La langue française

Buissonner

Sommaire

  • Définitions du mot buissonner
  • Étymologie de « buissonner »
  • Phonétique de « buissonner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « buissonner »
  • Citations contenant le mot « buissonner »
  • Images d'illustration du mot « buissonner »
  • Traductions du mot « buissonner »
  • Synonymes de « buissonner »

Définitions du mot « buissonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

BUISSONNER, verbe intrans.

A.− Aller dans les buissons, marcher à l'aventure :
1. Il avait été convenu, mais sans fixer le temps que l'on y mettrait, de parcourir à peu près tout ce rang de montagnes contiguës jusqu'au Tourmalet, avant de passer de l'autre côté du Gave. Ce n'était pas, comme on dit, en buissonnant, que nous pouvions en venir à bout dans une seule journée; deux autres très actives y suffirent à peine; et si nous nous étions permis autant de divagations que dans celle-ci, il nous en aurait fallu dix. Dusaulx, Voyage à Barège,t. 1, 1796, p. 173.
Rem. S'emploie spéc. à propos d'un chien en chasse : un grand braque (...) qui buissonnait dans les ronces (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 2, Le Garde, 1884, p. 978) ou à propos d'écoliers comme synon. de faire l'école buissonnière : quelques petits collégiens qui buissonnaient (Champfleury, Les Souffrances du professeur Delteil, 1853, p. 190).
P. métaph. ... suivre en buissonnant l'histoire et les aventures de chaque mot à travers la langue (Sainte-Beuve, Portraits littér.,t. 1, 1844-64, p. 482).
B.− Former des buissons, prendre une forme de buisson. Le ruisseau d'étain clair au long duquel buissonne la saulaie (Genevoix, La Boue,1921, p. 96).
P. anal. :
2. Des feux tordus comme des hydres, Buissonnent clairs, autour du catafalque immense, Où des anges, tenant des faulx et des clepsydres, Dressent leur véhémence, ... Verhaeren, Les Villes tentaculaires,1895, p. 188.
Prononc. Dernière transcr. dans DG : bui-sò-né. Étymol. et Hist. 1. 1200-10 vén. boissoner « aller dans les buissons, spécialement pour chasser » (J. Renart, G. de Dole, 179 dans T.-L.); 1379 bissoner (Modus et Ratio, éd. G. Tilander, t. 1, p. 10); xves. buissonner (Ch. d'Orléans, Poés., p. 390, Champollion dans Gdf.) − 1611, Cotgr.; repris spéc. en parlant du cerf dep. 1820, Lav.; 1844-64 emploi fig., supra; 2. 1838 hortic. (Ac. Compl. 1842); 3. 1853 « faire l'école buissonnière », supra. Dér. de buisson*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Verbe

buissonner \bɥi.sɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Parcourir une zone couverte de buissons, en parlant d’un gibier ou d’un chien de chasse.
    • La chienne était déjà au bois, battant l’orée, buissonnant furieusement. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 203)
  2. (Figuré) Partir à l’aventure.
  3. (Familier) faire l’école buissonnière, ne pas aller en classe.
    • Il buissonne alors et finit par se présenter au baccalauréat en candidat libre. — (senstonkaediteurs.com, 2006)
  4. Prendre l’apparence d’un buisson, d’une boule touffue.
    • Le marais prend dès la dernière grange : peu à peu, l'herbe devient plus rêche, des houppes laineuses y floconnent ; il y luit des nappes de joncs; la reine des près, le glaïeul d'eau y buissonnent et, lentement, la sphaigne, la mousse décolorée, commence à régner, […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Arbuste à port érigé, buissonnant, très ramifié, s’étalant avec une belle ampleur en vieillissant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BUISSONNER (bui-so-né) v. n.
  • 1Pousser en buisson.
  • 2 Terme de chasse. Se dit du cerf quand il se retire dans les buissons pour faire sa tête.

HISTORIQUE

XVe s. Laissez Baude buissonner [aller par les buissons], Le vieil briquet se repose, Orléans, Rondeau.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BUISSONNER. Ajoutez :
3Il se dit aussi des papillons et des oiseaux qui se retirent dans les buissons. Elle [une variété de papillons] ne buissonne pas, elle reste à l'extrémité des branches de moyenne hauteur, Carteron, Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 55, Hetzel, 1866. C'est [le gorge-bleu] un oiseau solitaire à chant plaintif qui buissonne tout seul, ID. ib. p. 80.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « buissonner »

Buisson.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De buisson.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « buissonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
buissonner bµisɔne

Évolution historique de l’usage du mot « buissonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « buissonner »

  • La plantation, en mai, doit respecter un écart de 25 à 30cm environ entre chaque pied. Avant la plantation, pour faire buissonner la plante, mieux vaut pincer l'extrémité des pousses. Binette & Jardin, Calcéolaire (Calceolaria integrifolia), des fleurs tout l'été : plantation, culture

Images d'illustration du mot « buissonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « buissonner »

Langue Traduction
Anglais bush
Espagnol arbusto
Italien cespuglio
Allemand busch
Chinois 衬套
Arabe دفع
Portugais arbusto
Russe куст
Japonais ブッシュ
Basque zuhaixka
Corse machja
Source : Google Translate API

Synonymes de « buissonner »

Source : synonymes de buissonner sur lebonsynonyme.fr
Partager