La langue française

Brachial

Sommaire

  • Définitions du mot brachial
  • Étymologie de « brachial »
  • Phonétique de « brachial »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brachial »
  • Citations contenant le mot « brachial »
  • Traductions du mot « brachial »

Définitions du mot brachial

Trésor de la Langue Française informatisé

BRACHIAL, ALE, AUX, adj.

ANATOMIE
A.− Qui appartient, qui a rapport au bras. Nerf, plexus, triceps brachial, artère brachiale.
Emploi subst. Brachial cutané interne. Nerf sensitif du membre supérieur. Brachial antérieur, inférieur. Muscle du bras à l'arrière du biceps :
1. « On croirait lire un manuel de gymnastique », ricane mon lecteur. Mon lecteur est poète. L'eurythmie! le nombre! Parlez-lui de cela, voilà du beau style. C'est pour lui une question de décence de ne pas dire « le brachial antérieur » mais « le muscle du bras », ou, mieux encore, « le bras », comme s'il y avait quelque chose de ridicule ou de honteux dans le brachial antérieur, ou dans le fait d'appeler par son nom précis cette personnalité précise de la grande cité corporelle. Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 260.
B.− Actionné par la force des bras :
2. Alors, ils établirent dans le fournil une bascule brachiale. Sur deux poulies vissées au plafond, passait une corde, tenant une traverse à chaque bout. Sitôt qu'ils l'avaient prise, l'un poussait la terre de ses orteils, l'autre baissait les bras jusqu'au niveau du sol; ... Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 2, 1880, p. 65.
PRONONC. ET ORTH. : [bʀakjal], plur. [-kjo]. Cf. brachi-Ortho-vert 1966, p. 118-119 : ,,Bras et les mots de sa famille s'écrivent avec deux s : brassard, brassière, embrasser... excepté bracelet et brachial.``
ÉTYMOL. ET HIST. − 1541 adj. (Canappe, Analyse de l'anat. des os dans Presse Médicale, 57, 579); 1732 subst. p. ell. (Trév.). Empr. au lat. brachialis (dér. de brachium « bras ») adj. dep. Plaute (Poen., 1269 dans TLL s.v., 2156, 1).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 56.

Wiktionnaire

Adjectif

brachial \bʁa.kjal\

  1. (Anatomie) Relatif au bras.
    • Muscle brachial.
    • Artère brachiale.
    • Les nerfs brachiaux.

Nom commun

brachial \bʁa.kjal\ masculin

  1. (Anatomie) (par ellipse de muscle brachial) Muscle de loge antérieure du bras, fléchisseur mono-articulaire du coude, situé sous le biceps brachial et travaillant en synergie avec celui-ci pour toutes les flexions du coude.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRACHIAL, ALE. (Dans ce mot et dans le suivant, CH se prononce K.) adj.
T. d'Anatomie. Qui a rapport au bras. Muscle brachial. Artère brachiale. Les nerfs brachiaux.

Littré (1872-1877)

BRACHIAL (bra-ki-al, a-l') adj.
  • Terme d'anatomie. Qui appartient, qui a rapport au bras. Artère brachiale. Nerfs brachiaux.

HISTORIQUE

XVIe s. Le [muscle] brachial tant interne qu'externe, Paré, I, 8. Les deux muscles brachiaux, Paré, IV, 25.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRACHIAL, adj. est en Anatomie une épithete que l’on donne aux différentes parties qui composent le bras ; c’est dans ce sens que l’on dit les nerfs brachiaux, l’artere brachiale, le muscle brachial, &c. mais on donne plus particulierement ce nom à l’artere qui est placée le long de l’humerus, & à deux muscles dont l’un est placé à la face interne & l’autre à la face externe de ce même os, & sont en conséquence appellés l’un brachial interne, & l’autre brachial externe, ou anconé interne. Voyez Anconé.

Le brachial interne est situé tout le long de la partie moyenne inférieure & intérieure de l’humerus à laquelle il s’attache, & se termine à une tubérosité qui se remarque à la partie supérieure & externe du cubitus.

Les nerfs brachiaux naissent de l’union des cinq dernieres paires cervicales & de la premiere dorsale qui se divise principalement en six rameaux remarquables. En 1697 M. Duverney en caractérisa cinq par ces noms, le musculo-cutané, ou cutané externe, le médian, le cubital, le cutané interne, & le radial, & le sixieme a été appellé par M. Winslow nerf axillaire ou articulaire, &c. Voyez Cutané externe, Médian, &c.

Outre ces gros nerfs brachiaux, il part plusieurs petites branches des paires cervicales qui se distribuent aux épaules, à la poitrine, &c.

Brachio-cubital, (ligament en Anatomie.) c’est un ligament qui unit l’os du bras ou l’humerus avec l’os du coude ou le cubitus. Voyez Humerus, & Cubitus.

