La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « caïmacan »

Caïmacan

Définitions de « caïmacan »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAÏMACAN, subst. masc.

HIST. Titre de dignité donné en Turquie au gouverneur de Constantinople et au lieutenant du Grand Vizir :
Voici du reste le cheik de notre caravane qui revient au-devant de nous avec des gestes déçus : c'est le caïmacan (le gouverneur) qui l'a arrêté au passage et obligé de camper là... Loti, Le Désert,1895, p. 113.
Prononc. et Orth. : Dernière transcr. ds DG : kà-i-mà-kan. Ds Ac. 1762-1878, cf. aussi ds Littré, DG, et Guérin 1892; s.v. caïmacan, Besch. 1845 renvoie à caïm-mékam. Ds Nouv. Lar. ill. et Lar. 20eon admet caïmacam ou caïmacan. Étymol. et Hist. 1654 caymacam [n] (Du Loir [Voyages, Paris], p. 201 d'apr. Trév. Suppl. 1752); 1686 caïmacan (Chardin, Voyage de Perse d'apr. Fur.); forme relevée de Trév. 1732 à Lar. 20e. Empr. au turc qā'imaqām « lieutenant » (FEW t. 19, p. 80a; Lammens, p. 67) lui-même empr. à l'ar. qā'im maqām composé de qā'im part. prés. de qäma « se tenir » et maqām « lieu » (FEW, loc. cit.; Devic, Mots d'orig. orientale ds Littré; Lok., no1010; Dozy et Engelmann, Gloss. des mots esp. et port. dér. de l'ar., Leyden, 1869, p. 245). Bbg. Boulan 1934, p. 183. − Lammens 1890, p. 67, 280.

Wiktionnaire

Nom commun - français

caïmacan \ka.i.ma.kɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) Lieutenant du grand vizir, gouverneur d’un caïmacanat.
    • Les quatre vaisseaux du roi étant arrivés à l’Ile des Princes, monsieur d’Apremont envoya dire au caïmacan qu’il avait des ordres exprès de ne point saluer le Sérail et la ville à moins qu’il ne fut assuré que l’un et l’autre lui rendraient le salut. — (Régine Goutalier, Le chevalier d’Arvieux: Laurent le Magnifique, un humaniste de belle humeur, 1997)
  2. (Histoire) Fonctionnaire ottoman à la tête d’un caza ou kaza.
    • Au point de vue administratif, la Turquie d’Europe est divisée en vilayets, gouvernements ou départements, administrés par un vali, gouverneur général, sorte de préfet nommé par le Sultan. Les vilayets se subdivisent en sandjaks ou arrondissements, régis par un moustesarif ; en kazas ou cantons, administrés par un caïmacan ; en nahiës ou communes, avec un moudir ou maire élu. C’est donc, à peu près, le système administratif tel qu’il est institué en France. — (Jules Verne, Kéraban-le-Têtu, 1883, partie 1, chapitre 6, édition de Hetzel de 1883, page 83 (texte procuré par Wikisource))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CAÏMACAN (ka-i-ma-kan) s. m.
  • Lieutenant du grand vizir.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « caïmacan »

Mot arabe composé de kāim, tenant, et makām, lieu : lieutenant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du turc ottoman qā'imaqām (« sous-préfet »)[1], emprunté à l’arabe قائم مقام, qaïm-maqam, littéralement « tenant lieu », « substitut »)[1][2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caïmacan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caïmacan kaimakɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « caïmacan »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caïmacan »

  • Le Saint Synode et le Conseil communautaire doivent se réunir dans un délai de sept jours après que le siège patriarcal soit devenu vacant afin de choisir un caïmacan ("faisant fonction", mot dérivé du turc qui l'emprunta à l'arabe: qâ'im, participe présent de "se tenir", et maqâm, "lieu"), dont la nomination sera entérinée par un décret présidentiel et qui se chargera de la gestion des affaires de l'Eglise jusqu'au sacrement du nouveau patriarche. , Egypte: l’autre succession – l’Eglise copte à l’approche d’un tournant – Religioscope

Traductions du mot « caïmacan »

Langue Traduction
Anglais caimacan
Espagnol caimacán
Italien caimacan
Allemand caimacan
Chinois 凯马坎人
Arabe الكايماكان
Portugais caimacan
Russe caimacan
Japonais カイマカン
Basque caimacan
Corse caimacanu
Source : Google Translate API

Synonymes de « caïmacan »

Source : synonymes de caïmacan sur lebonsynonyme.fr

Caïmacan

Retour au sommaire ➦

Partager