La langue française

Brouée

Sommaire

  • Définitions du mot brouée
  • Étymologie de « brouée »
  • Phonétique de « brouée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brouée »
  • Images d'illustration du mot « brouée »
  • Traductions du mot « brouée »

Définitions du mot brouée

Trésor de la Langue Française informatisé

BROUÉE, subst. fém.

Vx. Brouillard, pluie très fine. La pluie fine fut convertie en ce qu'on nomme à Tours une brouée (Balzac, Le Lys dans la vallée,1836, p. 263);la brouée se leva (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 465).
Rem. On rencontre dans la docum. le subst. fém. broue, brume matinale, brouillard. Cette broue qui flotte à ras de terre (Lacretelle, Les Hauts ponts, 1935, p. 8). Au fig. Avoir de la broue en dedans (Lacretelle, Les Hauts ponts, 1935, p. 147).
PRONONC. ET ORTH. : [bʀu], [bʀue]. La majorité des dict. enregistre brouée (brouillard). Rob. admet broue ou brouée. Guérin 1892 donne uniquement broue (écume) « mot du patois normand ».
ÉTYMOL. ET HIST. − 1316 bröee (Chaillou de Pesstain dans Roman de Fauvel, éd. A. Långfors, A 1617); 1466-67 brouee (Métamorphoses d'Ovide, Vat. Chr. 1686, fo3 rodans Gdf. Compl.); 1538 fig. (R. Estienne, Thesaurus, ibid.). Dér. (suff. -ée*) de l'a. fr. breu (brouet*) qui du sens de « bouillon » a développé celui de « écume, mousse » attesté p. ex. par le norm. bro(u)e (Moisy) d'où celui de « brouillard, pluie fine », cf. FEW t. 15, 1, p. 298.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 186. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 119. − Vaillant (R.). Le Parler de Garancières (Seine-et-Oise). B. folkl. d'Île-de-France. 1953, t. 15, no1, p. 465.

Wiktionnaire

Nom commun

brouée \bʁu.e\ féminin

  1. (Vieilli) Brouillard [1 à 4], bruine [4].
  2. (Vieilli) (Désuet) Pluie subite et passagère. [4]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BROUÉE (brou-ée) s. f.
  • Brouillard. Et la brouée et les frimas, Scarron, Virg. travesti, liv. I.

HISTORIQUE

XIVe s. Brouas, gelée du matin, Du Cange, bruma.

XVe s. Que cuidez-vous qu'on verra, Avant que passe l'année ? Mainte chose demenée Estrangement çà et là, Veu que des cy et des jà Court merveilleuse brouée, Orléans, Rond.

XVIe s. Ils abusent de l'ignorance des hommes, comme d'une brouée pour cacher leur impieté, Calvin, Instit. 23. Qu'il ne chasse toutes ces brouées de calomnies, Calvin, ib. 163. Lui donnant, au matin, Du jus incarnadin Pour charmer la brouée, J. le Houx, IV. Il demandoit si c'estoit de peur que les ennemis ne le trouvassent, qu'il s'alloit ainsi cachant dedans les nues et les brouées, Amyot, Fab. 13. Et se leva de la riviere un gros brouillas, de sorte que toute la campagne estoit couverte de brouée, Amyot, Timol. 36. On apperceut de loing comme une fumée non pas gueres apparente pour le commencement, ains ressemblant proprement aux brouées que l'on voit ordinairement autour des crouppes des montagnes, Amyot, Flamin. 7. De Lescale (par le moyen d'une brouée et avis des assiegez) fut receu avec joie au Bourg, D'Aubigné, Hist. I, 241. Et bon vin, s'ils en peuvent fournir, à fin de charmer la brouée, Paré, XXIV, 7. Ces raisins ne craignent pas trop les brouées, gelées, ni eschaudures, De Serres, 149. Alors la nege espesse et les froides brouées, Baïf, Œuvres, p. 6, recto, dans LACURNE SAINTE-PALAYE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brouée »

Berry, berouée. Origine incertaine. Diez conjecture l'allemand Brodem, vapeur chaude, fumée ; anglo-saxon, brodh.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de l'ancien français breu (« bouillon » puis « écume, mousse ») avec le suffixe -ée. Attesté dès le XIIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brouée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brouée brwe

Évolution historique de l’usage du mot « brouée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « brouée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brouée »

Langue Traduction
Anglais broke
Espagnol rompió
Italien rotto
Allemand pleite
Chinois 坏了
Arabe حطم
Portugais quebrou
Russe мели
Japonais 壊れた
Basque hautsi
Corse rumpia
Source : Google Translate API
Partager