Brachio-radial, (ligament en Anatomie) c’est un ligament qui unit le rayon ou radius avec l’os du bras ou l’humerus. V. Humerus, & Radius. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « brachial »

Du latin brachialis (« de bras »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Brachialis, de brachium, bras (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brachial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brachial brakjal

Évolution historique de l’usage du mot « brachial »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brachial »

  • Cette tension est effectuée quand le bassin de la mère est plus étroit que les épaules de l’enfant et qu’il ne peut donc pas s’extraire normalement. Chaque minute pouvant engager son pronostic vital, les médecins se doivent d’utiliser cette procédure. Les nerfs constituant le plexus brachial peuvent alors être étirés ou déchirés, provoquant une perte de mobilité du bras. , Paralysie obstétricale du plexus brachial (POPB) : Laurine a pris son handicap A-Bras le corps  | La République de Seine et Marne
  • Soixante (60) enfants souffrant de la paralysie obstétricale du plexus brachial (POPB), issus de différentes wilayas du pays, seront opérés vendredi et samedi à l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) d'orthopédie de Ben Aknoun (Alger), en collaboration avec une équipe médicale française, a précisé Dr Fouad Bessa, chirurgien orthopédique. , Soixante enfants souffrant de la paralysie obstétricale du plexus brachial opérés à l'hôpital de Ben Aknoun
  • Au total, soixante (60) enfants souffrant de la Paralysie obstétricale du plexus brachial (POPB), issus de différentes wilayas du pays, bénéficient vendredi et samedi d’interventions chirurgicales au niveau de l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) d’orthopédie de Ben Aknoun (Alger). El Watan, EHS Ben Aknoun : 60 enfants souffrant de la paralysie obstétricale du plexus brachial opérés | El Watan
  • Quand on leur rend leur bébé, « on nous dit que son bras gauche est un peu flasque, que c’est peut-être une clavicule cassée parce que ça a beaucoup forcé avec les forceps. Qu’elle va devoir passer une radio. » Le lendemain, un chirurgien orthopédique de Limoges examine le bébé et explique aux parents que ce n’est pas une facture mais une paralysie du plexus brachial gauche (*) ». Le bras gauche de leur bébé est paralysé. Tous les jours pendant une semaine, l’obstétricien viendra rendre visite plusieurs fois par jour à la maman dans sa chambre. « Il nous disait : “Vous savez les plexus brachiaux, ça arrive à des enfants tous les jours en France” ou “Vous avez de la chance, votre fille aurait pu mourir pendant l’accouchement, ça aurait pu être plus grave” ou encore “Vous êtes quand même contente d’avoir accouché par voie basse" ! ».  www.lyonne.fr, Un second couple de Creuse porte plainte pour violences obstétricales contre l'hôpital de Guéret et le médecin - Guéret (23000)
  • La névralgie cervico-brachiale (NCB), ou « sciatique du bras », traduit la souffrance d'une des racines nerveuses qui innervent le bras (5e, 6e, 7e, 8e racines cervicales ou 1ère racine dorsale) : on parle de névralgie cervico-brachiale devant une douleur qui descend du cou dans l’épaule ou le bras et l’avant-bras, jusque dans la main. Ce sont surtout les 6e, 7e et 8e racines qui sont les plus souvent touchées. Il s'agit d'une douleur à type de « radiculalgie », c’est-à-dire qu’elle est due à une irritation, avec inflammation d'une des racines qui constituent le « plexus brachial », puis les nerfs, qui innervent le bras sur les versants moteur et sensitif. Elle témoigne d’un conflit entre la racine nerveuse et une déformation de la colonne vertébrale : une hernie discale et/ou une arthrose des vertèbres adjacentes. Les racines nerveuses naissent de la moelle épinière et émergent, à chaque étage vertébral, du canal cervical (à droite et gauche) par un « trou de conjugaison » (ou « foramen »). Il s’agit d’un trou latéral délimité en avant par les corps vertébraux et le disque intervertébral, en arrière par les articulations articulaires postérieures et, en haut et en bas, par les pédicules vertébraux. En se regroupant, les racines vont aller d’abord former le « plexus brachial », se répartir entre les nerfs qui innervent la peau (sensibilité) et commandent les muscles (motricité) des membres supérieurs. Le « disque intervertébral » est intercalé entre deux vertèbres et sert à la fois d’amortisseur et d’articulation entre chaque vertèbre. Il s’agit d’une galette circulaire, constituée d'une partie périphérique appelée « annulus », et d'une partie centrale dénommée « nucleus pulposus ». Si l'annulus est de consistance fibreuse, le nucleus est plutôt gélatineux. Sous l'effet des contraintes mécaniques répétées liées aux mouvements, le disque va souffrir et l'annulus va progressivement se fissurer. Ces fissures apparaissent essentiellement dans la partie postérieure de l’annulus, qui est donc la plus exposée aux efforts. Le contenu gélatineux du disque, le nucléus, va pouvoir s'infiltrer dans les fissures et faire saillie dans l'espace en arrière du disque, au contact d’un ligament richement innervé et des racines qui passent dans le canal vertébral : c'est la hernie discale. Il existe des névralgies cervico-brachiales communes, en rapport avec une anomalie dégénérative du disque et/ou des vertèbres, et des névralgies cervico-brachiales « symptomatiques » qui témoignent d’une maladie associée qui peut être inflammatoire, infectieuse ou tumorale. www.pourquoidocteur.fr, Névralgie cervico-brachiale : la sciatique du bras est surtout arthrosique - Pourquoi Docteur
  • Le plexus brachial provient des racines nerveuses issues du rachis cervical (les quatre derniers nerfs cervicaux et le premier nerf thoracique). Figaro Santé, Plexus brachial - Qu’est-ce que c’est ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • Mais ce n’est pas tout : « On ne s’en est pas rendu compte tout de suite mais quand les médecins m’ont libéré le bras, je ne pouvais plus le lever ». Antoine Besse a alors le plexus brachial touché, d’où une paralysie partielle de l’épaule et du bras gauche. Le rugbyman ne pourra plus jamais pratiquer sa passion. www.lechorepublicain.fr, Le champion de France Antoine Besse animera une conférence sur la résilience à Chartres : « Le paratriathlon m'a aidé à me reconstruire » - Chartres (28000)

Traductions du mot « brachial »

Langue Traduction
Anglais brachial
Espagnol braquial
Italien brachiale
Portugais braquial
Source : Google Translate API
Partager