenue en distillant les branches du camphrier ; on obtient un produit qui est un mélange d’huile et de camphre solide. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie. -1924, p.30)
    • Totoro, récit onirique, décrit avec une certaine nostalgie une paisible campagne et s’attarde sur l’esprit qui anime un énorme camphrier ; — (Mauricette Fournier, La forêt de Princesse Mononoké d’Hayao Miyazaki : une contribution poétique à la prise de conscience environnementale, Centre d'Etudes et de Recherches Appliquées au Massif Central, Armelle Decaulne. Presses universitaires Blaise Pascal, pp.203-218, 2013, Croisée des SHS, 9-782845-166080.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAMPHRIER. n. m.
T. de Botanique. Sorte de laurier dont on tire le camphre.

Littré (1872-1877)

CAMPHRIER (kan-fri-é) s. m.
  • Terme de botanique. Arbre de la Chine et du Japon (laurus camphora, L.) dont on retire le camphre par distillation.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CAMPHRIER (le), Hist. nat. bot.) arbre qui croît de lui-même & sans culture au Japon, à la Chine, dans l’île de Borneo, & dans plusieurs autres contrées des Indes orientales. On dit qu’il est de la grandeur d’un beau tilleul. Ses racines sont fortes, très-odorantes, & fournissent plus de camphre que le reste de l’arbre. L’écorce est d’un gris obscur autour du tronc, mais autour des rameaux les plus jeunes elle est verte : ces rameaux contiennent un suc visqueux & gluant ; le bois en est blanc. Les feuilles en sont longues, se terminant en pointes ondulées par les bords, en-dessus d’un verd foncé & brillant. Cet arbre porte en Mai & en Juin des fleurs blanches à six pétales ; lorsqu’elles tombent, il vient en leur place des baies, qui étant mûres sont de la grosseur d’un pois, d’un rouge obscur, d’un goût qui approche de celui du clou de gérofle. Voyez l’article Camphre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « camphrier »

 Dérivé de camphre avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « camphrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
camphrier kɑ̃frije

Évolution historique de l’usage du mot « camphrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « camphrier »

  • L’établissement dispose également d’un bar, le Salon, situé au sixième étage. On peut venir se détendre du matin au soir autour d’un thé, d’un cocktail maison ou d’un verre de saké. L’immense comptoir en camphrier et l’ambiance tamisée invite à la détente et à la convivialité. À noter qu’il reste ouvert jusqu’à deux heures du matin. Le Figaro.fr, L’hôtel MUJI à Tokyo, l’avis d’expert du Figaro
  • La palette végétale choisie, se composera d’espèces méditerranéennes (chênes verts), de plantes grimpantes (bougainvilliers) et d’espèces exotiques (camphrier). www.maritima.info, Martigues - Vie des communes - Martigues : bientôt un jardin suspendu à Ferrières - Maritima.Info
  • Le camphrier ne poussera pas dans votre jardin puisqu’il vit habituellement dans les forêts du Sud-Est et de l’Est de l’Asie tropicale et qu’il requiert une température d’au moins 5°C ! Avec son port dressé puis étalé avec les années, l’arbre peut malgré tout être cultivé en serre pour son feuillage décoratif et aromatique. Toutefois, sur la Côte d’Azur, il peut supporter les petites gelées. Binette & Jardin, Camphrier (Cinnamomum camphora) : plantation, culture, entretien, taille
  • Selon les arbres utilisés, le charbon n’a pas les mêmes propriétés: le manguier et l’oranger sont transformés en charbon pour les narguilés, très populaires en Égypte, tandis que le camphrier, les casuarina et l’olivier sont utilisés pour produire du charbon destiné aux barbecues.  Le Journal de Montréal, En Égypte, les courageux artisans du charbon de bois | JDM
  • Originaire d'Asie, le camphrier émerge ensuite sur l'île de Madagascar, au coeur de l'océan Indien. Le Ravintsara est un arbre de taille moyenne à l'écorce rougeâtre et aux feuilles semblables à celles du laurier. Son nom provient du malgache "Ravina" qui signifie "feuille" et "Tsara" qui signifie "bonne". Comme son nom l'indique, cette plante est bonne à tout faire ! Efficacité, innocuité, tolérance, il s'agit d'un indispensable de la trousse de soin familiale. , Coronavirus : 5 huiles essentielles pour renforcer son système immunitaire - Terrafemina
  • Le Ravintsara (traduire bonne feuille) est une plante originaire de Madagascar souvent utilisée dans le traitement d’infection de type viral, comme la grippe. Ce camphrier de Madagascar appartient à la famille des lauracées (comme le laurier). Afrik.com, Le Ravintsara et le Kininim-potsy : des remèdes à la malagasy contre le Coronavirus ?

Images d'illustration du mot « camphrier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « camphrier »

Langue Traduction
Anglais camphor tree
Espagnol alcanforero
Italien albero di canfora
Portugais canforeira
Source : Google Translate API

Synonymes de « camphrier »

Source : synonymes de camphrier sur lebonsynonyme.fr
Partager