La langue française

Brunisseur, brunisseuse

Définitions du mot « brunisseur, brunisseuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRUNISSEUR, EUSE, subst.

ORFÈVR. Ouvrier, ouvrière qui brunit les métaux. Porter de la vaisselle d'argent chez le brunisseur (Ac.1798-1878).La brunisseuse qui polit un filet d'or avec une agate (Chardonne, La Femme de Jean Barnerey,1934, p. 131).
Prononc. : [bʀynisœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. 1313 technol. (Taille de Paris, 91, Buchon dans Delb. Notes) Dér. du rad. du part. prés. de brunir* étymol. 1 b; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Nom commun

brunisseur \bʁy.ni.sœʁ\ masculin (pour une femme on dit : brunisseuse)

  1. (Arts) Celui, celle qui brunit les ouvrages d’or et d’argent.
    • Un brunisseur habile ne tracerait pas des arabesques si délicates. — (Le Correspondant : religion, philosophie, politique, sciences, littératures, beaux-arts - Volume 3, 1843)
    • Elle avait aperçu la petite Adèle, une brunisseuse qui dînait à leur restaurant, — (Emile Zola, L’Assomoir, 2008, Gallimard, p. 9)
    • Il prend sa plume, souffle soigneusement les mies de pain tombées sur son grand livre, fait un geste pour bien poser sa main, et de sa plus belle ronde il écrit le nom qu’il vient de déchiffrer sur le livret mouillé :
      Félicie Rameau, brunisseuse, dix-sept ans. — (Alphonse Daudet, Un teneur de livres , dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 159.)

Nom commun

brunisseuse \bʁy.ni.søz\ féminin (pour un homme on dit : brunisseur)

  1. Féminin singulier de brunisseur.

Nom commun

brunisseuse \bʁy.ni.søz\ féminin (pour un homme on dit : brunisseur)

  1. Féminin singulier de brunisseur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRUNISSEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui brunit les ouvrages d'or et d'argent.

Littré (1872-1877)

BRUNISSEUR (bru-ni-seur, seû-z') s. m.
  • Celui, celle qui brunit les ouvrages d'or et d'argent.

HISTORIQUE

XVe s. L'espée estoit plus clere et plus luysante que s'elle venoit des mains du brunisseur, Perceforest, t. VI, f° 51, recto, col. 2, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brunisseur »

 Dérivé de brunir avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brunisseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brunisseur brynisœr

Évolution historique de l’usage du mot « brunisseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brunisseur »

  • 1. Couper les aubergines en rondelles et les mettre dans une passoire. Les saupoudrer de sel et les laisser dégorger 30 min. Les rincer, les égoutter puis les mettre dans un plat brunisseur au micro-ondes. Couvrir et faire cuire 3 min à 700W.  LExpress.fr, Recette de moussaka à la grecque au micro-ondes - L'Express Styles
  • Quant à l’idée de la plaque à induction dans le four, s’ils veulent réinventer le plat brunisseur, ma foi… , Whirlpool Green Kitchen : le concept écolo devient réalité - Les Numériques

Traductions du mot « brunisseur »

Langue Traduction
Anglais susceptor
Source : Google Translate API

Synonymes de « brunisseur »

Source : synonymes de brunisseur sur lebonsynonyme.fr

Brunisseur

Retour au sommaire ➦

Partager