Bullaire : définition de bullaire


Bullaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BULLAIRE1, adj.

MÉDECINE
A.− Qui présente des bulles; qui concerne les bulles (cf. bulle1B), notamment celles qui sont caractéristiques de certaines maladies de la peau.
Rem. 1. Synon. de bulleux* selon Guérin 1892. 2. Attesté dans Lar. 19eSuppl. 1878, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e.
B.− Râle bullaire. Bruit produit par le passage de l'air crevant les bulles des mucosités de l'appareil respiratoire. Synon. râle humide; anton. râle sec.Cf. Le Gendre (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., 1920-24, p. 525).
Rem. Attesté s.v. bulleux dans Lar. 20e, Lar. encyclop., Quillet 1965.
Prononc. : [bylε:ʀ]. Également [byllε:ʀ] (Pt Rob.). Étymol. et Hist. 1865 (Littré-Robin). Dér. de bulle1; suff. -aire* (v. Nyrop t. 2, p. 299).

BULLAIRE2, subst. masc.

A.− Recueil de bulles pontificales. Cf. Michelet, Journal, 1835, p. 185.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
B.− Écrivain ou scribe qui copiait les bulles du pape.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Prononc. et Orth. Cf. bullaire1. Étymol. et Hist. 1. 1690 « recueil de plusieurs bulles papales » (Fur.); 2. 1838 « écrivain qui copie les bulles du pape » (Ac. Compl. 1842). Empr. au lat. médiév. bullarius : au sens 1 (1590, Du Cange, s.v. bulla 1); 2 (Gesta Innocenti, III, [✝ 1216]; PP. pag. 28, ibid.). Fréq. abs. littér. : 1.

Bullaire : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bullaire \by.lɛʁ\ masculin

  1. (Religion) Recueil de plusieurs bulles des papes.
    • Le grand bullaire. Le bullaire d’un ordre religieux.
    • Voyons d’abord le bullaire de Saint-Gilles. — (Daniel Le Blévec, Les cartulaires méridionaux, 2006)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bullaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BULLAIRE. n. m.
Recueil de plusieurs bulles des papes. Le grand bullaire. Le bullaire d'un ordre religieux.

Bullaire : définition du Littré (1872-1877)

BULLAIRE (bul-lê-r') s. m.
  • Écrivain qui copiait les bulles du pape.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bullaire »

Étymologie de bullaire - Littré

Bullarius, de bulla (voy. BULLE 2).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bullaire - Wiktionnaire

de Bulla, latin : sceau ; recueil des actes ayant un sceau. On parle de Bullaire pour les recueils d'actes d'abbayes ex : le Bullaire de l'abbaye de St Gilles
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bullaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bullaire bylɛr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bullaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bullaire »

  • Ce jardin invite à l’évasion par les sens et à une immersion dans un paysage des richesses sensorielles méditerranéennes. Les ombres de la structure bullaire renforcent le dessin du jardin, jouant sur la forte luminosité de cette région. Nice-Matin, Il ne vous reste plus qu'une semaine pour découvrir ces magnifiques jardins éphémères! - Nice-Matin

Traductions du mot « bullaire »

Langue Traduction
Corse bullaire
Basque bullaire
Japonais ブレア
Russe bullaire
Portugais bullaire
Arabe بولير
Chinois 斗牛士
Allemand bullaire
Italien bullaire
Espagnol bullaire
Anglais bullaire
Source : Google Translate API

Mots similaires